L'économie positive
de nos territoires
et de vos entreprises

Le courrier des entreprises

MetaVerse, l’avenir de l’Internet ?

MetaVerse, vous connaissez ? mot-valise signifiant « au-delà de l’univers » qui regroupe toutes les applications qui pourront se combiner dans un univers parallèle numérique, réalité virtuelle augmentée à la clef. Le fondateur de Facebook Marc Zuckerberg est en quête de ce « Graal » qui pourrait bouleverser toutes nos habitudes… tour d’horizon futuriste.

Dans la préhistoire des années 2000 il y avait les Sims, un univers de simulation de vie dans lequel vous gériez les besoins de personnages, puis le controversé et débauché « Second Life », 3 ans plus tard avec l’apparition des avatars, et encore « World of Warcraft » : vous dirigiez un avatar dans un univers médiéval-fantastique, interagissant avec d’autres avatars de joueurs (plus de 10 millions de joueurs abonnés). Mais ce n’étaient seulement que des jeux…

En 2018 le sémillant Steven Spielberg nous propose « Ready Player One » : « En 2045, la planète frôle le chaos et s’effondre, mais les gens trouvent du réconfort dans l’OASIS, un monde virtuel créé par James Halliday ». Bande annonce

Tout cela préfigure ce que pourrait être la suite : rencontrer, partager, acheter, vendre, se cultiver, apprendre, se divertir dans une vie 3.0

MetaVerse, l’avenir du jeu vidéo ?

Qu’en disent les spécialistes du genre ?

(source : jeuxvideo.com)

MetaVerse, l’avenir du divertissement ?

Imaginez pouvoir assister à un concert en réalité virtuelle avec un masque-casque équipé des dernières technologies, danser en boite de nuit avec vos amis à l’autre bout du globe, faire des rencontres sociales … Nous avons déjà expérimenté les apéros vidéo, imaginez les mêmes en immersion dans un monde 3D

MetaVerse, l’avenir de l’éducation ?

Les spécialistes de la robotique éducative préparent tout un panel de robots évolutifs, descendants lointains de l’ancêtre Tamagotchi, créé en 1996. Mainbot, Robobox, Ozobot, même Lego qui s’y met pour nous montrer les bonds en avant de la technologie adaptée à l’éducation, y compris pour les plus jeunes.

Contenu interactif, réalité augmentée, les professeurs reconnaissent que les jeunes embarquent facilement mais ce n’est pas évident de produire des expériences pédagogiques intéressantes et cela demande du temps. Il va sans dire qu’une formation intensive du personnel enseignant est nécessaire avant de passer la main à leurs élèves.

Pour Boris Kessler, P.-D.G. de Mainbot, les générations futures baigneront dans le virtuel : « On ne peut pas prétendre préparer les enfants au monde de demain sans initier les familles à la blockchain, aux crypto-monnaies, aux NFT et au concept de metaverse, qui seront partie intégrante de notre quotidien d’ici quelques années. »

(NFT : Non-Fongible Tokens… en gros des actifs numériques uniques… un peu long à expliquer… voir les cryptomonnaies)

MetaVerse, l’avenir du business en ligne ?

Entrez dans une boutique virtuelle dans laquelle votre avatar essaye les vêtements en ligne, vous assistez aux défilés de mode, avec des mannequins virtuels. Les marques grand public s’y mettent aussi. La maison de couture italienne Gucci a collaboré en juin avec Roblox pour vendre une collection d’accessoires exclusivement numériques pour les avatars.

Le MetaVerse pourrait également changer la donne pour le travail à domicile au milieu de la pandémie de coronavirus. Au lieu de voir leurs collègues sur une grille d’appels vidéo, les employés pouvaient les voir virtuellement.

Nous vous parlions récemment du Bitcoin et des autres cryptomonnaies (lire l’article) qui, à n’en pas douter, y trouveront un terrain de développement très favorable.

MetaVerse: l’avenir c’est dans moins de 5 ans !

Marc Zuckerberg : « Il y a un alignement des planètes. Il y a déjà ce qu’on a vécu en termes de confinement, de télétravail et d’hyper-digitalisation de la vie. Ensuite, il y a des progrès électroniques rapides qui font que cela semble à portée de main en termes de dispositifs. Les conditions sont réunies pour la création de ces mondes virtuels. »

Le patron de Facebook annonce un investissement d’au moins 10 milliards de dollars dans son laboratoire de réalité augmentée et virtuelle Facebook Reality Labs et le recrutement de 10 000 nouveaux talents pour mener à bien cette vision à « long » terme.

Vous voulez essayer la réalité virtuelle ? Rendez-vous chez DreamAway, sur le kilomètre lancé à Aubière (lire ici)

 

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives