Le courrier des entreprises

Vichy enchères : en avant les instruments de musique !

Spécialisée dans les instruments de musique depuis 1983 devenue leader mondial de la vente d’archets, la maison de ventes Vichy Enchères s’est taillée une réputation internationale à la force du marteau.

Lorsqu’il rachète l’hôtel des ventes de Vichy, Guy Laurent alors commissaire-priseur à Clermont-Ferrand décide de se spécialiser. Ayant réalisé que les ventes dédiées aux instruments étaient plutôt rares, cet amateur de musique lui-même collectionneur, choisit d’y consacrer une partie de ses activités. 

Un marché de niche porteur

Cette idée judicieuse va peu à peu permettre à la modeste maison des ventes vichyssoise de rivaliser avec les prestigieuses Christie’s et Sotheby’s dans le domaine des instruments de musique, concernant plus particulièrement la lutherie et les archets.

« La vente d’instruments de musique constitue notre cœur de métier; elle représente aujourd’hui plus de 70 % de notre chiffre d’affaires. Notre réputation fait sentir ses effets stimulants et nous sommes dans une dynamique positive qui ne se dément pas. » Muni d’une licence d’économie et diplômé de l’École du Louvre, Étienne Laurent a rejoint son père comme commissaire-priseur à l’issue de stages professionnels à Paris et à Tours. « Alors que les maisons de ventes de province ont parfois du mal à s’affirmer dans un contexte très concurrentiel, notre spécificité contribue à la notoriété de Vichy Enchères tout en assurant sa bonne santé financière. »

Des enchères records pour des pièces rares

Une douzaine de ventes d’instruments de musique sont organisées chaque année avec les huit salariés que compte aujourd’hui l’entreprise. Au moins quatre d’entre elles, représentent des événements  haut de gamme susceptibles d’attirer des clients du monde entier. « Ces ventes de prestige nous permettent de tirer notre épingle du jeu. Nous y battons régulièrement des records mondiaux ; nous en comptons près d’une soixantaine à ce jour, dont certains sont historiques. »

« De 2017 à 2019, nous avons eu l’honneur d’être choisis par les héritiers de Bernard Millant pour assurer la vente de la collection d’instruments du quatuor constituée par ce passionné pendant plus d’un demi-siècle. »

Lors de la seule vacation du 5 décembre 2018, 19 records ont été battus. Un archet de violon de François Xavier Tourte datant de 1820 proposé dans un état de conservation exceptionnel a trouvé acquéreur pour 324 880€. Un violon fait à Paris en 1862 par Jean-Baptiste Vuillaume a été vendu 285 200€.

Ce ne sont là que quelques exemples d’adjudications qui valent à Vichy Enchères de sortir régulièrement du lot… « Vichy Enchères s’est distingué par la qualité des instruments proposés et par ses enchères records qui en font un acteur incontournable dans l’univers de la musique au niveau international.

Une renommée mondiale

Étienne Laurent fait partie de cette nouvelle génération de commissaires-priseurs élevés à l’ère des nouvelles technologies et de la mondialisation. « Lors de certaines ventes, nous utilisons les outils de vente en ligne, grâce auxquels les acheteurs peuvent assister et enchérir en « live » de n’importe où dans le monde. Le marché nous connaît et les acheteurs étrangers qui ont confiance en nous font également le déplacement jusqu’à Vichy.»

En provenance des États-Unis, d’Asie et de toute l’Europe, ils affluent à l’occasion de ces ventes exceptionnelles à l’effervescence desquelles ils veulent participer. « Ils apprécient Vichy qui leur réserve un accueil personnalisé bien différent de l’anonymat des grandes capitales comme Londres, Hong Kong ou Paris. » Depuis 1995, certains d’entre eux reviennent régulièrement dans la cité thermale où ils séjournent avec leur famille. « Nous participons ainsi à l’économie locale au travers de nos clients qui sont aussi ceux des restaurateurs, hôteliers, commerçants et prestataires de services de l’agglomération. » Partenaire de l’Opéra, Vichy Enchères a récemment apporté sa contribution à l’exposition « Il était une fois la Reine des Villes d’Eaux ».

crédit photo : Christophe Darbelet

Outre les instruments de musique, Vichy Enchères s’intéresse de très près aux tableaux, mobilier et bijoux expertisés gratuitement (dans 99 % des cas) qui figurent dans son catalogue de ventes. « Cette mission d’information et de conseil fait partie intégrante de mon métier de commissaire-priseur volontaire et judiciaire. » Le 1er juillet 2022, les professions d’huissier de justice et de commissaire-priseur judiciaire fusionneront pour former d’ici 2026 une profession unique, celle de commissaire de justice

« Notre travail au quotidien consiste déjà à aller chez les gens ou à les recevoir, afin de leur faire prendre conscience de la valeur de leurs objets d’art et de défendre leurs intérêts.»

En savoir plus :

Cet article est le fruit d’un partenariat entre le Courrier des Entreprises et Vichy Communauté Développement.

  • Il est rédigé par Véronique Durupt – VD redac / Carnets économiques de Vichy Communauté Développement
  • Vous souhaitez recevoir la lettre d’information des carnets économiques : communication@vichy-economie.com

Frederic Coureau

Journaliste et influenceur économique
Speaker - Modérateur
Conseil en stratégie éditoriale et de contenus - Inbound marketing
https://www.fredericcoureau.com/

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives