L'économie positive
de nos territoires
et de vos entreprises

Le courrier des entreprises

Talent d’Auvergne : Yency, première marque d’alimentation-santé en France

En octobre 2020, Raphaella Nolleau et Clément Poyade se lancent un challenge de taille : remettre l’alimentation au cœur des enjeux de santé, en créant des aliments à la fois gourmands et nutritifs. Ils vendent désormais leurs premiers produits sous la marque Yency et comptent bien développer leur offre.

Raphaella et Clément se sont rencontrés à New-York, où ils ont vécu. Tout de suite, un point commun les rapproche : l’entrepreneuriat. Ils ont cette envie de porter un projet au plus haut. À cet instant, ils ne savent pas encore quoi, comment et avec qui.

C’est en 2019 que les choses se concrétisent. Ils font la découverte d’une graine miraculeuse inconnue en France et très riche en Oméga-3. Ces acides gras dont nous sommes en carence seraient à l’origine de nombreux maux : cardiovasculaires, obésités et Alzheimer. Cette graine, c’est le Sacha Inchi ou « cacahuète des Incas ». Cette plante grimpante pousse sur les hauts plateaux andins d’Amérique Latine. Elle contient des nutriments exceptionnels qui lui ont valu le surnom de “noix d’or des Incas”. Composée de 50% d’Omega-3, et de 30% de protéines complètes ou encore de vitamines E, on la consommait d’ailleurs pour ses propriétés médicinales.

sacha inchi

Le deuxième aliment magique est le Yacon, une tubéreuse des incas appelée aussi « poire de terre » Le sirop qu’on en tire est délicieusement sucré mais avec un indice glycémique quasi nul, donc adapté aux diabétiques. Les glucides du yacon sont des prébiotiques qui servent de nourriture au microbiote intestinal. Anti-inflammatoire, réduit l’appétit et aide à la digestion, que du bon !

yacon

« Tous les nutriments dont nous avons besoin pour vivre plus longtemps et en bonne santé se trouvent dans les aliments » explique Clément. Il ajoute « mais comme les produits que nous consommons chaque jour sont parfois de plus en plus pauvres, on a décidé de prendre le problème à bras le corps et de proposer des gammes ultra-gourmandes, et naturellement riches en nutriments ! »

 

 

 

 

Une petite vidéo sur la relation entre alimentation et santé

Ultra-gourmands et sains c’est le pari qu’ils ont réussi à relever à partir de cette graine. Ils ont fabriqué une pâte à tartiner sans sucre, riche en cacao, Sacha Inchi et noisettes. Ils proposent aussi l’huile pressée à froid de Sacha inchi ainsi qu’un beurre de Sacha Inchi riche en protéines. Des produits qui accompagnent le consommateur dans son alimentation tout au long de sa journée.

Guérir certaines maladies grâce aux aliments

Leur concept de « food préventive » a déjà fait ses preuves. Thierry, diabétique de type 2, devait se piquer jusqu’à quatre fois par jour d’insuline afin de maintenir son taux de sucre dans le sang à un niveau normal. Mais avec la volonté de régler le problème de fond, il a surtout décidé de changer ses habitudes alimentaires. Depuis l’année dernière, son médecin-traitant l’a même autorisé à cesser de se piquer et diminue petit à petit sa dose de médicaments.

Un laboratoire de production en Auvergne

Clément et Raphaella n’ont pas fini de surprendre. Alors que beaucoup de start-ups qui se lancent actuellement priorisent la sous-traitance, ils ont décidé de prendre le contre-pied de cette tendance. Ils ont internalisé toute la production de A à Z dans leurs locaux à Arfeuilles, à l’est de Vichy.

« Acheter nos machines et produire nous-mêmes nous paraissait évident. Nous souhaitons avoir une traçabilité et une transparence complète envers nos clients et surtout fournir des produits dont les standards de réalisation sont des plus strictes. » commente Raphaella avant d’ajouter « préserver les nutriments et la qualité de nos produits est notre priorité et la sous-traitance ne permet pas toujours de contrôler tous les aspects de la production ».

Un succès dès leurs débuts

Pour en arriver là, ils ont traversé de nombreuses épreuves. De janvier à septembre 2020, ils ont testé des recettes, ont réalisé 200 box découvertes vendues à leurs premiers clients afin de recevoir les premiers retours d’expérience, et ainsi réaliser les dernières évolutions.

Entre octobre et novembre, leur campagne de crowdfunding atteint plus de 700% de leur objectif et ils vendent 2.227 produits. Ils réalisent leur première embauche en décembre 2020 avec un poste dédié à la communication.

S’en suit la construction de leur laboratoire de production à Arfeuilles qui pose ainsi les fondations de la marque.

Aujourd’hui, Yency c’est plus de 700 clients et 3.000 produits vendus, que vous pouvez retrouver en ligne sur leur site internet.

Les produits que l’on trouve sous le nom « Joune »

à bientôt !

Les projets ? Développer l’offre commerciale dans les magasins bio et grande distribution. Une levée de fonds sera nécessaire afin d’atteindre ce nouvel objectif.

Finalement, la mission de Yency est très simple : remettre l’alimentation au cœur des enjeux de santé tout en reprenant du plaisir dans sa consommation. Le tout sans culpabiliser !

Tél. 06 46 47 00 65 – contact@yency.co

avec la collaboration de

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives