L'économie positive
de nos territoires
et de vos entreprises

Le courrier des entreprises

A la recherche de la retraite cachée de 13 milliards d’euros

Et si vous étiez bénéficiaire d’un contrat d’épargne retraite supplémentaire sans le savoir ? Un rapport de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) de 2018, montre en effet que de nombreux assurés ne savent pas qu’ils sont bénéficiaires de ce type de contrat. Un outil en ligne vous permet désormais de le vérifier rapidement et gratuitement. On vous explique !

Qu’est-ce qu’un contrat d’assurance retraite supplémentaire ?

Comme l’indique le site info-retraite.fr, les contrats de retraite supplémentaire sont des contrats utilisés pour compléter les retraites obligatoires.

Plus précisément, il s’agit de produits souscrits par des entreprises au profit de leurs salariés (contrats collectifs) ou par des personnes physiques – généralement des professionnels libéraux – (contrats individuels).

Généralement, les contrats dits en déshérence concernent les contrats souscrits par les entreprises au profit de leur salariés.

Pourquoi 13 milliards d’euros sont-ils en déshérence ?

Un contrat en déshérence est un contrat qui n’est pas utilisé par son bénéficiaire, ce dernier n’étant pas au courant de son existence.

La plupart des contrats en déshérence sont des contrats souscrits par les entreprises au profit de leur salariés. Le risque de déshérence est plus élevé pour ce type de contrat ou l’adhésion n’a pas été directement réalisée à l’initiative du bénéficiaire.

En effet, le salarié peut ignorer ou avoir oublié qu’il est bénéficiaire d’un contrat de ce type. Par ailleurs, lorsque le salarié a déménagé ou effectué une mobilité professionnelle, l’assureur peut alors rencontrer des difficultés à retrouver le bénéficiaire.

Selon deux rapports de la Caisse de prévoyance des retraites et de la Cour des comptes, le montant des contrats non-réclamés par les assurés atteignait 13 milliards d’euros !!

Comment pouvez-vous retrouver un contrat d’assurance retraite dont vous seriez le bénéficiaire ?

Afin de retrouver tous leurs produits d’épargne retraite supplémentaire, tous les salariés, à la retraite ou encore en activité, peuvent désormais vérifier, de façon simple (et gratuite), s’ils sont bénéficiaires d’un ou plusieurs contrats d’épargne retraite supplémentaire.

Avant l’ouverture de ce service, le seul moyen pour un salarié de connaître les contrats ouverts en son nom, consistait à retrouver et contacter tous ses anciens employeurs… vous voyez le casse-tête, surtout si l’entreprise a connu des bouleversements…

Pour cela, rendez-vous sur le site info-retraite.fr afin d’accéder au service Mon épargne retraite

Comment utiliser le service « mon épargne retraite » ?

Ce service est gratuit et est consultable en ligne depuis un ordinateur ou une tablette, mais également via l’application mobile « Mon compte retraite ».

Pour utiliser ce service, connectez-vous tout d’abord avec votre numéro de sécurité sociale ou utilisez FranceConnect (ce service permet une connexion aux services publics en ligne simplifiée et sécurisée).

Dès que votre connexion est réalisée, l’écran d’accueil vous permet instantanément de voir si vous êtes bénéficiaire d’un ou plusieurs contrats. En effet, si un produit s’affiche, cela signifie que vous-même, ou l’un de vos employeurs a cotisé auprès d’un organisme afin que vous puissiez bénéficier d’une retraite supplémentaire. A contrario, si aucun produit ne s’affiche, cela signifie que vous n’êtes titulaire d’aucun produit d’épargne retraite supplémentaire (ou bien que celui-ci a été soldé ou que le capital a déjà été perçu).

Pour chaque produit, selon ce qui aura été communiqué par l’organisme gestionnaire, le titulaire disposera d’un certain nombre d’informations (nom et coordonnées de l’organisme de gestion, type de produit, date d’effet du contrat, date prévisionnelle de fin du contrat, etc.).

Pour faire valoir ses droits, le titulaire doit contacter l’organisme en charge de son contrat d’épargne retraite.

Non, ne me remerciez pas, c’est tout naturel

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives