L'économie positive
de nos territoires
et de vos entreprises

Le courrier des entreprises

ASM Impulsion s’engage pour « les Pauses Actives à l’école »

Depuis juin 2019, le fonds de dotation ASM impulsion sous la présidence de Claude MICHY et de sept autres fondateurs a pour vocation de contribuer à la vitalité du territoire auvergnat. Pour cela, il accompagne des projets dont l’activité physique et sportive est le catalyseur. Le projet des pauses actives en milieu scolaire porté par l’ASM Omnisports et l’Académie de Clermont-Ferrand s’inscrit pleinement dans les orientations du « Sports pour la Santé ».

Lutter contre la sédentarité à l’école pour les enfants de 6 à 10 ans : Un projet de territoire !

Aujourd’hui un enfant sur deux n’atteint pas la recommandation de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à savoir : une heure d’activité physique quotidienne. Ajoutez à cela le temps passé devant les écrans qui ne cesse de progresser : 2 heures par jour en moyenne pour les enfants de moins de 10 ans !

En résumé, nos jeunes deviennent de plus en plus sédentaires et en subissent les effets délétères : obésité, forme physique et comportement social de moindre qualité, durée de sommeil réduite… Alors, toutes initiatives qui leur permet d’être en mouvement méritent que l’on y porte attention !

Contribuer à l’atteinte des 60 minutes d’activité physique quotidienne recommandées

C’est pour cela qu’ASM impulsion a décidé de soutenir « les Pauses actives à l’école » projet initié par l’ASM Omnisports dans quelques écoles autour de la Gauthière. Les modules ayant été testés par les enseignants et les élèves, le rectorat de l’académie de Clermont-Ferrand ayant confirmé son accord, un déploiement plus large sur des écoles Clermontoises et des Combrailles est en cours. A ce jour, une quarantaine d’écoles allant du CP au CM2 bénéficient de ce dispositif, soit plus de 900 enfants. L’ambition du projet est d’étendre la démarche au territoire auvergnat pour en faire profiter un maximum de classes et d’enfants.

Participer au bon développement physique, moteur, mental et postural de l’enfant

Le concept s’inscrit dans une démarche de prévention santé en luttant en autre contre les Troubles Musculo Squelettiques (TMS), en contribuant au bon développement physique, moteur et mental des enfants de 6 à 10 ans. Les pauses actives consistent à proposer aux enfants et enseignants des animations de 15 minutes avant l’entrée en classe. Idéalement deux fois par jour ! Celles-ci sont composées de plusieurs blocs comme par exemple des échauffements, du travail cognitif, du cardio, du renforcement musculaire et postural, de l’équilibre, etc… Les exercices permettent également de créer une dynamique positive autour de la pratique chez les élèves (il est essentiel de prendre du plaisir) et proposent une ouverture sur la transdisciplinarité (pratique des mathématiques en même temps que la réalisation de l’exercice physique). En complément une sensibilisation est faite sur les impacts de la sédentarité et les bienfaits de l’activité physique. Les coachs de l’ASM sensibilisent, forment et accompagnent les enseignants dans la pratique durant un trimestre. Une fois les enseignants autonomes, ils bénéficient d’un accès à une plateforme vidéo reprenant un panel d’exercices regroupés par thème.

Apporter une culture de l’activité physique (non sportive) à tous les enfants dans l’optique de pérenniser celle-ci

A ce stade, le budget de l’opération est de 40 000 €. Le fonds de dotation y contribue à plus d’un tiers. La raison de cet important soutien financier est de donner l’impulsion à ce projet pour, à terme, envisager une réelle dimension territoriale. « C’est une manière d’agir pour la vitalité de notre territoire et une réelle opportunité pour les entreprises de donner un sens concret à leur responsabilité sociétale », déclarait Jean-Philippe Paillon (président de la CPME 63 et membre fondateur du fonds de dotation). Effectivement, ASM impulsion au travers de ses administrateurs souhaite créer un réel élan en fédérant les chefs d’entreprises autour de cette initiative. « Imaginez-vous si une entreprise finançait une ou des écoles ? Elle renforcerait son implication locale en s’engageant dans une démarche novatrice, citoyenne et au profit de nos enfants » souligne Olivier Paschal (directeur du fonds de dotation). Ce projet pourrait parfaitement illustrer la capacité des acteurs publics comme privés à se mobiliser pour la vitalité de notre territoire.

Et si votre entreprise y participait ?

En février 2022, un bilan sera fait par l’ASM Omnisports et les enseignants. Pour se déployer à l’échelle du territoire, le projet nécessitera certainement des fonds supplémentaires. Le coût des pauses actives pour une à quatre classes étant de l’ordre de 1 500 € pour une année scolaire, nous pouvons contribuer à sa large mise en œuvre en devenant mécène. Pour cela, il suffit de faire un don à ASM impulsion. Une entreprise désireuse de contribuer à ce projet pourra bénéficier de 60% de déduction d’impôts. Dans ce cas, l’investissement réel serait de 600 €.

Retrouvez ICI le projet des « Pauses Actives à l’école »

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives