L'économie positive
de nos territoires
et de vos entreprises

Le courrier des entreprises

La création d’entreprises artisanales se porte bien en Auvergne-Rhône-Alpes

La nouvelle édition du baromètre ISM-MAAF dresse le bilan 2022 de la création d’entreprises artisanales en région AURA. Avec 32 150 nouvelles entreprises créées, en hausse de 7% sur un an, la dynamique entrepreneuriale en artisanat reste forte dans la région, principalement grâce aux entreprises de services (+16 %). Pour autant, ces chiffres ne doivent pas faire ignorer des disparités très fortes qui émergent d’un département ou d’une famille d’activité à l’autre.

Une bonne dynamique durable de l’entreprenariat artisanal en France

En France, les créations d’entreprises artisanales ont connu un record historique en 2022 avec 250 000 ouvertures, en hausse de 7 % sur un an. Un record qui s’inscrit dans une trajectoire d’augmentation permanente des créations depuis plus de 10 ans. Le tissu artisanal compte aujourd’hui 1,6 million d’entreprises en France. Plus d’une entreprise sur quatre qui se crée relève de l’artisanat.

Marielle Vo-Van Liger, Directrice Marketing et Communication MAAF : « Ce nouveau baromètre témoigne de la place centrale de l’artisanat dans la dynamique entrepreneuriale en France. Le bâtiment, les services, les métiers du soin, mais aussi les métiers d’art exercent un attrait toujours plus fort, en dépit des crises. Alors que la création d’entreprise en France marque le pas, en particulier dans l’activité transport-livraison, l’artisanat continue de susciter des vocations d’entrepreneurs. »

Parmi les secteurs qui enregistrent les plus fortes hausses de créations, on observe la conserverie de viande, et les métiers de réparation. On note également l’attractivité toujours forte des métiers d’art et de création (ennoblissement textile, fabrication d’étoffes, verrerie, photographie) qui ne se dément pas depuis la crise sanitaire.

En Auvergne-Rhône-Alpes, l’Allier, l’Ardèche et le Puy-de-Dôme forment le trio de tête

Après une flambée de 14 % des créations en artisanat en 2021, l’attractivité de l’entreprenariat artisanal se confirme donc durablement, portée en particulier par les entreprises de services. La hausse de 7% en 2022 est une moyenne des disparités d’un département à l’autre.

L’Allier est largement la locomotive de cette tendance avec +24% de création d’entreprises artisanales. L’Ardèche est à +13%, suivie de près par le Puy-de-Dôme(+12%) qui a enregistré 2352 créations en 2022 !

La Haute-Loire arrive juste derrière (+11%). En Auvergne, seul le Cantal est en dessous de la moyenne avec +4%.

Les services et le bâtiment représentent les ¾ des créations

Alors que l’artisanat comprend plus de 300 activités, la moitié des nouvelles entreprises est concentrée sur 10 secteurs, qui relèvent des services (13 505 créations en 2022 ;+16 %) et du bâtiment (12 243 créations en 2022 ;+2 %). Les hausses concernent principalement des activités de service, notamment les activités de nettoyage, de soins de beauté ou la réparation automobile. On note en revanche cette année un repli des créations d’entreprises des secteurs alimentaire (1 360 ; -2 %) et fabrication (5 039 ; -1%) après une année de forte hausse en 2021.

Parmi les secteurs qui enregistrent les plus fortes hausses de créations, figurent également des activités de niche, dans la fabrication artisanale de produits alimentaires (condiments, transformation de viandes), des activités créatives (photographie, facture instrumentale) de de sous-traitance industrielle (machines spécialisées, plasturgie).

En Auvergne-Rhône-Alpes, l’entreprenariat artisanal est particulièrement important en zones rurales : près d’une installation sur trois (32 %) y relève de l’artisanat. L’élan entrepreneurial y reste positif (+6%), tout comme dans les petites, moyennes et grandes agglomérations.

 

mm

Pierre-Edouard Laigo

Rédacteur en Chef
pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives