L'économie positive
de nos territoires
et de vos entreprises

Le courrier des entreprises

Inspirez, respirez… les plans de la nouvelle mobilité en transports publics sur la métropole clermontoise

Depuis 2006 les transports publics de la métropole clermontoise évoluent en fonction de l’augmentation de la population, de la limitation de l’accès aux voitures individuelles dans le cœur de ville, de la création de rocades, des nouveaux aménagements et destinations de certains quartiers. Avec des nouvelles lignes, des nouveaux tracés, et des nouvelles réglementations de circulation… des nouvelles habitudes sont demandées aux usagers historiques des transports en communs et aux nouveaux utilisateurs qui en découvrent le maillage.

Les commerces et services du centre-ville ne pouvant se contenter de la chalandise locale, la nécessité de lever les freins de ces nouveaux utilisateurs est vitale pour ce secteur de l’économie. A contrario des modes de vie de nos aïeux, la plupart de nos concitoyens habitent dans une zone, travaillent dans une autre, et consomment dans une troisième. « Faire les courses de la semaine » ou réaliser des achats de produits de plus de 6 kg semblent difficiles avec les transports en commun. De plus les services de livraison à domicile sont victimes de leur succès et se heurtent à la grogne du voisinage, les interventions quotidiennes de personnels de santé auprès de nos ainés doivent s’adapter à la nouvelle organisation de la métropole.

Des plans pour y voir plus clair

Une image vaut mille mots selon Confucius, voici donc la carte schématique du futur réseau (cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Quatre types de lignes pour un maillage complet du territoire

Les lignes A de tramway et lignes B et C de bus (7/7j, de 5h à 1h)

Les lignes de bus desservant les secteurs densément peuplés, (7/7j mais attention de 6h à 21h30) moins fréquentes

 

Les lignes de bus entre les communes (ne circulent pas le dimanche, et amplitude diurne : 7h à 20h30), fréquence à vérifier sur l’application mobile de la T2C… mais tu oublies le resto du samedi soir…

Les lignes de bus de proximité (du lundi au vendredi et de 7h à 19h), plus adaptés aux trajets scolaires et domicile-travail pour les employés à horaires fixes. Toutes les 30 minutes aux heures de pointe sinon toutes les heures.

Pour modifier les habitudes de circulation il faut des parking relais mais les 3380 places, dont la moitié sont encore à l’étude pour 2026, et les plus gros sont payants, seront-elles suffisantes au regard des 300 000 habitants de la métropole ?

Nous espérons que cette nouvelle organisation rende la métropole plus fluide, plus sereine, plus sécure et harmonieuse tant pour ses habitants que pour ses commerçants… Inspirez… Respirez…

En savoir plus, bien plus… c’est ICI comme la Carte Interactive

mm

Pierre-Edouard Laigo

Rédacteur en Chef
pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives