Le courrier des entreprises

On remonte le temps à l’Atelier-musée des mécaniques anciennes

Le Musée des Mécaniques anciennes de Saint-Vincent a ouvert ses portes en 2013 au lieu-dit « le Cros de la Gare ». Les visiteurs peuvent découvrir sur place du matériel agricole, des voitures, des moteurs fixes, des vélos, des ateliers, des machines en circulation entre 1920 et 1970… Sur une surface de 600 m2, le musée permet de revivre une époque où les mécaniques rurales occupaient une place prépondérante dans le paysage économique. Rencontre avec Alain Ferrand, président du musée.

« L’idée de créer un musée m’est venue car, tous les ans, le troisième week-end de juillet, nous organisons un Festival de Mécaniques Anciennes. Nous sortons notre matériel pour l’exposer durant ces deux jours. Je trouvais dommage que le public ne puisse profiter du matériel exposé que deux jours par an alors le projet du musée a été lancé. Le maire de la commune de Saint Vincent, Jean-Benoît Girodet, s’est beaucoup investi pour que ce projet aboutisse » nous a expliqué Alain Ferrand.

Un atout culturel et économique pour la commun

La création de ce musée offre une belle image à la commune pour le maire Jean-Benoît Girodet. « Non seulement c’est un atout pour notre commune, mais en plus c’est nous qui l’avons voulu. Le musée donne une image et une notoriété à la commune, et au-delà de cela, il permet à tous les amoureux de mécaniques anciennes, de vieux tracteurs, de le visiter.

Les gens qui viennent le voir sont très nostalgiques de leur enfance où ils faisaient les foins avec leur père ou leur grand-père. On a des gens qui viennent de tout le département et au-delà. On travaille beaucoup avec les groupes. On accueille entre 1.000 et 1.500 visiteurs par an ».

 

Tout ce qui pouvait se trouver dans les fermes de l’Emblavez

Dans ce musée, on retrouve tous les engins utilisés autrefois dans le milieu agricole. « Il n’y a pas vraiment de curiosités à voir. Nous avons exposé beaucoup de modèles pour que les visiteurs puissent trouver quelque chose à leurs goûts. Il y a quasiment tout ce qui pouvait se trouver dans les fermes de l’Emblavez. Nous avons tout de même quelques pièces uniques. Cela va du moule à beurre en passant par le moulin à café, matériels agricoles, voitures, cycles et motocycles, ancien atelier.»

Les pièces exposées ont pratiquement toutes une histoire et beaucoup ont disparu, sont au fond d’un grenier ou finissent à la déchetterie. « Les personnes des générations antérieures retrouvent souvent des objets qui leurs rappellent leur enfance et ces trouvailles permettent d’expliquer à leurs petits-enfants, leurs vies d’antan », nous a confié Alain Ferrand. Le projet à venir est la création de la cuisine d’une ferme des années 1950 avec l’ensemble du mobilier et les accessoires.

  • Pratique :
  • Atelier musée des Mécaniques Anciennes
  • Au Cros de la gare – 43800 Saint-Vincent
  • Ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 14 à 18 heures en juillet et août.
  • Tous les dimanches de 14 à 18 heures de mars à juin, puis de septembre à novembre.
  • Adultes : 4 euros. Enfants de 5 à 12 ans : 2 euros.
  • Tel. 04.71.08.52.58. ou 06.81.53.40.07.
  • Site : mecaniques-anciennes.fr

Cet article est le fruit d’un partenariat entre le Courrier des Entreprises et Velay Attractivité

Voir toutes les publications de Velay Attractivité : http://www.velay-attractivite.fr/
Pour contacter Velay Attractivité  : contact@velay-attractivite.fr
04 71 09 38 41
Facebook : https://www.facebook.com/velayattractivite/

Frederic Coureau

Journaliste - speaker - Modérateur
Influenceur
Consultant stratégie éditoriale, digitale et d'influence / Inbound marketing
https://www.fredericcoureau.com/

Publicité

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives