Le courrier des entreprises

monitinérant.fr : La Start-up de l’année pour les DCF !

Des jeunes créateurs, Frédéric Coureau en a accompagné de nombreux tout au long de sa carrière à la tête de Pascalis, la pépinière TIC de Clermont Métropole ou encore comme directeur a la CCI du Puy-de-Dôme.  Récemment installé à Montpeyroux avec sa femme, l’artiste-peintre Nokat, Frédéric Coureau n’hésite pas à affirmer que l’environnement, la qualité de vie et la richesse des relations humaines dans le village de 382 habitants sont pour beaucoup dans la genèse de plusieurs nouveaux projets de Start-up qu’il porte actuellement.

 


Frédéric Coureau, l’un de vos projets vient d’être élu ‘Start-up de l’année’ par les Dirigeants Commerciaux de France (DCF) lors d’un récent concours organisé au Puy-en-Velay ?

« Les DCF Le Puy, accompagnés par plusieurs partenaires, dont la Région Auvergne-Rhône-Alpes, ont organisé un concours ouvert aux entrepreneurs innovants qui souhaitaient trouver une solution pour lancer leur projet de Start-Up. Je suis un peu ‘boulimique’ de travail et j’ai besoin de mener de front plusieurs projets. L’application mobile que j’ai présentée, monitinerant.fr, a été sélectionnée par une centaine d’acteurs économiques locaux. Une soirée riche en émotions ! »

Vous nous dites mener en parallèle plusieurs projets, quels sont-ils :

« Après avoir fondé et dirigé un quotidien économique 100% Web, qui vit aujourd’hui sa vie entre d’autres mains, je travaille depuis 8 mois au développement d’une agence de communication événementielle. J’enseigne à l’IAE Management, à Wesford et CCI formation principalement dans les domaines du digital et de l’innovation. Enfin, plus récemment, David Marquillie, le créateur d’All Numeric à clermont-Fd m’a proposé de participer à l’aventure d’un nouveau média économique de proximité, un concept de start-up ‘média’ innovant : Le Courrier des entreprises.fr. »

Comment trouvez-vous votre équilibre avec d’autant de projets différents ?

« J’ai la chance de travailler très régulièrement à mon domicile. C’est dans ce cadre que ‘Montpeyroux’ prend toute sa place. Arrivé dans ce village situé à 20 minutes de Clermont-fd et à 15 minutes d’Issoire, avant tout afin de créer un atelier-galerie pour ma femme l’artiste-Peintre Nokat, l’atmosphère de ce bourg de vignes et de pierres à eu une évidente influence sur ma vie professionnelle.
Classé parmi les plus beaux villages de France, Montpeyroux est à la fois un havre de paix et de sérénité, mais également un lieu qui déborde d’énergie humaine. Un cocktail rare. »

Je considère que Montpeyroux est une pépinière à Start-up !

« Ce n’est pas pour rien qu’à Montpeyroux, Corent, Hautezat, Mirefleurs ou encore Parent on retrouve de nombreux acteurs du Web ou chefs d’entreprises innovantes. Des Quadras ou Quinquas, qui choisissent un mode de vie différent !
J’ai le plaisir de croiser presque tous les jours des ‘succes story’ comme Richard Faille, PDG d’€uro Banknote Memory, Laurent Balleydier, entrepreneur visionnaire qui a inventé et breveté des technologies pour la visualisation de l’information et la gestion de l’intelligence stratégique avec des compétences en algorithmique, sémantique et interfaces, Antony Squizzato, aujourd’hui artiste renommé mais également expert dans les médias numériques et co-fondateur de l’agence Periscope ou encore Cedric Guelle, Directeur général Délégué chez UrbanSoccer. »

Récompensé au Puy-en-Velay votre projet d’application mobile trouve son origine à Montpeyroux ?

« Le puy-en Velay est une ville superbe et forte d’une dynamique qui s’affirme chaque jour plus fortement. Le concours DCF Start Up est un projet proposé par Frédéric Pacotte lors de l’assemblée générale du mouvement DCF en décembre 2015, un pari osé et un pari superbement gagné !
Toutefois, c’est bien dans les ruelles de Montpeyroux que ce projet de plateforme mobile est née.
C’est en rencontrant chaque matin mon boulanger et son camion itinérant que j’ai conçu un outil de mise en relation entre les commerçants ambulants et une clientèle dans les zones rurales qui augmente à nouveau pour la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.
Une population qui change et qui est aujourd’hui en recherche de services et d’équipements identiques, ou proches, à ceux proposés en ville.
L’application monitinerant.fr prend appui sur une technologie de geo-localisation initialement sans rapport avec la ruralité, mais le principe marketing et le principe ‘d’expérience client’ qu’elle propose sont nés Chemin sous la Garde, au pied de la tour de Montpeyroux !
Cette application repose sur une technologie portée par mon associé qui permet la geo-localisation .
Un outil technologique rendant possible l’évaluation de la position future de chaque commerçant ambulant.  Mais la force de ce projet réside également par la ‘couche de services’ qui permettra d’optimiser les relations commerciales entre le commerçant ambulant et les clients de sa zone de chalandise. Non seulement l’application à été conçue pour doper le chiffre d’affaires des commerçants mais également, et surtout, pour faire vivre une nouvelle expérience clients au consommateur des zones rurales et péri-urbaines. »

Frédéric Coureau – application mobile mon Itinérant.fr

Quel est l’état d’avancement de votre projet :

« La partie technologique est particulièrement avancée et rentre dans la phase finale de son développement. L’utilité des fonctionnalités à été longuement testéé et approuvée par un panel d’utilisateurs.
La partie ‘expérience utilisateur’ (UX : User experience), le ressenti émotionnel d’un utilisateur face à une interface et la facilité de prise en main, l’ergonomie, sont tout aussi fondamentaux dans ce type de projet. Cette partie du développement fait l’objet de nos travaux en ce moment.

Dans tous les cas,  si nous sommes pas encore dans la ‘dernière ligne droite’ avant le lancement, je dirais que le ‘tour de chauffe’ arrive à son terme !
De plus, le prix remporté en Haute Loire devrait permettre de finaliser plus vite que prévu la mise sur le marché et nous entrons dans une phase où nous recherchons des partenaires investisseurs pour accompagner le déploiement national. »

Stéphane FAURE – Président DCF LE PUY 2018-2019 « Pour sa 2nde édition, le concours DCF Start Up a confirmé son positionnement au sein du paysage économique local : un soutien inédit à la création d’entreprises innovantes en Haute-Loire ! Bravo au lauréat, Frédéric Coureau, qui a su séduire l’auditoire de la grande soirée de finale avec monitinerant.fr… »

 

En savoir plus :

 

Le Courrier des entreprises vous invite à découvrir : Cowork & Com – Agence de communication digitale et print

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives