Le courrier des entreprises

Un franc succès pour les premières rencontres de la transition écologique du Puy-de-Dôme !

Plus de 500 personnes ont participé aux premières rencontres de la transition écologique organisées à Pérignat-les-Sarlièves. Retour en vidéo…

« De l’inspiration à l’action », tel était l’objectif de ces premières rencontres de la transition écologique organisées par le Département du Puy-de-Dôme. Collectivités, entreprises, citoyens étaient conviés à formuler clairement une action, une opération ou encore un investissement à mettre en œuvre pour apporter une réponse concrète aux enjeux de transition et de lutte contre le dérèglement climatique.
Objectif de la journée : Que chacun puisse repartir avec un engagement concret.

Pour Jean-Yves Gouttebel, Président du Conseil départemental du Puy-de-Dôme initiateur de ces rencontres : « C’est l’heure d’agir. Je crois qu’il y a véritablement urgence. Ce rendez-vous a été initié par le Département en réunissant tous les acteurs institutionnels, associatifs, entreprises. Il nous faut avoir une action sur le quotidien et dans la proximité »

Pour Frédéric Denhez, chroniqueur radio-télé, écrivain et animateur de cette journée : Le premier observateur des choses qui changent c’est le département, historiquement et géographiquement cohérent, et qui retrouve le rôle symbolique qu’il avait un peu perdu, celui de donner un sens à la vie des citoyens .  

Voir la vidéo :

Les entreprises, de la nécessité d’anticiper pour être compétitif

Cette journée s’adressait également aux entreprises, directement concernées par de nombreux aspects environnementaux. La gestion des fluides (énergie, eau), des déchets d’activités mais aussi l’accès aux ressources, les pollutions induites par le déploiement des activités… sont autant de sujets qui pèsent de plus en plus lourd dans les comptes d’exploitation des entreprises quelles que soient leur activité (industriels, tertiaires, commerçants, artisans…) et leur taille.

Si ces problématiques ne sont pas prises en compte sérieusement et de manière anticipée, le risque de perte de compétitivité peut être important à terme.
A cela, vient s’ajouter la conscience écologique de leurs clients qui cherchent de plus en plus de traçabilité dans les matières premières, d’éthique dans les modes de production, de proximité dans les approvisionnements et ce, en lien avec les enjeux de transition auxquels notre société est confrontée.

Frederic Coureau

Journaliste - speaker - Modérateur
Influenceur
Consultant stratégie éditoriale, digitale et d'influence / Inbound marketing
Agence MINTAKA : https://www.fredericcoureau.com/

Publicité

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives