Le courrier des entreprises

L’hydrogène, nouveau carburant de la mobilité en Auvergne ? Retour sur la conférence

Afin d’éclairer les acteurs économiques et les collectivités locales auvergnates sur les enjeux que constitue l’hydrogène exploité pour le transport, la Maison Innovergne, grâce au partenariat avec le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, l’Afhypac et le pôle de compétitivité Tenerrdis, a organisé une série de conférences le 22 juin dernier au circuit de Charade, lieu emblématique de l’automobile en Auvergne, situé à Saint-Genès-Champanelle.

Parmi les sources d’énergie non carbonées susceptibles de se substituer aux énergies fossiles pour déplacer les biens et les personnes, l’hydrogène renouvelable représente une alternative potentiellement très intéressante, d’autant que la Région Auvergne-Rhône-Alpes est particulièrement bien dotée en matière de ressources comme de savoir-faire technologique et économique. Elle rassemble sur son territoire près de 80% des acteurs nationaux de la filière.

De leur coté, l’Etat et les collectivités locales et régionales ont engagé des plans de soutien au développement de cette filière. Ainsi, le Ministre de la Transition Energétique, Nicolas HULOT, vient d’annoncer le lancement d’un plan national de 100 millions d’euros annuels afin d‘aider à structurer une filière française d’excellence dans la production d’hydrogène.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes a décidé de faire de l’Hydrogène une filière d’excellence en favorisant les transports utilisant l’hydrogène et en initiant le projet Zero Emission Valley.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes veut ainsi déployer 20 stations hydrogène et une flotte de 1000 véhicules. Elle travaille à développer un partenariat public/privé autour de major et de start-up du territoire. L’objectif étant d’arriver à proposer des véhicules hydrogène au même prix que le véhicule équivalent diesel.

Enfin c’est Clermont-ferrand qui a été choisie pour devenir ‘Ville pilote » pour le déploiement de la filière Hydrogène dans la grande Région.

Auvergne-Rhône-Alpes lance la filière hydrogène.C’est l’annonce que nous avons fait dernièrement sur le circuit de…

Publiée par Jean-Pierre Brenas sur Mardi 26 juin 2018

La conférence « Enjeux technologiques et territoriaux de la mobilité hydrogène  pour le développement d’une filière performante en Auvergne-Rhône-Alpes « 

Organisée le 22 juin, sur le Circuit de Charade (Saint-Genès-Champanelle), cette conférence de sensibilisation s’adressait principalement aux entreprises locales du secteur du transport (marchandises et passagers), aux gestionnaires de flottes de véhicules d’entreprises et de collectivités mais également aux acteurs politiques locaux conscients de la nécessité d’implanter des stations hydrogène pour faciliter l’acquisition de flottes de véhicules par les professionnels.

Les enjeux de la mobilité des biens et des personnes, 3 angles distincts mais complémentaires :

  • Angle technologique : quel est l’état des technologies permettant de produire, stocker et exploiter l’hydrogène ?
  • Angle économique : quelles sont les projections économiques de cette nouvelle source d’énergie ? Quels seront les futurs marchés de son emploi et les nouveaux acteurs économiques ?
  • Angle territorial : quelles sont les expérimentations mondiales, européennes et nationales significatives dans ce domaine ? Quelle sont les ambitions du programme régional Zéro Emission Valley pour développer la filière régionale ?

Les intervenants sélectionnés : des structures engagées dans le développement durable !

François LE NAOUR – CEA LITEN 

Le Laboratoire d’Innovation pour les Technologies des Energies nouvelles et les Nanomatériaux (LITEN) joue un rôle décisif dans le développement de technologies d’avenir au service de la transition énergétique. En réponse aux enjeux sociétaux de réduction de notre dépendance aux énergies fossiles et de limitation des émissions de gaz à effet de serre, le LITEN œuvre dans 3 grands domaines : Les énergies renouvelables et stockage, efficacité énergétique et limitation de CO2, synthèse et mise en œuvre des matériaux.   François LE NAOUR a notamment contribué à l’élaboration du plan national Hydrogène, présenté par le ministre de la transition énergétique, Nicolas HULOT, au début du mois de juin 2018.

Sabrina JOUAREZ – laboratoire d’excellence IMob S3 de l’Université Clermont Auvergne  

Ce projet porté par l’Université Clermont Auvergne, avec de nombreux établissements partenaires, consiste à créer un centre international de référence pour la mobilité des personnes, des biens et des machines par le biais d’une mise en œuvre coordonnée des moyens issus des Investissements d’Avenir, des Fonds Européens de Développement Régional (FEDER) et de la Région Auvergne.

Pierre FONTANILLE, Laboratoire IMoB S3 et responsable scientifique de la plateforme BIO-VALO  

Basée à Ennezat, en plein cœur de la Limagne et du gisement biomasse du Massif central, la plateforme BIO-VALO, créée en octobre 2016, est un pôle d’innovation pour les industriels, bureaux d’études, porteurs de projets et laboratoires de recherche, permettant de réaliser des études, des développements de prototypes et/ou de préséries, dédiés à la transformation et à la valorisation des matières organiques pour la production de biomolécules de matériaux biosourcés et d’énergies (méthanisation,GNV, hydrogène…).

Ingrid MILCENT, Pôle de compétitivité Tenerrdis

La mission du pôle Tenerrdis, basé à Grenoble, consiste à favoriser la croissance d’activités durables et la création d’emplois pérennes dans les filières des nouvelles technologies de l’énergie, en cohérence avec les enjeux de la transition énergétique, en mobilisant l’ensemble des ressources (industrielles, institutionnelles, académiques et scientifiques). Tenerrdis ce sont 744 projets et démonstrateurs labellisés, 303 projets de démonstrateurs financés, 216 adhérents et 7 filières d’expertise.

Bérengère CALENTIER – Service Energie et Environnement, Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes Forte 

Forte d’une concentration exceptionnelle des acteurs de la filière hydrogène (80 % des technologies hydrogène sont présentes sur notre territoire), la Région Auvergne-Rhône-Alpes a décidé d’en faire une filière d’excellence. Afin notamment de booster la mobilité hydrogène, le projet Zero Emission Valley a été mis en place. La Région souhaite ainsi déployer 20 stations hydrogène et une flotte de 1000 véhicules. Un partenariat public/privé est à construire autour de majors et de start-up du territoire. L’objectif est de proposer au marché des véhicules hydrogène au même prix que le véhicule équivalent diesel.

CLERMONT-FERRAND CHOISIE COMME VILLE PILOTE* par le Conseil Régional Auvergne Rhône Alpes pour le déploiement de la…

Publiée par Jean-Pierre Brenas sur Dimanche 18 mars 2018

Manon Tortosa

Le Courrier des entreprises vous invite à découvrir : Cowork & Com – Agence de communication digitale et print

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives