Le courrier des entreprises

Michelin : Ventes en croissance, marchés en baisse et une interrogation sur les effets du Coronavirus

Florent Menegaux, Président et Yves Chapot, Gérant et Directeur Financier du Groupe, ont présenté lundi 10 février les résultats du groupe Michelin et annoncé un résultat opérationnel de 3 009 millions d’€uros, en progrès de 179 millions.

Dans un environnement dégradé et des marchés en baisse, Michelin constate des ventes en croissance de 7,8 % à taux de change constants, portées par les acquisitions (+ 6,8 %).

La performance du groupe est en amélioration grâce à un pilotage rigoureux des activités.
Le groupe clermontois enregistre de résultat opérationnel des secteurs hors parités en progrès de 179 millions d’€, dont 127 millions d’€ provenant des acquisitions, ainsi qu’une stabilité de la marge opérationnelle à 12,5 %.

Les dirigeant du manufacturier se réjouissent de l’intégration de Fenner et Camso en ligne avec les attentes et poursuivent le déploiement de la stratégie avec les acquisitions du pneumaticien indonésien Multistrada et de la société de télématique Masternaut.

Florent Menegaux a déclaré : « En 2019, dans un environnement très instable, le Groupe a réussi à maintenir ses parts de marchés et à améliorer son résultat. Dans cette période de transformation du Groupe particulièrement exigeante, je veux remercier personnellement tous nos salariés, qui font preuve d’un engagement remarquable. Au-delà de cette bonne performance, les hommes et les femmes de Michelin continuent d’innover tous les jours, dans les pneus, dans la mobilité hydrogène, les matériaux biosourcés et de haute technologie. Michelin poursuit avec détermination la réduction de son empreinte environnementale. »

En 2020, les marchés Tourisme camionnette devraient afficher un léger recul, avec une stabilité des marchés ‘remplacement’ et des marchés ‘Première monte’ toujours en baisse.

Les marchés Poids lourd et Hors la route devraient poursuivre leur retrait, affectés par le fort recul des activités de ‘Première monte’.

Les marchés Miniers devraient être en décroissance à cause d’un faible déstockage alors que la consommation de pneus devrait rester soutenue.

L’interrogation Coronavirus

Dans cet environnement de marchés globalement baissiers, Michelin a pour objectifs en 2020 un Résultat Opérationnel des Secteurs en léger retrait, à parités constantes, et un Free Cash Flow supérieur à 1,5 milliards d’€ hors effet systémique de la crise liée au Coronavirus en Chine.
Même si le groupe Michelin a redémarré ses usines de Shanghaï et Shenyang, les effets de cette crise ne peuvent pas encore être totalement maitrisés.

 

Frederic Coureau

Journaliste - speaker - Modérateur
Influenceur
Consultant stratégie éditoriale, digitale et d'influence / Inbound marketing
Agence MINTAKA : https://www.fredericcoureau.com/

faire du business en circuit court

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives