Le courrier des entreprises

Zero Emission Valley : favoriser la mobilité à hydrogène renouvelable en Auvergne Rhône-Alpes.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes, Michelin, ENGIE, la Banque des Territoires et le Crédit Agricole concrétisent leur engagement financier dans Hympulsion pour favoriser la mobilité à hydrogène renouvelable

Réunis à l’occasion du colloque Electric Vehicles Symposium 32 (EVS32), un des plus grands rendez-vous mondiaux consacrés à la mobilité électrique, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, les groupes Michelin, ENGIE, la Banque des Territoires et le Crédit Agricole ont officialisé leur engagement dans Hympulsion, la société de projet dont la mission est de déployer le plus important projet de mobilité hydrogène renouvelable en France : Zero Emission Valley.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes et la Banque des Territoires sont ainsi investis à hauteur de 49% dans Hympulsion, un partenariat public-privé unique en son genre, tandis que le Groupe Michelin, ENGIE avec le Crédit Agricole détiennent 51% du capital.

Désormais opérationnelle, la société Hympulsion va pouvoir accélérer le déploiement de Zero Emission Valley, le premier projet de mobilité hydrogène renouvelable en France pour les flottes captives des professionnels (1000 véhicules et 20 stations). Co-financé par des fonds européens, ce projet a pour ambition de proposer des véhicules et de l’hydrogène renouvelable à un coût global comparable à celui du diesel.

La première pierre de la station de Chambéry sera posée en juin pour une inauguration au 4eme trimestre 2019, et une station provisoire à Clermont-Ferrand sera inaugurée fin août. Les prochaines stations seront déployées sur 10 territoires dont les Métropoles de Lyon, Grenoble et de Saint-Etienne. Concomitamment, des aides financières seront accordées par la Région et par l’Union Européenne pour l’acquisition des 1000 véhicules. Déjà lauréat du prix des Assises Européennes de l’Energie, Hympulsion voit son dossier de financement instruit par l’ADEME dans le cadre de l’appel à projets « H2 mobilité – écosystèmes de mobilité hydrogène ».

La réponse à un triple enjeu : environnemental, industriel et économique

• Environnemental, car la mobilité hydrogène renouvelable va permettre de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air sur les 9 territoires prioritaires de la région.

• Industriel, car la région concentre près de 80% des acteurs de la filière hydrogène sur son territoire ; le développement de la mobilité hydrogène va permettre de dynamiser et pérenniser cette filière d’excellence. L’enjeu est de produire des systèmes hydrogènes à grande échelle répondant aux exigences zéro carbone et de proposer des véhicules hydrogène à un coût comparable à celui du diesel.

• Economique, car ce projet va permettre non seulement la création d’emplois dans la Région Auvergne Rhône-Alpes mais aussi aux centres de formation de la région d’accompagner la jeunesse vers les métiers d’avenir de la mobilité propre et de l’industrie zéro carbone.

Une mobilité hydrogène à la fois métropolitaine, régionale, nationale et européenne

Par son ampleur, ce seul projet couvrira à l’horizon 2023 25 % des objectifs de véhicules annoncés dans le plan national hydrogène.

Pour Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes « Le dynamisme de la filière dans notre région et la forte synergie dans la société Hympulsion entre secteur public et privé vont permettre de faire d’Auvergne-Rhône-Alpes le premier territoire à hydrogène de France et d’être le catalyseur du déploiement de cette nouvelle technologie en Europe. Avec Zero Emission Valley, nous pouvons ainsi répondre aux enjeux climatiques et démontrer que développement économique et création d’emplois ne sont pas incompatibles avec préservation de l’environnement. »

Selon Florent MENEGAUX, Président de Michelin « Michelin est convaincu que la mobilité hydrogène est la meilleure solution permettant de relever simultanément les 3 défis : pollution, gaz à effet de serre et transition énergétique. Nous développons depuis plus de 15 ans une expertise de recherche et développement et d’industrialisation de la pile à hydrogène et concluons de nombreux partenariats ambitieux notamment au sein de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Notre implication sur le projet ZEV est naturellement stratégique pour Michelin. »

ENGIE, convaincu que l’hydrogène renouvelable est le chainon manquant vers un système énergétique décarboné, se positionne à l’avant-garde de la révolution énergétique pour accélérer l’avènement d’un système décentralisé, décarboné et digitalisé où les énergies renouvelables auront une place prédominante.

« Le projet ZEV en Auvergne-Rhône-Alpes illustre l’engagement concret d’ENGIE au service des villes, des territoires et des sociétés à travers le monde dans leur transition énergétique zéro-carbone. En tant que pionnier ambitieux, nous travaillons ainsi main dans la main avec l’ensemble des partenaires publics et privés pour faire de l’hydrogène 100% renouvelable une réalité accessible à tous » selon Franck BRUEL, Directeur Général Adjoint d’ENGIE

Frederic Coureau

Journaliste - speaker - Modérateur
Influenceur
Consultant stratégie éditoriale, digitale et d'influence / Inbound marketing
https://www.fredericcoureau.com/

bienvenue à la Caisse d’Epargne

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives