L'économie positive
de nos territoires
et de vos entreprises

Le courrier des entreprises

Régionales : les programmes économiques des candidats

Depuis plus d’un mois nous sollicitons chacun des candidats aux élections régionales Auvergne-Rhône-Alpes afin de connaitre leurs programmes économiques. Ils sont 9 candidats, plus ou moins favoris, mais nous avons voulu donner les mêmes chances à chacun, selon le principe démocratique. Certains nous ont envoyé leur programme, d’autres non. Tour d’horizon.

Cette demande est un test : nous aurions pu simplement nous connecter aux différents sites de campagne (pour ceux qui en ont un) et copier bêtement les quelques idées qui y sont plus ou moins développées. Nous avons préféré mesurer l’attention que les candidats portaient à l’Auvergne et ses enjeux économiques. En effet l’absence de réponse peut être significative :

Soit le candidat ignore les Auvergnats, soit il n’a pas de programme économique clair, soit les deux… à vous de vous faire votre opinion.

Dans l’ordre de réponse

Laurent Wauquiez, candidat Les Républicains, liste « La Région avec toutes ses forces »

  • Relocaliser et ramener des emplois dans la Région

Plan d’un milliard d’euros pour relocaliser les emplois, pour rebâtir notre industrie

Un fonds souverain régional ouvert aux épargnants

Une charte de la préférence régionale pour les achats et les marchés publics

« La Région dans mon assiette » privilégier les circuits courts pour l’alimentation locale

Soutien de la filière agricole (1er budget agricole de France)

Une plateforme d’achat en ligne « Ma Région, ses produits », catalogue de produits fabriqués en Auvergne-Rhône-Alpes

Valoriser nos joyaux touristiques et soutenir la montagne. 26 sites emblématiques, stations thermales, montagne durable

Miser sur l’innovation et la recherche d’excellence ; nanotechnologies, recherches variétales pour l’agriculture, matériaux nouveaux, hydrogène vert

  • Protéger notre environnement et notre qualité de vie

Faire de l’amélioration de la qualité de l’air la grande cause du mandat

Réduire de 50% le gaspillage alimentaire dans nos lycées

Zéro enfouissement de déchets à l’horizon 2030

Développer de grandes voies vertes partout dans notre région

Faire d’Auvergne-Rhône-Alpes la région des énergies décarbonées

Prendre soin des animaux en rénovant les refuges animaliers

  • Développer nos transports

Mettre les transports au service des usagers

Investir pour nos routes et nos transports par car

Et développer l’apprentissage, créer une bourse régionale pour la formation, inclure les personnes en situation de handicap, créer une mutuelle régionale pour les étudiants et les retraités, négocier des contrats de groupe à prix préférentiel, créer un Pass’ Région Séniors,

  • Soutenir tous nos territoires

Accélérer le déploiement du très haut débit et de la téléphonie mobile

Soutenir aussi bien les métropoles que les petites communes

Donner accès à la culture dans tous nos territoires

  • Garantir une bonne gestion de l’argent public

Zéro augmentation de fiscalité sur les familles de notre région

Zéro augmentation de dette

Garantir la simplicité des aides de la Région

 

Chantal Gomez, candidate Lutte Ouvrière

  • Contre le chômage qui menace les travailleurs et pourrit toute la société, sa jeunesse, son avenir, il faut répartir le travail entre tous sans diminution de salaire.
  • Contre la pauvreté, il faut augmenter les salaires, les retraites et les allocations, et les garantir en les indexant sur le coût de la vie.
  • Contre la domination capitaliste, contre la loi du profit et ses conséquences désastreuses, il faut que les travailleurs imposent leur contrôle sur les entreprises et sur toute l’économie.

 

Najat Vallaud-Belkacem, candidate Parti Socialiste, liste « l’Alternative »

L’alternative économique

Création d’un fonds d’investissement baptisé « Impact Avenir » pour soutenir la reprise et le développement des entreprises. Pas par des subventions et avances remboursables mais par une entrée au capital.

L’intervention du fonds sera conditionnée à un projet de transition écologique. Ce fonds sera abondé 3 types d’investisseurs : La Région, qui abondera ce fonds à hauteur de 200 millions d’euros (100 millions la première année et 100 millions la deuxième année pour permettre un effet de levier), les investisseurs privés (les entreprises, etc.) les habitants d’Auvergne Rhône Alpes eux-mêmes, qui pourront choisir de flécher leur épargne vers le soutien à nos entreprises et notre économie locale.

La relance par et pour les jeunes de 18 à 30 ans : Création du dispositif Caution 1er emploi dans lequel la Région se porte garante du 1er emploi des jeunes à la fois pour leur permettre de trouver ce premier emploi mais aussi pour lever tous les freins à l’embauche. L’Agence Auvergne Rhône Alpes entreprises sera transformée en Agence de la relance par l’emploi qui pendant une durée minimale de deux ans

Le Prêt à Taux Zéro pour les jeunes entrepreneurs. Les jeunes entrepreneurs pourront bénéficier d’un prêt à taux zéro allant jusqu’à 50 000 euros pour financer leur projet et leur développement. L’enveloppe prévue est de 5 millions par an pour aider à la création de 100 entreprises par an. Déploiement d’incubateurs, ruches et couveuses d’entreprises.

Création d’un revenu socle pour les jeunes les plus modestes. Cette mesure concernera un public cible d’environ 10 000 jeunes de 16 à 25 qui bénéficient de la garantie jeunes d’environ 350 euros par mois. L’aide de la Région permettra de la doubler, pour arriver à environ 700 euros par mois (qui est le montant du revenu universel de base de Benoît Hamon), cette coûterait au maximum autour de 30 millions d’euros par an.

Création de 500 000 places en formation professionnelle sur tout le territoire durant le prochain mandat, dans les secteurs en tension et qui recrutent.

Mise en place d’une Foncière régionale solidaire qui permettra à la région de disposer d’un foncier (terres agricoles, locaux et biens immobiliers)

Adoption d’un plan de développement ferroviaire avec une enveloppe de plus de 350M€ d’investissement

 

Les autres candidats qui ne nous ont pas présenté de programme économique pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes :

Andréa Kotarac , liste Rassemblement National

Bruno Bonnell, liste majorité présidentielle

Fabienne Grebert, liste Europe Ecologie Les Verts

Cécile Cukierman, liste Parti Communiste

Farid Omeir, liste Union des Démocrates Musulmans Français

Shella Gill, liste Union Essentielle

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives