Le courrier des entreprises

Stanislas Desjonquères nouveau président de l’Association pour le Progrès du Management (APM) : Le pari de l’entreprise libérée !

Il est une success-story entrepreneuriale comme la région Auvergne en voit régulièrement naitre. Le  cantalien Stanislas Desjonquères, son entreprise est implantée à Aurillac, est le nouveau Président de l’Association pour le Progrès du Management (APM).

Fondée sur une idée simple, celle du progrès de l’entreprise par le progrès du dirigeant, l’Apm s’est développée depuis 30 ans pour devenir un mouvement national, un véritable « état d’esprit » entrepreneurial à contre-courant.

L’Apm voit le jour en 1987 à partir de la volonté de quelques chefs d’entreprise et de leur souhait : Créer des rencontres où ils pourraient partager leurs expériences, rompre l’isolement du dirigeant et débattre de leurs problématiques managériales.
C’est Pierre Bellon qui sera l’acteur principal contribuant à la naissance e ce mouvement.
Président et créateur de Sodexo, une « success-story» à la française, Pierre Bellon est aussi dans les années 80 Vice-Président du Conseil National du Patronat Français (CNPF, ex-Medef).
Personnalité d’envergure, sa philosophie entrepreneuriale influe encore aujourd’hui sur l’Apm : innovation, créativité, passion d’entreprendre, de progresser, valeurs éthiques et humaines…

Pierre Bellon instaure le concept de Clubs de proximité où, chaque mois, les dirigeants sont invités à se retrouver autour de thèmes qu’ils ont eux-mêmes choisis.

Ne suivant aucun modèle préétabli, l’Association se structure de manière inédite entre club de réflexion et atelier de formation. Avec un objectif constant : faire progresser les dirigeants pour faire avancer leurs entreprises. Les adhérents s’ouvrent à d’autres horizons, englobant l’entreprise dans l’approche plus générale de la compréhension des enjeux du monde contemporain. Une fois par mois, le dirigeant adhérent rejoint son Club Apm local pour une journée de formation.

On dénombre 369 Clubs dans 32 pays, chacun accueillant une vingtaine de participants. Une personnalité invitée dirige l’échange collectif : sociologues, psychologues, philosophes, scientifiques, historiens, essayistes, mais aussi créateurs, sportifs, etc. D’ouvertures en expériences croisées, chaque adhérent nourrit alors sa propre pédagogie individuelle.

Dans un Club Apm, on ne parle pas seulement d’économie ou de management, mais on repense la culture, la société, les différences, le monde, les relations humaines. Une vision sensible et humaniste émerge, qui aide à mieux comprendre les enjeux de l’entreprise d’aujourd’hui. Un club est à l’image d’un écosystème au sein duquel chaque acteur doit être conscient de son rôle et de ses responsabilités. Le club appartient à tous ses acteurs : adhérents, animateurs, et experts.

Stanislas Desjonquères nouveau président de l’APM

Nommé Président du conseil début juillet, à 44 ans il remplace Christian Barqui, CEO de Florette France.
« Servir l’Apm c’est d’abord être dépositaire d’un héritage de 30 ans qui fait ce que nous sommes aujourd’hui, c’est à dire une magnifique association. »

Président actionnaire de BIOSE, laboratoire pharmaceutique de recherche, production et commercialisation dans le domaine de la santé humaine par le microbiote, Stanislas Desjonquères est adhérent du Club Auvergne depuis 12 ans. Administrateur des APM depuis 2013, Stanislas Desjonquères s’est notamment investi au sein du conseil sur les questions liées à l’évolution de l’offre.

Depuis 2016, il partage au sein des clubs son expérience et sa pratique de l’entreprise libérée.

L’objectif : inventer son propre mode de management et inspirer par un cas concret mis en oeuvre, mais en aucun cas donner une méthode de comment faire, car chaque histoire est unique. Une démarche 100% Apm.

Découvrir la vision de l’entreprise libérée de Stanislas Desjonquères

Existe-t-il une définition de l’entreprise libérée ? Pourquoi lancer un tel changement d’organisation dans son entreprise et comment le faire ? Quelles sont les clés de succès d’une telle démarche ? Ses principaux écueils ?avec Stanislas Desjonquères, dirigeant et expert Apm témoigne de sa démarche

 

En savoir plus :

  • Association pour le Progrès du Management (APM) : Le site
  • Biose : le site
  • biose : 24 Avenue Georges Pompidou, 15000 Aurillac

 

 

Frederic Coureau

Journaliste
Formateur : Université Clermont-Auvergne, CCi-Formation, Wesford...
Consultant en stratégie digitale, éditoriale et d'influence.

Le Courrier des entreprises vous invite à découvrir : Cowork & Com – Agence de communication digitale et print

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives