L'économie positive
de nos territoires
et de vos entreprises

Le courrier des entreprises

Les gaz propane-butane-GPL : Une solution alternative viable à la crise du gaz

30% des différents gaz et biogaz liquides, butane-propane et biopropane consommés en France sont produits dans l’hexagone. Dans le cadre de la recherche de notre indépendance énergétique, il reste important de se remémorer le rôle des gaz liquides dans le mix énergétique français et leur intérêt en tant qu’énergie de soutien lors des pics de consommation et des périodes de tensions sur le réseau électrique français. 

Sobriété et pragmatisme

Alors que le Gouvernement réitère ses appels à la sobriété énergétique, Xavier Piechaczyk, dirigeant du gestionnaire de réseau RTE, annonce des « délestages tournants » […] si toutes les mauvaises hypothèses se conjuguent » et n’exclut donc pas quelques coupures d’électricité par quartiers ou par foyers cet hiver en raison de l’arrêt de nombreux réacteurs nucléaires, de la crise du gaz russe et de l’augmentation des prix du gaz et de l’électricité.

Pourtant, les gaz propane-butane-GPL, consommés par 11 millions de français, représentent une solution alternative viable et moins émettrice de CO2.

Immédiatement disponible sur le territoire Français, les gaz liquides sont une source d’énergie essentielle aux 27000 communes non raccordées au réseau de gaz naturel. Ils jouent un rôle important lors des pics de tensions sur le réseau électrique, par leur capacité à se substituer à des énergies trop polluantes comme le fioul ou le charbon, mais surtout en palliant les intermittences des énergies renouvelables.

Ils sont intéressants pour venir en aide lors des pointes de consommation d’électricité dans les secteurs des transports, du logement et de l’industrie, notamment dans les zones inaccessibles aux réseaux de gaz naturel.

De plus, alors que 30% de ces gaz sont produits en France (raffinage de pétrole ou d’huiles végétales & animales), leurs importations proviennent principalement d’Algérie et d’Europe de l’Ouest exclusivement par voie maritime. Le marché français est donc indépendant de la Russie pour son approvisionnement en gaz liquides.

Que la lumière soit …

Devant la nécessité urgente de réduire la dépendance énergétique à la Russie tout en assurant des capacités de production et de stockage suffisantes pour l’hiver, les gaz butane propane et GPL offrent d’ores et déjà en France la capacité de multiplier par deux leur contribution à la fourniture d’énergie aux Français.

https://www.linkedin.com/posts/activity-6955746220552110080-8m5o?utm_source=share&utm_medium=member_desktop

Pour Audrey Galland, Directrice Générale de France Gaz Liquides : « Du fait d’un approvisionnement sécurisé et d’une capacité logistique et de distribution dans la France entière (y compris hors métropole ou dans les zones les plus reculées), le propane et le butane seront disponibles l’hiver prochain, tout comme le GPL carburant pour les véhicules, à un prix très compétitif à la pompe (0,85€/L en moyenne)

La bouteille de butane et la tonne de propane ont respectivement vu leur prix progresser de 9,9% et 16,7% sur un an, contre 44,4% pour le gaz naturel (qui reste quand même moins cher)

Pour rappel le butane et le propane sont des gaz de pétrole liquéfiés (GPL) récupérés soit via le raffinage du pétrole soit lors de l’extraction du méthane des champs de gaz naturel. La différence entre butane et propane est que la température d’ébullition du butane est d’environ 0 °C alors que, pour le propane elle s’élève à environ -44 °C… une bouteille de butane est surtout recommandée pour un usage intérieur alors qu’une bouteille de propane le sera plutôt pour un usage extérieur.

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives