L'économie positive
de nos territoires
et de vos entreprises

Le courrier des entreprises

Talent d’Auvergne : Forécreu, le leader mondial de la barre à trous fête ses 70 ans !

Créée en 1952 par Jacques Ory, la société de Malicorne (03) près de Commentry prospère grâce à une idée lumineuse : créer des barres de métal avec un trou central pour injecter du liquide. Ce brevet permet à l’entreprise bourbonnaise d’exporter plus de 90% de sa production dans le Monde.

Des forets… creux

Tous les bricoleurs le savent, percer une surface dure avec un foret, créé des forces de frottement importantes et un échauffement de la matière, parfois même endommage le foret. Une des solutions est de lubrifier le perçage avec de l’huile de coupe. Au niveau industriel ces problèmes s’amplifient : longueur des forets et du perçage, vitesse de rotation importante.

C’est là qu’intervient le génie de Jacques Ory : plutôt que de simplement étirer un morceau de métal pour réaliser un foret, pourquoi ne pas partir d’un « donut » de métal pour obtenir un foret avec un trou en son centre pour injecter un liquide de refroidissement et limiter l’usure ? le foret creux était né.

En 70 ans, de nombreuses déclinaisons du concept

La première application est bien sûr dans le domaine des solutions de barres à trous en aciers rapides (HSS) ou aciers d’outillage pour la réalisation de forets, tarauds et porte-outils.

Puis le reste de l’industrie s’intéresse à ces barres creuses : on créé des barres en acier inoxydables, en alliages spéciaux, pour des applications dans l’agro-alimentaire, le nucléaire, l’énergie, etc.

Ensuite c’est la chirurgie qui est investie : des barres canulées en alliages de Titane pour la réalisation d’implants ou d’instruments chirurgicaux ou dentaires. Fort de cet impact dans le secteur médical, l’entreprise s’intéresse aux implants en polymères.

Une implantation mondiale

Plus de 90% du chiffres d’affaires est réalisé à l’export avec le soutien de filiales implantées aux Etats-Unis, en Chine et en Allemagne. L’entreprise se définie avec sa base-line : « Building critical Partnerhips »

François Ory, l’actuel PDG, précise « il est indispensable de créer des alliances pour gagner en résilience. Notre slogan, Building Critical Partnerships, résume parfaitement la valeur que nous apportons à nos clients. Nous sommes bien plus qu’un simple fournisseur !».

Il poursuit : « Nous sommes implantés dans une région historiquement de mine, de métallurgie, de forge, de fonderie, du verre, de la chimie et de la mécanique. Les formations de la métallurgie pour des opérateurs de production n’existent quasiment plus mais nous avons notre centre inter-entreprises de la métallurgie ainsi que le tutorat en interne.

C’est donc à partir des formations fraiseur, tourneur, ajusteur ou des acquis de l’expérience que nous pouvons progresser et faire avancer l’entreprise. Savoir-faire, certes, mais avec une dominante de savoir-être, d’envie de comprendre, de fierté d’appartenance et de curiosité. »

« Il nous reste des défis à affronter, défi de la préservation des savoir-faire de nos métiers, défi de la formation interne par le tutorat, le développement de l’attractivité dite marque employeur, défi de la croissance raisonnée pour atteindre une masse critique, défi de la sobriété énergétique, défi des process maîtrisés et de l’avance technologique pour rester en tête ».

Preuve de son engagement environnemental fort, Forécreu installera début 2023, une centrale photovoltaïque de 3000m2 pour une production de 411 MW/an qui permettra de répondre à 27% des besoins électriques de la société.

20 bis, rue du Vieux Bourg 03600 Commentry

04 70 644 337

 

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives