Le courrier des entreprises

Turbulencespresse, le succès de l’édition made in Auvergne

Avec un nouveau titre, « Healthy Life », sorti il y a tout juste 3 semaines, turbulencespresse est désormais éditrice de 11 magazines dont le succès n’est plus à démontrer. Installée dans un quartier proche du centre ville de Clermont-Ferrand, c’est depuis l’Auvergne que rayonne cette maison d’édition sur le monde francophone.

Spécialistes de la presse enfantine

Créée en 2005, la maison d’édition Turbulencespresse a débuté dans la presse enfantine avec un premier titre « Charlotte aux fraises » dont les 5-8 ans raffolent. Avec ses autocollants , ses jeux et ses coloriages, le magazine a connu un succès immédiat, bientôt rejoint par « Hello Kitty » destiné au même lectorat.
Ces titres réalisés sous licence ont permis d’imposer la marque mais Turbulences presse a également su développer ses propres produits : « papillotte » qui se revendique comme « le premier magazine de cuisine destiné aux enfants », avec des interviews de vrais chefs, comme chez les grands, des jeux, des recettes ludiques, des fiches à collectionner et de belles idées pour réunir la famille autour d’un atelier pâtisserie.
Enfin « hello girls » pour les 8-13 ans a tout d’un magazine féminin au sommaire duquel on retrouve des reportages sur des animaux, des conseils de stars, des rubriques beauté, bricolage ou shopping, des jeux, des actualités, histoire de ne pas perdre le lectorat de Hello Kitty qui avance en âge.

Bien manger pour vivre en bonne santé

« Patisserie et compagnie » est le titre phare de cette série de magazines consacrés au bien manger. Directement inspiré de l’émission de M6 qui lui apporte son soutien, ce magazine dont la première publication date de 2015 dévoile tout ce qu’un gourmet veut savoir : portrait de chefs, ateliers culinaires, zoom sur les ustensiles, les produits, dossiers thématiques, rencontres sucrées dans les coulisses des grandes maisons et des recettes innovantes ou revisitées.
De quoi se lécher les babines rien qu’en le feuilletant. Avec un tirage de 35 000 exemplaires le 28ème numéro fait une promesse en 50 recettes pour un « été sucré des toqués »

Et parce que cuisiner c’est drôle et ludique, le magazine «  cuisine et jeux » qui se veut d’inspiration 100% auvergnate – c’est Philippe Viallon le spécialiste du ‘bien manger’ sur France Bleu qui en a suggéré le contenu – complète la gamme « cuisine ».

« Comme nous sommes ce que nous mangeons » il était tout naturel que les éditions Turbulences s’intéressent à notre santé avec, le magazine « healthy food », un « classique » très tendance avec ce petit truc en plus qui le distingue des autres magazines de cuisine : toutes les recettes sont annotées par des médecins nutritionnistes.
Lancé il y a 2 ans ce magazine qui ne craint pas de surfer sur la vague du véganisme, de la cuisine sans gluten et surtout sur le bien manger et le plaisir a rencontré le succès rapide d’un magazine reconnu par les professionnels de santé.
De là est venue l’idée de décliner la gamme du « healthy » avec « Healthy fit» ( « Tonic » pour ceux qui connaissaient ce titre) : exercices et activités physiques, nutrition, pour maintenir sa forme et « healthy life » le dernier né de la collection consacré à la prévention santé, à la médecine douce, la beauté naturelle, les conseils pour se maintenir en bonne santé.

Trail et cyclisme dans un 100% nature

Parce qu’il pratique le trail Samuel Gouttebelle, le Directeur de Turbulences presse ne pouvait pas ignorer qu’il manquait un magazine dédié à ce sport. Lancé en 2014, « Trail » est Numéro 1 du marché et se décline une fois par an avec un numéro spécial entièrement dédié aux femmes. Et comme on n’est jamais si bien servi que par soi même, les grands trails de la région figurent en bonne place dans les différentes éditions avec le VVX (Volvic Volcanique eXperience) et le grand trail de Clerrmont.
Avec « cyclist » on ne parle plus compétion mais de plaisir. Il s’agit d’un magazine très pointu, très technique avec un tirage de 15 000 exemplaires qui devrait satisfaire les amateurs de vélo sur route.

Une stratégie de développement qui a fait ses preuves

Samuel Gouttebelle, Directeur de ces publications semble avoir un instinct infaillible pour repérer ce qu’attend son lectorat.
Pourtant il avoue quelques échecs qui sont autant de belles leçons de vie … économiques. Turbulences presse a su se séparer de plusieurs titres : « Run » qui a très bien marché au lancement et s’est effondré brutalement. « Tibou » et « Barbapapa » qui n’ont pas rencontré le succès attendu et ont été arrêtés, de même que « Boule et Bill » qui n’a jamais décollé : « on a perdu énormément d’argent avec ce titre parce que je pensais que le succès allait arriver et on n’a pas stoppé net » .

Depuis Samuel Gouttebelle a un principe économique imparable : « Dès que ça perd on arrête net. En bon auvergnat je déteste perdre de l’argent ».
A contrario, quand un titre prometteur comme Hello Kitty est disponible sous licence «  on n’a pas peur de se mettre en concurrence avec des grosses maisons d’édition » pour l’obtenir et ça marche : «  les Clermontois ont séduit par leur approche humaine par rapport à ces grands groupes ». Et ce titre n’en finit pas d’augmenter ses ventes.
Étudier les tendances, surfer sur les modes, acquérir des partenariats TV, la stratégie de développement de Turbulences presse tient aussi dans sa flexibilité : «  C’est le succès de l’émission top chef qui nous a inspiré la création de titres autour de la cuisine et de la pâtisserie. Compte tenu de l’engouement suscité on a compris que ça allait marcher » explique Amélie Lamirand, rédactrice en chef du pôle jeunesse.

Une petite équipe soudée

Onze personnes réalisent toutes les publications à Clermont-Ferrand, dans l’atelier- hangar revisité façon bureau industriel très tendance : 2 rédactrices sur place et deux à distance, 2 collaborateurs de rédaction, 4 graphistes, 2 personnes en charge des abonnement et de l’administration, un directeur. Si l’impression est réalisée en Belgique, tout est écrit et mis en page en Auvergne.
Une particularité qui permet à Turbulences de nouer des partenariats de proximité – et pas uniquement de grandes marques – pour offrir des cadeaux à ses lecteurs, participer à des événements, s’impliquer dans son environnement et intégrer l’éco système économique auvergnat.

En savoir plus :

  • http://www.turbulencespresse.fr/

Info plus : en période de déstockage, Turbulences presse propose gratuitement à des écoles, bibliothèques, associations des magazines anciens pour mise à disposition du public. S’adresser à Caroline Peyrard

 

Un article rédigé par Chantal Moulins

  • Correspondante de presse
  • Créatrice du « Couvent chambres d’hôtes » à Veyre-Monton (près de Clermont-Ferrand),
  • Membre du conseil d’administration de la Marque Auvergne
  • Elue de la Communauté de communes Mond’Arverne

Frederic Coureau

Journaliste
Formateur : Université Clermont-Auvergne, CCi-Formation, Wesford...
Consultant en stratégie digitale, éditoriale et d'influence.

Le Courrier des entreprises vous invite à découvrir : Cowork & Com – Agence de communication digitale et print

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives