Le courrier des entreprises

Elections municipales : Des propositions concrètes pour développer l’économie durable des territoires du Puy-de-Dôme

À quelques mois des élections municipales des 15 et 22 mars 2020, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Puy-de-Dôme Clermont Auvergne Métropole et la Chambre d’Agriculture du Puy-de-Dôme souhaitent sensibiliser les candidats sur les défis de l’attractivité économique, sociale et écologique de l’ensemble des territoires, lesquels peuvent être relevés si nous savons conjuguer les efforts de tous. Notre contribution commune pour avancer vers la performance territoriale durable de nos villes, de nos bourgs et de nos campagnes fera l’objet d’un ensemble de propositions concrètes mises à disposition de l’ensemble des Candidats en début d’année 2020.

Nous faisons en effet partie d’un territoire, l’Auvergne, qui jouit d’une belle réputation et qui a su travailler à compenser ses handicaps par la mise en place de « partenariats public – privé » que beaucoup nous envient, notamment en termes d’innovation et d’enseignement. Le Hall 32 pour les métiers de l’industrie, le Laboratoire d’Innovation Territorial (LIT) Grandes Cultures Auvergne et, sous peu, le LIT Élevage à l’herbe de Massif, en portent témoignage.

Sachons continuer à relever ensemble les défis de l’attractivité économique, sociale et écologique du Puy-de-Dôme et de l’Auvergne afin d’assurer la croissance et l’emploi pour tous nos territoires, depuis chaque Commune jusqu’à la Métropole, en passant par les Intercommunalités !

Sachons pour cela cultiver les filières d’excellence (agriculture et agro-alimentaire, industries emblématiques et tourisme) et capitaliser sur l’esprit d’innovation (Université et Grandes Écoles, Pépinières et Entreprises) qui forgent la réputation de Clermont, de notre département et, au-delà de l’Auvergne.

Sachons capitaliser sur nos circuits-courts, agricoles et agro-industriels, garants de l’origine de nos produits. Ils répondent à une attente sociétale de proximité et contribuent à relever le défi du changement climatique.

Sachons mettre en avant nos modes de production et les faire évoluer au fur et à mesure que les connaissances scientifiques le permettent. Sachons répondre par les faits aux interrogations de nos concitoyens, souvent perturbés par les dénigrements dont sont victimes notre agriculture et nos industries, y compris le tourisme.

Ayons enfin l’ambition d’investir dans la compétitivité de nos territoires pour attirer des entrepreneurs, y compris des agriculteurs, des touristes et, in fine, de nouveaux habitants pour impulser une nécessaire dynamique démographique. Notre compétitivité territoriale passe, chacun le sait, par l’amélioration des « mobilités » : Objectif Capitales est l’une des réponses. Elle passe clairement par une forte implication de tous sur le déploiement du numérique. Elle passe aussi par une meilleure gestion d’une ressource précieuse, l’eau. « Une approche multi-usages, fondée sur l’économie et l’accroissement de la ressource » est notre réponse. Elle passe enfin par de meilleures coopérations interterritoriales au sein du Département et de l’Auvergne.

Vous, Collectivités, avez à l’évidence un rôle éminent à jouer pour créer les conditions de cette compétitivité territoriale. Nous, Chambres Consulaires représentant de forces économiques, sommes prêtes à nous mobiliser à vos côtés.

 

Frederic Coureau

Journaliste et influenceur économique
Speaker - Modérateur
Conseil en stratégie éditoriale et de contenus - Inbound marketing
https://www.fredericcoureau.com/

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives