L'économie positive
de nos territoires
et de vos entreprises

Le courrier des entreprises

J’ai testé pour vous Flyin Clermont, la nouvelle soufflerie à sensation

Cela fait déjà un an qu’on attendait l’ouverture de l’espace Flyin à Aulnat prévue en décembre. Les amateurs de sensations fortes désireux de s’éprouver sur ce « simulateur de chute libre » sont sur les starting-blocks. Nous avons eu la chance de découvrir en avant-première cette nouvelle attraction…

Description des lieux

Un bâtiment moderne idéalement situé proche de l’aéroport, aéré et vitré avec une soufflerie sur le côté pour apercevoir les initiés aux effets de la chute libre. Nous avons été accueillis par une équipe jeune, sympathique et enthousiaste.

Nous avons dû arriver 45 minutes avant de tester la soufflerie, le temps d’un briefing, de l’équipement d’une combinaison, masque et casque et des explications de fonctionnement. Pris en charge par un moniteur dynamique et souriant, nous sommes passés les uns après les autres au-dessus de la soufflerie.

Il s’agit de découvrir les sensations de la chute libre plus que de simuler un saut en parachute.

Un des moniteurs me précise « ici c’est juste pour faire un baptême de soufflerie, pas vraiment une chute-libre indoor »

Témoignage de Sophie « En fait je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, je n’ai jamais pensé m’élancer d’un avion pour une chute libre, alors j’ai bien aimé, on est bien encadré, tout c’est parfaitement bien passé, je reviendrais bien volontiers »

Vincent nous donne son impression « pour moi qui suis grand, j’avais du mal à me maintenir quand mes mains ou mes pieds sortaient de la surface de vol. Mais c’est quand-même fun »

Pour ma part je m’attendais plutôt à un simulateur de chute libre en tube de plus de 4 mètres de diamètre de soufflerie, pour pouvoir évoluer dans l’espace, corriger sa position. Il faut préciser que je suis ancien parachutiste, donc forcément avec des attentes différentes qu’un baptême pour ressentir la sensation de chute. Dans le cas de Flyin, un tapis mousse encadre un cercle d’un peu plus de 2 mètres au-dessus duquel vous « volez ». Un moniteur corrige votre position et fait en sorte de vous maintenir au-dessus du flux d’air pour ne pas perdre la portance.

De plus la soufflerie, plus adaptée à des formats plus sveltes, a eu du mal à soulever mon quintal. L’expérience ne dure que 2 petites minutes, c’est assez physique et il fait très chaud.

Je suis sûr que ce sera une réussite car convient au plus grand nombre et que vous allez vous amuser entres amis.

Pour information le vol de 2 minutes est à 39€, ajoutez 4.90€ pour avoir les photos et 9.90 pour la vidéo et les photos de votre expérience.

 

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives