Le courrier des entreprises

Une action coordonnée pour accompagner nos entreprises

Lors de son allocution du 16 mars le Président Emmanuel MACRON a engagé l’ensemble du pays dans une guerre contre le COVID-19. Cette guerre se mène sur plusieurs fronts et en premier lieu en matière sanitaire et médicale. Mais c’est aussi une guerre économique que nous devons mener afin de sauver les entreprises, les emplois et se préparer au monde que nous connaîtrons une fois ce virus vaincu.

La crise sanitaire que nous vivons fait déjà durement sentir ses effets sur le monde économique. Plusieurs de nos entreprises souffrent et tous nos entrepreneurs s’inquiètent pour leurs activités, leurs clients, leurs salariés, et bien sûr pour eux même. Ils doivent faire face à une multitude de questions, mais également à une multitude d’informations pas toujours très bien expliquées, décryptées, ni même pour certaines à jour ou validées.

Le Ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a mobilisé le réseau des Chambres de Commerce et d’Industrie et des Chambres de Métiers et de l’Artisanat afin d’intervenir en tant qu’interlocuteur de premier niveau des entreprises ressortissant de leur champ d’action.

Une cellule de coordination au niveau du département

Mais l’action se devait être collective et coordonnée et les acteurs se sont mobilisés pour faire face ensemble à cette crise. Les collaborations déjà existantes se sont renforcées ces derniers jours afin d’aboutir à la mise en œuvre d’une aide la plus concrète et efficace au service de notre économie.

Les organisations patronales (MEDEF, CPME), Clermont Auvergne Métropole, les Experts-Comptables, la Chambre d’Agriculture et la CCI ont unis leurs efforts et mis en commun leurs compétences.

À titre d’exemple la Chambre d’Agriculture et les exploitants agricoles sont mobilisés pour préserver la production et ainsi assurer l’approvisionnement alimentaire.

Aux côtés des équipes, ce sont les élus qui s’engagent également ; les délégations de Thiers-Ambert et Issoire de la CCI sont ainsi mobilisées pour que tout le territoire soit couvert.

Parce que les efforts reposent sur l’engagement solidaire et collectif de tous, nous en appelons à l’ensemble des Présidents des EPCI de notre territoire, aux maires de nos communes, afin de participer à cette cohésion nécessaire pour la continuité et la survie de notre économie. Chacun a un rôle à jouer pour gagner cette guerre économique. Entrepreneurs, vous trouverez ci-après les moyens mis en œuvre pour vous assurer l’écoute et l’accompagnement dont vous avez nécessairement besoin.

Votre point contact

La CPME, le MEDEF, la Métropole, les Experts-Comptables, la Chambre d’Agriculture et la CCI en totale concertation avec les services de l’État, ont décidé d’optimiser leur mission d’information et de soutien de toutes les entreprises du département via un numéro unique de téléphone (04 73 43 43 43) et une adresse e-mail
(infocovid19@puy-de-dome.cci.fr).

Il s’agit de proposer une écoute, des réponses officielles, validées, fiables et coordonnées, ainsi qu’un accompagnement pour nos entreprises qui doivent s’engager rapidement dans des démarches fiscales, sociales, financières, organisationnelles, techniques…

Derrière ce numéro, derrière cette adresse mail, ce sont tous les conseillers de chacune des parties prenantes qui sont mobilisés. Les demandes des entreprises agricoles seront relayées vers la Chambre Départementale d’Agriculture. Les informations sont constamment mises à jour et triées afin d’en assurer la fiabilité. Ce dispositif d’accompagnement partenarial permettra ainsi de simplifier, optimiser et faciliter les réponses à apporter aux entreprises.

« Simplifier » : un seul interlocuteur, la CCI en tant que tiers de confiance des entreprises.  Le centre contacts clients de la CCI fera un pré-filtrage des questions et problématiques posées.

« Optimiser » : ce point contact permettra de décrypter les attentes du chef d’entreprise et de poser le diagnostic le plus clair possible pour lui apporter les premières réponses dont il a besoin.

« Faciliter » : en fonction de ce diagnostic, le point contact mobilisera les services de l’Etat, les services de la CCI et les acteurs économiques partenaires pour apporter les réponses plus pratiques et opérationnelles.

Une page internet dédiée

L’ensemble des partenaires s’associent dans la construction d’une page internet présentant de manière pédagogique les informations à jour et qualifiées sur les mesures d’accompagnement des entreprises.

La Préfecture, la Métropole, la CCI unissent en particulier leurs efforts pour travailler au déploiement et relais d’informations. Chaque jour, ces informations sont actualisées après avoir été vérifiées et validées.

Le site de la CCI : espace d’expression

Le site internet de la CCI agit désormais comme le « portail » des entreprises pendant cette pandémie, en leur donnant la parole. Il assure un rôle important : la collecte d’éléments permettant d’apprécier jour après jour l’impact de la crise sanitaire sur l’économie. Il s’agit par ce moyen de pouvoir communiquer aux Autorités les éléments nécessaires pour que soient adaptées en conséquence les mesures d’appui et d’aide, face à une réalité avérée et justifiée.

Vos propositions trouveront écho en étant relayées auprès des Autorités.

Renseignements :

CCI Puy-de-Dôme : T. 04 73 43 43

infocovid19@puy-de-dome.cci.fr

DIRECCTE : ara.redressementproductif@direccte.gouv.fr

www.economie.gouv.fr/coronavirus-soutien-entreprises

 

Préfecture du Puy-de-Dôme

 

Mesdames et Messieurs les salariés et les chefs d’entreprises,

Dans cette période de crise d’une ampleur inédite, je souhaite avant tout vous exprimer toute ma reconnaissance et vous témoigner de mon soutien. Il ne se passe aucune journée sans que je reçoive un appel de telle entreprise, commerce ou artisan qui propose son aide dans la lutte que notre pays mène contre le COVID-19 : mise à disposition gratuite de surplus de gel hydro-alcoolique ou de masques, transformation de votre organisation pour assurer la continuité d’activité dans certains domaines vitaux pour nos concitoyens, production et livraison des biens et services essentiels à notre vie quotidienne, etc. Cette solidarité et cette possibilité d’assurer la continuité de la vie du pays est possible grâce aux salariés qui se dévouent quotidiennement dans beaucoup de secteurs économiques. Ils transportent, soignent, réparent, ils assurent la fabrication, la logistique, le transport ou encore la vente des biens de première nécessité qui permettent aujourd’hui et permettront demain à la population de tenir le confinement dans la durée.

Je souhaite vous dire aussi que j’entends vos interrogations, vos doutes et vos craintes. Comment vais-je pouvoir continuer mon activité sans mettre en danger ma vie, ainsi que celle de mes salariés ? Vais-je pouvoir bénéficier de l’accompagnement de la puissance publique ? Quelles sont les mesures à prendre si je suis affecté à un poste de travail me mettant en contact avec le public ? Comment suis-je indemnisé si je dois garder mon enfant ?

Face à cette crise inédite, le gouvernement a mis en place des mesures de soutien immédiates et d’ampleur inédite aux bénéfices des entreprises et des salariés. Vous pouvez retrouver ces mesures sur les différents supports de communication de la préfecture, de la CCI du Puy-de-Dôme et sur les sites internet du Ministère de l’économie et du Ministère du travail.

Je reste moi-même mobilisée avec l’ensemble des services de l’État et les acteurs du développement économique local pour vous apporter dans les meilleurs délais des réponses de proximité à vos nombreuses interrogations légitimes. C’est le sens de l’organisation que je mets en place en m’appuyant notamment sur le réseau consulaire et celui de l’ordre des experts comptables.

Chefs d’entreprises, salariés, j’en appelle à votre responsabilité sociale et territoriale qui fait de vous des acteurs incontournables de notre société pour tenir avec discernement cette position singulière que nous impose la crise sanitaire actuelle : se confiner pour freiner la contagion et poursuivre l’activité dans les domaines vitaux et connexes en mettant en œuvre les mesures barrières. Je me réjouis de voir aujourd’hui que dans certains secteurs tels les BTP où des incompréhensions se  manifestent avec force, le dialogue constructif mené au plan national ouvre des perspectives pour trouver des solutions à la poursuite de l’activité. Il est essentiel de définir les mesures barrières adaptée à chaque situation de travail, dans le cadre du dialogue social. Comptant sur votre capacité d’imagination, créativité et résilience, je reste à votre écoute pour qu’ensemble nous conjuguions nos efforts et traversions cette crise !

Anne-Gaëlle Baudoin Clerc

Préfète du Puy-de-Dôme

 

 

Claude Barbin

Président de la CCI Puy-de-Dôme Clermont Auvergne Métropole

Jean-Philippe Paillon

Président de la CPME Puy-de-Dôme

Claude Vincent

Président du MEDEF Puy-de-Dôme

Olivier Bianchi

Président de Clermont Auvergne Métropole

David Chauve

Président de la Chambre d’Agriculture du Puy-de-Dôme

Evelyne Serin-Cabeau

Présidente de l’Ordre des Experts-Comptables

Tous les 15 jours, l’actualité de votre CCI dans Le Courrier des Entreprises

mm

Pierre-Edouard Laigo

Rédacteur
Conseil en communication et formateur
pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

contre le coronavirus

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives