Le courrier des entreprises

Club hôtelier Clermontois : Le potentiel de développement du taux d’occupation de nos hôtels est énorme !

A l’occasion de leur 15e assemblée générale organisée à l’Hôtel Royal Saint Mart à Royat, les hôteliers Clermontois ont dressé le bilan de l’année écoulé : Une saison estivale décevante, les gilets jaunes, une baisse des nuitées Michelin… mais également quelques bonnes nouvelles : Un mois d’octobre historique, l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO, plus de congrès …

Delphine Giraud, directrice du Novotel le Brezet et Présidente du club hôtelier Clermontois a dressé un portrait contrasté de l’hôtellerie clermontoise.

« En 2017, nous avions un bon bilan économique, les indicateurs étaient en hausse avec pourtant un premier semestre difficile, une météo désastreuse, des élections présidentielles. Puis un très bon deuxième semestre et une bonne saison estivale. Nous avions déjà constaté une baisse de la production de nuitées Michelin. »

« En 2018, nous avons constaté une progression du nombre de congrès. La météo a été plutôt bonne, mais, malgré tout, la saison estivale à été très décevante et en dessous de nos attentes.

Nous avons eu un mois d’octobre historique avec plusieurs congrès organisés juste après le Sommet de l’Elevage mais une chute d’activité en novembre et décembre consécutive à la baisse de la production des réservation Michelin et des week-ends agités avec les gilets jaunes. »

« L’annonce de l’inscription UNESCO début juillet est une excellente nouvelle mais ne pouvait pas avoir d’effet immédiat…. » « L’occupation annuelle de nos hôtels nous montre bien que nous avons la place d’accueillir de nouveaux flux de clientèles qui ne manqueront pas d’arriver après notre classement UNESCO. Nous nous préparons également à l’arrivée de nouveaux touristes chinois à l’horizon de 2021 »

« Le potentiel de développement du taux d’occupation de nos hôtels à Clermont est énorme… Avec seulement 70 jours contraints, c’est-à-dire à +95% de taux d’occupation, cela veut dire que nos hôtels affichent complets seulement sur 20% des jours de l’année : 2 jours en semaine entre le mardi et le jeudi et 2 jours l’été, les vendredis-samedis »

« La capacité d’accueil de notre Métropole est actuellement suffisante. Ses structures d’hébergements sont variées (hôtels de 1 à 5 étoiles, résidences de tourisme, chambres d’hôtes, gites…) et les hôtels rénovés gagnent des parts de marché.

Le marché évolue, c’est notamment pourquoi nous avons proposé de changer les statuts du club afin de permettre aux résidences hôtelières de nous rejoindre cette année. La charte accueil congressiste sur laquelle le club travaille depuis 1 an est un outil qui va mettre Clermont-Ferrand au même niveau que les autres destinations congrès de province. C’est pourquoi nos efforts, nos actions, doivent se porter sur l’attractivité de la destination « Clermont-Ferrand ».

L’objectif est de faire de notre Métropole une destination, y compris de courts séjours à la fois sur le loisir, que sur le marché Congrès.

Il faut communiquer sur nos atouts, séduire à travers la photo, la vidéo, les offres vitrines « différenciantes », les produits packagés, faire du buzz sur les réseaux sociaux, étonner, séduire, attirer… »

En savoir plus club hôtelier Clermontois :

  • 50 hôtels Classés de 1 à 5 étoiles
  • De nouveaux hôtels rejoignent cette année l’association : les 3 hôtels BB Aéroport Brézet & Gerzat, l’Estredelle à Pont-du -Château et P’tit déj Hôtel à Châteaugay.
  • Périmètre Clermont Métropole 21 communes
  • 3000 chambres
  • 80 % de l’offre hôtelière
  • 23 Hôtels de Chaîne
  • 27 Hôtels « Indépendant »
  • 70 % sont affiliés à un réseau distribution
  • Poids Economique > 600 Emplois
  • Budget fonctionnement moyen 40 000 €
  • 15 Administrateurs bénévoles

Frederic Coureau

Journaliste - speaker - Modérateur
Influenceur
Consultant stratégie éditoriale, digitale et d'influence / Inbound marketing
https://www.fredericcoureau.com/

Publicité

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives