Le courrier des entreprises

Club APM Auvergne Nouveau Monde : Dis moi comment tu bouges, je dirai comment tu fonctionnes !

Le 10 octobre, les dirigeants du club APM Auvergne Nouveau Monde ont accueilli, au Paradis à Royat, Frédéric Marquet coach et formateur, associé de la SFCoach. Expert comptable pendant 10 ans, il a exercé dans différents cabinets renommés avant de changer de cap en créant son cabinet immanence conseil en 2003, spécialisé dans la valorisation du capital humain des entreprises. Formé au coaching et en psychologie jungienne, il intervient notamment sur l’émergence des potentiels individuels et collectifs au sein des organisations il a développé un outil de compréhension de la personnalité original : les Sérénitypes

les Sérénitypes : “Connais-toi toi-même”

A partir de l’approche des Sérénitypes, Frédéric Marquet met en scène les participants afin qu’ils apprennent sur leur personnalité à partir des réactions de leur corps. Cette méthode utilisée dans le sport de haut niveau permet aux sportifs de repérer leurs forces et de savoir les utiliser mentalement et physiquement. Utilisée pour l’observation des comportements d’autrui, elle ouvre des perspectives nouvelles en termes d’intelligence relationnelle pour le management, la négociation et la vente. En entreprise, cet outil qui entre dans la démarche ASSOI (Accompagnement au Succès et à la Sérénité des Organisations et des Individus) permet de créer les conditions pour conjuguer bien-être et performance.

Le corps révélateur de la personnalité

Le corps ne ment pas. Les Sérénitypes, approche développée par Frédéric Marquet, permettent de diagnostiquer le fonctionnement du cerveau à partir de la motricité et du mouvement.

Chaque être humain est différent. Il est possible aujourd’hui de différencier tout individu grâce aux empreintes digitales, faciales, cérébrales. Nous avons ainsi la possibilité de connaître les spécificités et besoins de chaque cerveau unique et pourtant nous avons tendance à demander aux autres d’appliquer les stratégies et méthodes qui nous sont familières. Cerveau, corps et personnalité sont liés. Nous avons tous une structure cérébrale particulière qui influence notre manière de nous mouvoir et notre appréhension du monde.

Grâce aux Sérénitypes, on peut apprendre  sur sa personnalité à partir de son corps et sur son corps à partir de sa personnalité. Les participants apprennent à créer les conditions favorisant leur performance dans leur sérénité à la fois pour eux et leur entourage professionnel.

C.G.Jung, à la source des Sérénitypes 

Les profils dits typologiques sont issus des travaux du psychanalyste C.G.Jung qui a publié en 1921 le livre « Les types psychologiques ». Sa méthode est aujourd’hui connue en entreprise grâce au questionnaire MBTI (Myers Briggs Typology Indicator) qui permet de découvrir notre personnalité innée c’est-à-dire nos comportements préférentiels.

Cependant, un questionnaire comporte par définition des biais et la fiabilité des résultats est relativement faible. Grâce aux tests moteurs, il est possible, à partir de l’étude de la motricité, de trouver son profil de manière fiable et de découvrir ses forces naturelles afin de mieux les exprimer.

Réconcilier performance et sérénité

En découvrant leurs besoins profonds les participants apprennent leur votre cerveau et ceux des autres dans les meilleures conditions de réussite. Ils découvrent également l’impact du stress sur le cerveau et la possibilité de profiler quelqu’un en l’observant. Cela ouvre de nombreuses pistes afin de permettre à chacun  de s’épanouir en conciliant sens et plaisir au cœur de son travail afin d’exprimer le meilleurs de soi-même.

En entreprise, cet outil de connaissance de soi permet de mieux connaître le fonctionnement de son cerveau et de celui de ses collaborateurs pour apprendre à créer, pour chacun et pour tous, les conditions de l’épanouissement et de la réussite.

La coopération, clé du succès

En découvrant quelques premières clés pour repérer le profil de leurs interlocuteurs le manager apprendre à mieux écouter et observer ses collaborateurs afin de mieux les comprendre. Prenant conscience des différences de fonctionnement de ses collaborateurs, il apprend à mieux manager la différence en bénéficiant au mieux des complémentarités et permet à chacun d’exercer ses talents et de se sentir respecter dans sa singularité. Le dirigeant est dès lors en mesure de créer au sein de son entreprise les conditions d’une coopération épanouissante et efficace sur le plan individuel et collectif.

Un article de  Gilles Flichy,

Frederic Coureau

Journaliste - speaker - Modérateur
Influenceur
Consultant stratégie éditoriale, digitale et d'influence / Inbound marketing
Agence MINTAKA : https://www.fredericcoureau.com/

Publicité

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives