Le courrier des entreprises

Saint Pourçain sur Sioule : le Groupement d’Entreprises GE Activa favorise l’emploi local

Créé en 2006 pour répondre à des besoins de recrutement saisonnier, de compétence à temps partiel et d’organisation du temps de travail des entreprises de l’Allier, le Groupement d’Entreprises GE Activa leur offre plus de flexibilité, tout en stabilisant le statut des salariés. Un juste équilibre que la directrice, Marie-Pascale Chabot et ses deux collaboratrices, espèrent encore plus développer dans tout le département de l’Allier.

« C’est après une étude de faisabilité que nous avons mis en place cette association de loi 1901 à vocation départementale. Sa création, en 2006, s’est appuyée sur les besoins en recrutement saisonnier de la Compagnie de Vichy pour les Thermes et des Forges de Margeride, spécialisées dans les motobineurs et motoculteurs, qui trouvaient difficilement des candidats pour des temps partiels », se souvient la directrice du GE Activa, Marie-Pascale Chabot (photo ci-dessus).

Après Christian Pansart et Guy Maire, c’est Jean-Noël Lafarge, responsable RH chez Vichy SPA Hotels & Resorts qui assure la présidence du conseil d’administration du groupement depuis 2010.

Le GE Activa facilite le recrutement

Fort de ses 50 adhérents dans l’Allier, le GE propose un accompagnement multisectoriel, aussi bien dans les filières phare du département (industrie, santé-beauté, bâtiment) que dans des demandes plus spécifiques et rares.

« Si les PME, reflets de notre bassin d’activités, représentent la majorité de nos adhérents, nous pouvons aussi trouver une comptable à temps partiel pour un agriculteur ou un serveur pour un restaurateur qui connait un pic saisonnier de fréquentation. Le GE Activa s’adapte aux besoins de ses adhérents, aux cultures des entreprises et les accompagne, quel que soit leur taille ou leur secteur d’activité », insiste le président. En quête d’une flexibilité rarement compatible avec les attentes de stabilité des salariés, et souvent réticentes à recruter pour peu d’heures un collaborateur, les petites entreprises se privent encore souvent de compétences, accompagnant leur développement.

Une problématique que règle le GE Activa, en salariant directement les employés, tout en favorisant des temps partagés de travail avec d’autres structures, pour leur assurer des temps pleins.

« Nous assurons le processus de recrutement pour des chefs d’entreprise qui n’en ont pas envie ou pas le temps. Pour cela, nous avons de solides collaborations avec Pôle Emploi, les missions locales et les organismes de formation. Le GE Activa est vraiment un apporteur de solutions pour les entreprises et les salariés » insiste Marie-Pascale Chabot, dynamique promoteur de cette solution gagnant/gagnant.

Mutualiser les forces et réseaux

C’est donc en développant son réseau que ce groupement d’entreprises arrive à faire face à toutes les problématiques ponctuelles ou récurrentes des entreprises, comme l’emploi saisonnier ou une organisation particulière du temps de travail (congés maternité, accident du travail, arrêt longue maladie…).

En permettant aux salariés de recomposer un CDI, à partir de temps partiels, leur retour régulier dans l’entreprise est aussi facilité en toute confiance. Un gain de temps en formation et organisation, qui développe la productivité de l’entreprise et l’efficacité du collaborateur.

Favorisant la pluriactivité, ce fonctionnement forme aussi des employés polyvalents, qui très souvent évoluent au sein de leurs entreprises.

« Nous sommes aujourd’hui témoins de parcours assez remarquables, comme celui d’une salariée ayant débuté en soins et massages pour la Compagnie de Vichy, entrée ensuite au conditionnement au sein de la société PILEJE, et qui l’a aujourd’hui recrutée après l’avoir formée et poussée à prendre des responsabilités », se félicite l’équipe, qui assure des emplois à plein temps et stabilisés à une cinquantaine de salariés.

L’équipe du GE Activa : Gaëlle SWAENEPOEL, chargée de communication, Marie-Pascale CHABOT, et Céline MANTIN, assistante RH et paie

De nombreux avantages encore trop méconnus

Flexibilité, fidélisation à travers le temps partagé, apport de nouvelles compétences et ouverture d’esprit, motivation et polyvalence des salariés, simplification administrative (gestion des salaires, congés, arrêts de travail…) et maîtrise des coûts de main d’œuvre non permanente, le GE Activa a plus d’un atout dans sa palette de compétences et de services !

« Nous luttons aussi contre la précarité des salariés en pérennisant et développant l’emploi du département ! » rappelle la directrice.

Malgré une adhésion minime de 80 euros HT par an pour les adhérents et des taux de gestion très inférieurs à ceux des agences d’intérim, le GE Activa reste encore trop confidentiel. Une méconnaissance qui freine le développement de cette structure pleine d’ambition : « Nous avons besoin de fédérer plus d’entreprises pour multiplier les complémentarités des temps partagés que nous proposons, et ainsi répondre à toutes les demandes. Il y a tellement de choses à faire ensemble, dans le seul intérêt du développement de notre territoire et de ses compétences ! », martèle le président, qui espère faire du GE Activa un réflexe à de nombreux besoins de recrutement.

En savoir plus :

Cet article est le fruit d’un partenariat entre le Courrier des Entreprises et Vichy Communauté Développement.
Il est publié dans les Carnets économiques de Vichy Communauté Développement.
Rédaction Bénédicte RolletNOTA Bene pour les carnets économiques de Vichy Communauté Développement.
Vous souhaitez recevoir la lettre d’information des carnets économiques : communication@vichy-economie.com

Frederic Coureau

Rédacteur en chef
Speaker - Modérateur
Conseil en stratégie éditoriale et d'influence - Inbound marketing
https://www.fredericcoureau.com/

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives