L'économie positive
de nos territoires
et de vos entreprises

Le courrier des entreprises

Parole d’expert : l’indice de réparabilité, la fin de l’obsolescence programmée ?

La notion d’obsolescence programmée a été popularisée aux États-Unis dans les années 50 pour « inculquer à l’acheteur le désir de posséder quelque chose d’un peu plus récent, un peu meilleur et un peu plus tôt que ce qui est nécessaire ». C’était la naissance de la surconsommation. La sensibilisation à la gestion des déchets a soulevé en 2010 une vague de protestations contre cette pratique qui vise à délibérément réduire la durée de vie d’un produit. Jusqu’à ce qu’une loi de juillet 2015 soit votée punissant l’obsolescence programmée… c’est le retour des réparateurs !

Vous souhaitez changer votre lave-linge ou votre smartphone et que ce nouvel appareil fonctionne le plus longtemps possible ? Pouvoir réparer ces appareils est un critère essentiel afin de les faire durer dans le temps. Depuis le 1er janvier 2021, l’indice de réparabilité vous renseigne à ce sujet. Comment est-il mesuré ? Quels objets concerne-t-il ? On vous répond

Automne 2022 : l’indice de réparabilité devient obligatoire pour de nouveaux produits !

À compter du 4 novembre 2022, l’indice de réparabilité sera étendu et deviendra obligatoire pour les produits suivants :

  • lave-linge à chargement par le dessus
  • lave-vaisselle
  • nettoyeur à haute pression
  • aspirateur filaire, sans fil et robot.

Indice de réparabilité : qu’est-ce que c’est ?

Obligatoire pour un certain nombre de produits depuis le 1er janvier 2021, l’indice de réparabilité consiste en une note sur 10.

Son objectif ? Lutter contre l’obsolescence en informant le consommateur sur le caractère réparable ou non d’un produit au moment de l’achat et ainsi allonger sa durée de vie et d’utilisation.

Quels sont les produits concernés par l’indice de réparabilité ?

À ce jour, l’indice de réparabilité est obligatoire pour les cinq produits suivants :

  • lave-linge à hublot
  • smartphone
  • ordinateur portable
  • téléviseur
  • tondeuse à gazon électrique.

L’indice de réparabilité sera disponible, à terme, pour d’autres catégories de produits.

 

Indice de réparabilité : où le trouver ?

Que vous achetiez l’un des produits soumis à l’indice de réparabilité en magasin ou sur internet, son indice de réparabilité doit être communiqué sur le produit, son emballage ou bien la fiche produit dans le cas d’un achat à distance.

Comment est calculé l’indice de réparabilité ?

Afin de déterminer l’indice de réparabilité d’un produit, plusieurs critères sont pris en compte. Il s’agit notamment de :

la durée de disponibilité de la documentation technique, la facilité de démontage et les outils nécessaires pour y parvenir, la durée de disponibilité des pièces détachées, le prix des pièces détachées rapporté au prix du produit neuf.

Il appartient au fabricant de calculer l’indice de réparabilité du produit qu’il propose à la vente. Pour ce faire, il doit s’appuyer sur un barème déterminé précisément par décret pour chaque catégorie de produit.

Indice de réparabilité : comment le décrypter ?

L’indice de réparabilité de chaque produit est noté sur 10. Plus un produit est réparable, plus la note sera élevée.

Afin de faciliter la lecture de l’indice, un code couleur accompagne la notation, allant du rouge vif pour les produits non réparables au vert foncé pour les produits réparables aisément.

Par ailleurs, au-delà de la notation sur 10, sachez qu’au moment de l’achat le vendeur doit pouvoir vous communiquer la grille de notation ayant permis de déterminer l’indice de réparabilité.

Vous pouvez ainsi prendre connaissance de la performance du produit dans chacun des critères évalués.

Trouvez facilement un réparateur proche de chez vous !

Afin de vous aider à trouver un réparateur compétent pour donner une seconde jeunesse à vos objets du quotidien, l’Agence de la transition écologique (ADEME), en partenariat avec les Chambres des Métiers et de l’Artisanat (CMA), met à votre disposition un annuaire qui recense les réparateurs sur le territoire : https://www.reparacteurs.artisanat.fr/

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives