Le courrier des entreprises

Sediver : Leader mondial de l’isolateur en verre trempé

Il y a 120 ans, la ville de Saint-Yorre voyait son premier four de verrerie s’allumer… Une passion et excellence verrière qui conduisait à la création et au développement du groupe Sediver. Si son rayonnement est aujourd’hui mondial, Saint-Yorre abrite encore le cœur et la tête d’un savoir-faire à la pointe des innovations d’aujourd’hui et demain.

Fondée en 1898 à St-Yorre, l’entreprise Sediver est aujourd’hui le leader mondial incontesté de l’isolateur en verre trempé, équipant des lignes très haute tension (jusqu’à 1000 kV en courant alternatif et 800 kV en courant continu), avec 12 millions d’unités produites chaque année ! À la fin des années 50, l’entreprise est l’un des premiers fabricants à développer des isolateurs en verre trempé pour les applications de lignes de transport aériennes, à courant alternatif haute tension HVDC (High Voltage Direct Current) ou installations à courant continu haute tension (CCHT). Grâce à d’importants programmes de R&D, l’équipe de recherche introduit un nouvel isolateur à courant continu à la pointe de la technologie, en verre trempé à haute résistivité (HRTG) au milieu des années 1980. Depuis 1955, le groupe fournit également des isolateurs de caténaires à de nombreuses compagnies de chemin de fer. Une expertise, reconnue et valorisée notamment par la sélection et la qualification du groupe par la SNCF en tant que fournisseur du TGV, aux critères de sécurité et de fiabilité très stricts. 150 pays regroupent aujourd’hui 500 millions d’isolateurs produits dans les usines du groupe, installées en Italie, Chine ou aux Etats Unis. Sediver, dirigé depuis 2 ans par Jean Nakache, a aussi implanté son savoir-faire et ses bureaux commerciaux au Brésil, au Canada et depuis cette année en Algérie. Une stratégie de proximité, qui met l’agilité des équipes au service de leurs clients mondiaux.

St-Yorre, au cœur d’une renommée mondiale

Il y a 120 ans, le feu des fours de St-Yorre brûlait pour la fabrication de bouteilles en verre. Un objet du quotidien, qui façonna le savoir-faire des équipes et leur passion pour cet art verrier aux multiples applications. De développements techniques en nouveaux procédés de fabrication, l’application des techniques verrières s’est peu à peu dirigée vers le domaine de l’isolation électrique dans les années 1930. « C’est bien ce site de Saint-Yorre qui est le creuset de la société et de son activité, et ceci grâce à la variété des compétences et l’engagement de ses équipes », martèle le Pdg Jean Nakache. Après des heures difficiles et douloureuses sur le territoire, conduisant à la fermeture des fours pour s’adapter aux évolutions du marché, Sediver a néanmoins continué à puiser dans ses racines locales. St-Yorre maintient encore, et on le sait peu, le cœur de l’entreprise, regroupant 21 salariés dans des équipes centrales de Recherche & Développement, d’Assistance technique, ainsi que sa Direction Industrielle et la Direction Qualité.

Un centre de Recherche à la pointe des dernières technologies

Ces équipes s’appuient sur des laboratoires et technologies de pointe, présents à St-Yorre et sur l’autre site français de Bazet dans les Pyrénées. Des installations rares et reconnues au plan mondial qui permettent de créer et de garantir le niveau d’excellence de Sediver. Le laboratoire central de Recherche de St-Yorre, dirigé par le directeur scientifique Jean Marie George, développe ainsi continuellement de nouvelles technologies innovantes et améliorent celles existantes, pour fournir des produits et services à haute valeur ajoutée pour ses clients. « Nos ingénieurs et scientifiques R & D se concentrent constamment sur de nouveaux matériaux, produits, conceptions et technologies qui aideront les clients à améliorer les performances et/ou la fiabilité de leurs systèmes tout en réduisant l’impact sur l’environnement», insiste l’équipe. Sediver propose aussi une assistance à toutes les étapes des travaux d’isolation de ligne : conseils dans le choix des solutions isolantes, programmes d’essais et d’évaluation, programme de recherche commun pour aider à résoudre des problèmes de conception ou d’isolation de lignes spécifiques, formation d’équipe de maintenance sur le terrain…

Les activités de recherche du site s’attachent particulièrement en ce moment, à la nanotechnologie des surfaces et aux isolateurs intelligents (smart grid). Tous peuvent s’appuyer sur un laboratoire multidisciplinaire de chimie des matériaux, de mécanique et d’électricité à très haute tension, ainsi que des salles de vieillissement et de simulation des performances des lignes électriques, dans des conditions de pollution environnementale particulières. Chaque année, les publications internationales des experts de St-Yorre, permettent à Sediver d’être très actif dans les activités de normalisation de la profession au niveau mondial. « Si Sediver est mondialement reconnu et est toujours le leader mondial, c’est bien évidemment pour la qualité de ses produits, mais c’est avant tout pour l’ensemble de son expertise, et cette expertise, on la trouve en grande partie ici, à St-Yorre » tient à rappeler Jean Nakache.

Innovations

En garantissant une seule norme de qualité interne utilisée dans toutes ses usines, Sediver conçoit et installe des isolateurs conformes aux normes nationales et internationales les plus strictes. Par rapport aux autres produits concurrents, la plus faible quantité d’énergie requise pendant la production et le poids réduit des composants métalliques, font des isolateurs Sediver les plus écologiques sur le marché.

Misant depuis toujours sur l’innovation et le coup d’avance qui a fait sa réputation, Sediver a conçu Sedicoat Glass, des isolants en verre revêtus de silicone Sediver RTV : « En cas de pollution extrême, il devient nécessaire de laver les isolants en verre traditionnels ou en porcelaine afin de réduire les risques d’arc électrique dans des conditions critiques. Les isolants composites peuvent être utilisés dans de tels cas, mais l’expérience sur le terrain montre que leurs avantages sont souvent compensés par des difficultés de diagnostic, d’inspection et d’une durée de vie inférieure de moitié par rapport au verre trempé» explique l’équipe. Sedicoat, le verre à revêtement de silicone Sediver RTV a donc été pensé pour éliminer le besoin de lavage dans les environnements extrêmement pollués, tout en conservant les propriétés inhérentes au verre trempé. Plus de 2 millions d’isolants en verre trempé revêtus de silicone Sediver RTV sont aujourd’hui en service dans le monde. Dernière innovation, lancée en août 2018, “Sediver Smart’R Suite, une solution de maintenance prédictive, utilisant la technologie des objets connectés directement installés sur les lignes électriques permettant aux clients Sediver d’obtenir un taux de service plus élevé, en rationalisant les activités de maintenance et réduisant les coûts.

Des innovations qui viennent se rajouter à la longue liste de celles qui font, depuis 90 ans, la force des isolateurs en verre Sediver !

En savoir plus :

Cet article est le fruit d’un partenariat entre le Courrier des Entreprises et Vichy Communauté Développement.
Il est publié dans les Carnets économiques de Vichy Communauté Développement.
Rédaction Bénédicte Rollet, NOTA Bene pour les carnets économiques de Vichy Communauté Développement.
Vous souhaitez recevoir la lettre d’information des carnets économiques :communication@vichy-economie.com

Frederic Coureau

Journaliste - speaker - Modérateur
Influenceur
Consultant stratégie éditoriale, digitale et d'influence / Inbound marketing
https://www.fredericcoureau.com/

abonnez vous à la newsletter

Publicité

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives