L'économie positive
de nos territoires
et de vos entreprises

Le courrier des entreprises

Talent d’Auvergne : Jean Dubost, le coutelier moderne depuis 100 ans

La coutellerie thiernoise est une valeur qui s’exporte bien, elle représente 80% des couteaux produits en France et conserve sa place de plus gros bassin coutelier de l’Union Européenne. Elle emploie plus de 2000 personnes. Portrait de Jean Dubost, un centenaire basé à Viscomtat, qui se réinvente depuis 4 générations.

Alexandre Dubost est la quatrième génération de cette belle entreprise fondée en 1920, à la sortie de la première guerre mondiale. En 1993 Il prend les rênes de la société à seulement 22 ans !

« Je suis fier de porter les valeurs et l’esprit de mes ancêtres. Mon grand-père Jean, visionnaire, a eu l’audace d’exporter notre savoir-faire de l’autre côté de l’Atlantique. La clef de notre réussite tient dans ce petit supplément d’âme que nos ancêtres ont su insuffler et que nous avons à cœur de transmettre »

Petit historique des innovations de la marque au toucan

Dès 1920 la société alors nommée Manufacture Dubost Colas Pradel est déjà la spécialiste du couteau d’office et continue d’innover : si vous avez été scout dans seconde partie du siècle dernier vous avez forcément porté à la ceinture le couteau scout avec manche en corne ou la version avec le manche en bakélite.

En 1968, avec la généralisation des réfrigérateurs dans les habitations, le couteau tartineur pour le beurre devient indispensable, en 79 c’est la première à utiliser l’injection plastique à deux couleurs  sur le manche des couteaux. Un an plus tard c’est la sortie du couteau « coupe scie tout » avec sur chaque côté une taille de denture différente et une pointe fourchue pour servir la viande.

Jean Dubost est la nouvelle appellation depuis 2015. L’innovation porte aussi sur des ustensiles de cuisine, sommelier, Microcake pour cuisiner un dessert au micro-ondes, Microegg pour y cuire ses œufs, des baguettes pour vos sushis,  etc.

Les manches changent d’habit : différentes essences de bois (amourette, palissandre, bubinga, olivier, ébène et aussi le bambou !) la bakélite, l’acétate, l’ABS, l’inox, le polypropylène, l’acrylique, le polystyrène translucide, le bioplastique végétal

La gamme qui a du « Sense », en plastique recyclé

Depuis plus de dix ans la société privilégie les matières respectueuses de l’environnement, que ce soit le bioplastique végétal à partir d’amidon de maïs ou le bois de chêne durablement géré. Aujourd’hui la marque lance une gamme de couteaux dont le manche est réalisé à partir de déchets plastiques recyclés en circuit court « Le Pavé».

Nul doute que cette gamme Sense trouvera sa clientèle

Retrouvez tous les détails sur le site de l’entreprise

Jean Dubost – Viscomtat – tél. 04 73 51 91 91

 

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives