L'économie positive
de nos territoires
et de vos entreprises

Le courrier des entreprises

MACN intègre un des premiers fournisseurs mondiaux de machines-outils et de solutions d’usinage automatisées

Maintenance Automatisme Commande Numérique (MACN) basée à La Roche-Blanche devient la filiale spécialiste de l’électroérosion du Groupe Georg Fischer Machining Solutions (GFMS). Une reconnaissance de l’expertise de l’entreprise Puydomoise jusqu’alors sous-traitante pour le groupe Suisse pendant 35 ans.

Jean-Pierre Lapierre, fondateur de MACN témoigne « C’est une chance pour MACN de rejoindre officiellement le groupe GFMS, c’est la continuité naturelle après une longue collaboration en confiance. Après 10 années passées sur les machines-outils chez Michelin, j’avais créé Maintenance Automatisme Commande Numérique en 1983, alors que cette technologie n’avait que vingt ans. Le fabricant de machines d’électroérosion Charmilles cherchait un relais local pour la maintenance chez ses clients. Notre entreprise a été choisie pour sa disponibilité et son expertise. »

Le sous-traitant devient filiale

Après 35 ans de collaboration de sous-traitance avec le groupe Georg Fischer, MACN est devenu depuis le 1er juillet le pôle spécialisé en électroérosion de la branche « Machining Solutions ». François Duval, Directeur Général de GF Machining Solutions se réjouit de cette intégration.

« Le groupe GF est plus que bicentenaire : sa division principale est reconnue mondialement pour la fourniture de systèmes de transport des liquides et gaz (« Piping Systems »), sa branche « Casting Solutions » est fabricant de pièces de fonderie aluminium pour le transport et l’énergie, et enfin « Machining Solutions » est spécialisée dans la fourniture de solutions d’usinage automatisées de haute précision à travers le monde.

Dans le cadre de notre développement c’est une réelle opportunité pour GFMS France et MACN de conjuguer leurs talents. Avec les techniciens à l’excellente réputation de MACN, aguerris à la maintenance de nos machines Charmilles et Mikron, nous sommes convaincus de renforcer notre capacité à encore mieux servir nos clients, y compris en offrant la capacité à rénover nos machines en nos ateliers et/ou à offrir des machines d’occasion rénovées, assorties de la garantie constructeur »

Un bel agrandissement dans l’année

La société installée dans la Zac de la Novialle à La Roche-Blanche va s’agrandir humainement avec plusieurs recrutements dans l’année, mais aussi dans ses locaux, avec près de 500 m2 supplémentaires qui abriteront un showroom, véritable centre de démonstration pour tester les machines-outils :

  • Les machines d’électroérosion AGIE CHARMILLES (fil, enfonçage et perçage)
  • Les machines de fraisage MIKRON
  • Les machines de fraisage d’aubes et turbines LIECHTI
  • Les machines laser de texturation GF, de perçage et de découpe fine MICROLUTION, ainsi que les machines d’impression 3D métallique
  • Les outillages et solutions d’automatisation SYSTEM3R

« Nous souhaitons que ce centre de compétences et de rénovation de machines serve également de centre de formation pour assurer la transmission des savoir-faire » précise François Duval « Nous allons aussi étoffer notre service de rénovation de machines d’occasion et proposer à nos clients des systèmes de financement encore plus souples, telle que la location opérationnelle ou le leasing »

La question « Mac Lesggy » : C’est quoi l’électroérosion ?

L’électroérosion est un procédé d’usinage (on enlève de la matière pour créer une forme) en utilisant des décharges électriques : « l’étincelage », qui fonctionne sur tous les matériaux conducteurs.

Il faut un liquide diélectrique (isolant, huile ou eau pure) dans lequel on fait passer un courant générant une bulle de vide qui s’ionise (en clair qui ajoute des ions). Celle-ci implose, créant une étincelle de forte intensité qui érode la matière (On parle de 20 000 étincelles par seconde !). L’intérêt de ce procédé est qu’il est très précis (de l’ordre du micromètre carré : 10 puissance -12 quand même !) et très efficace sur les matériaux très durs … C’est presque le procédé inverse de la soudure à l’arc

MACN

5 rue de la Lagune – La Roche-Blanche –

04 73 78 22 23

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives