L'économie positive
de nos territoires
et de vos entreprises

Le courrier des entreprises

Ophis resserre ses liens avec le Département du Puy-de-Dôme

Le bailleur social et aménageur du département du Puy-de-Dôme connaît, de fait, un changement de gouvernance, et, fort d’une nouvelle équipe, souhaite réaffirmer ses liens avec le Département. Rencontre et tour d’horizon des projets et ambitions communes.

Ophis (Office Public de l’Habitat et de l’Immobilier Social), créé en mars 1951 par le Conseil général du Puy-de-Dôme, construit, améliore et gère des logements, sur l’ensemble du département et aussi dans les départements limitrophes.

Une nouvelle équipe à la manœuvre

Anne-Marie Maltrait, conseillère départementale, préside désormais Ophis, Eric Dourlen en assure la Direction Générale par intérim. Mais aussi une nouvelle DRH en charge d’un plan de recrutement ambitieux de 30 personnes supplémentaires (10% de salariés en plus) pour répondre au mieux aux ambitions de l’Ophis

Anne-Marie Maltrait nous précise : « Nous voulons, entre Ophis et le Département, regarder dans la même direction et s’employer à réaliser des objectifs communs : accompagner, protéger et innover. Il est important de nous adapter à de nouvelles demandes, notamment de familles monoparentales. Nous souhaitons rendre Ophis performante, et qu’elle le reste, augmenter nos points d’accueil, supprimer les passoires énergétiques, donner de l’air aux résidents : un balcon ou une terrasse. Il est important de renforcer nos partenariats, par exemple avec la Gendarmerie Nationale. »

Plus de proximité avec les clients

Plus de proximité signifie augmenter le nombre de points d’accueil : Cette année, les quatre points d’accueils situés à Clermont-Ferrand, au nord et au sud, à Riom et à Thiers seront complétés par des antennes à Issoire, Cournon d’Auvergne et Saint-Eloy-les-Mines.

Lancement de nouveaux chantiers sur différents territoires

25 nouveaux chantiers sont en prévisions dont des LODGES (Logements Des Générations Séniors), celui de Pionsat sera inauguré en mars

Le patrimoine bâti bénéficiera d’un programme de réhabilitation de 3 ans, notamment afin d’améliorer ses performances énergétiques.

Pour les personnes en difficulté, une pension de famille pour sortir de la rue

Une nouveauté pour l’insertion sociale : ouverture ce mois-ci de la 1ère pension de famille au cœur de Clermont-Ferrand, qui permet la sortie de rue dans des conditions dignes et pérennes à des populations en difficulté.

Sur un total de 67 logements, 26 sont sous forme de résidence sociale et 21 sous forme de pension de famille

Par ici la visite

Faire face à des difficultés conjoncturelles

La baisse des APL a imposé à Ophis d’opérer une réduction des loyers, par conséquent le manque à percevoir des HLM le pousse à être innovant. Dans le même temps l’augmentation des taux d’intérêts à la Caisse des Dépôts lui coute chaque année 400 000 euros de plus.

 

 

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives