L'économie positive
de nos territoires
et de vos entreprises

Le courrier des entreprises

Un robot nommé PDG d’une entreprise !

Ce n’est pas de la science-fiction !  Fujian NetDragon Websoft, une entreprise technologique chinoise spécialisée dans les jeux en ligne et le métavers, vient de nommer un robot humanoïde équipé d’une intelligence artificielle au poste de PDG. Son nom : Mme Tang Yu.

Lu Yuan Liu, le patron de la maison mère NetDragon Websoft précise : « Cette nomination est un pas en avant dans l’utilisation de l’IA pour transformer la gestion des entreprises et faire passer l’efficacité opérationnelle à un niveau supérieur. »

L’idée remonte en fait à plusieurs années. En 2017, grâce à l’IA, la société décide de créer un personnage virtuel et de lui donner des responsabilités. L’entreprise, à l’époque, a envie de montrer à ses clients que l’intelligence artificielle qu’elle développe pour ses jeux peut aussi fonctionner dans la vie réelle des entreprises.

Une étape nouvelle vers les métavers

Même si cet humanoïde est désigné comme PDG, il reste, bien sûr, de nombreux humains aux postes clefs. Le Chairman De Jian Liu précise : « Nous pensons que l’IA est l’avenir de la gestion d’entreprise, et notre nomination de Mme Tang Yu représente notre engagement à vraiment embrasser l’utilisation de l’IA pour transformer la façon dont nous opérons notre entreprise, et en fin de compte conduire notre future croissance stratégique ».

Un bon coup de pub pour le groupe de jeux en ligne

La société a développé des jeux en ligne et mobiles, notamment Conquer, Demon, Blade of the Soul et The Final Oath. Elle a également développé des moteurs de développement de jeux tels que C3 et S3. Elle est spécialiste de l’éducation en ligne et sur mobile et la formation en entreprise.

Les produits éducatifs s’appellent 101 Education PPT, le logiciel de montage VR VR Creator+, Edmodo, JumpStart, Promethean, et 101 e-textbook. NedDragon produit des jeux comme Magic domain, Machine warfare, Tian Yuan et Happy.

Mais aussi d’autres produits comme Good Chinese Party Member, Cloud office, Buddhism Communication, Women’s Unicom, star app, et plus encore.

NetDragon Websoft emploie près de 5000 salariés et pèse 8,3 milliards de Yuan (env. 1.2 milliards d’euros)

Un PDG sans rémunération ni stock-options, qui travaille 24h/24 et 7j/7… les patrons du CAC40 tremblent

La PDG robot travaille de façon presque « normale ». Elle est en mesure d’approuver, signer des documents, comme tout PDG, mais aussi de gérer des projets, évaluer les performances du personnel, et décider éventuellement de sanctions. « Tang Yu rationalisera les process, améliorera la qualité des tâches de travail et la vitesse d’exécution », précise NetDragon. L’entreprise met en avant sa rationalité et sa logique, car contrairement aux humains, elle n’a pas de sentiments. Le PDG robot présente l’avantage de travailler 24 heures sur 24, et tout ça, sans être payée.

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives