Le courrier des entreprises

Les bières artisanales dans le Massif central… quel succès !

Le nombre de brasseries artisanales est en constante évolution. On en comptait 100 en 2015 dans le Massif central, elles sont 160 aujourd’hui.

Elles s’appellent : La « Putain de Bière Cévenole » (Lozère), la Brasserie des Estives (Cantal), la Brasserie Le Plan B (Puy-de-Dôme), la Brasserie d’Olt (Aveyron), les brasseurs de la Jonte (Lozère), la brasserie des Montagnes (Puy-de-Dôme), la Brasserie des Monts d’Alambre (Haute-Loire), La Borée Ale (Ardèche), la Brasserie du Plateau (Creuse) ou encore la Brasserie Verfeuille (Gard)… les microbrasseries se développent en auvergne et dans tout le Massif-Central.

En partenariat avec les Chambres de Métiers et de l’Artisanat, Macéo, l’association qui accompagne le Massif central dans son développement économique durable par la mise en place de projets innovants, à développé un programme d’action afin d’accompagner la structuration de la filière brassicole par la mise en place d’actions collectives.

Mobilisation et animation des acteurs, mutualisation des moyens (achats, matériel, logistique…), structuration de la filière amont de production de céréales à malt et houblon, innovation et formation, communication et commercialisation des produits, les axes d’actions sont nombreux et démontrent de la dynamique de cette filière.

Un projet tuteuré a même été mené en avril 2018 par des étudiants de VetAgro Sup (Lempdes (63)) en licence professionnelle Agriculture Biologique Conseil et Développement) afin de réaliser un état des lieux de l’ensemble de la filière amont : Production d’orge, de malt et de houblon.

Merci au MUG Magazine Ultra Gourmand pour sa vidéo.

 

La 1ère rencontre de la filière brassicole du Massif central.

La 1ère rencontre de la filière brassicole du Massif central s’est déroulée fin juin. Cette journée a permis aux différents acteurs de la filière, agriculteurs, brasseurs, malteries, associations bio, techniciens des CMA, Institut français des boissons de la brasserie et de la malterie, Brasseurs de France …) d’imaginer des pistes d’actions afin de contribuer au développement de la filière.

Les acteurs présents ont visité une parcelle d’orge brassicole en agriculture biologique gérée par Vincent Martinant à Brenat (63) et ont inauguré la Malterie des Volcans à Saint-Germain-Lembron (63) dirigée par Lucile Comptour.
Ils ont également travaillé en ateliers une partie de la journée afin de favoriser les échanges entre les différents acteurs de la filière (agriculteurs, brasseurs, malterie, associations bio, techniciens des CMA, Institut français des boissons de la brasserie et de la malterie, Brasseurs de France …) et imaginer les premières pistes d’actions pour le développement de la filière.

Plus d’infos  :

  • Véronique GUIRAUD – MACEO
  • v.guiraud@maceo.pro
  • 07 77 39 07 01.

 

Frederic Coureau

Journaliste
Formateur : Université Clermont-Auvergne, CCi-Formation, Wesford...
Consultant en stratégie digitale, éditoriale et d'influence.

Le Courrier des entreprises vous invite à découvrir : Cowork & Com – Agence de communication digitale et print

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives