Le courrier des entreprises

Les femmes Chefs d’Entreprise Allier font entendre leurs voix

Le théâtre de Cusset, comble, a accueilli le lancement officiel de la délégation Allier du réseau Femmes Chefs d’Entreprise (FCE) Allier. Emmené par sa présidente Fanny Villette, ce nouveau réseau compte déjà 24 adhérentes, bien décidées à rendre les femmes plus visibles et actives au sein de l’économie locale.

Née en France il y a bientôt 75 ans, FCE refuse le sectarisme, mais œuvre dans le monde entier, pour une meilleure représentation et visibilité, des femmes dans le monde économique, avec plus de 2.000 membres, réunies au sein du réseau FCE France. La soirée, placée sous le signe de la bonne humeur et de l’ouverture des horizons a été menée conjointement par Nadia Mester, adhérente FCE Allier et la présidente Fanny Villette.

Défendre les valeurs FCE

C’est cette dernière, dirigeante du coworking le Kube Center et d’une entreprise de marquage publicitaire, aux côtés de son mari Franck Villette, qui a rappelé en quelques mots la genèse de FCE Allier, née du soutien de la délégation du Puy-de-Dôme. Epaulée par Claire Delalande et Sandrine Gaston, avocates au barreau de Cusset, Fanny Villette a saisi la main tendue des adhérentes du 63, pour redynamiser l’antenne Allier mise en sommeil.

Toutes avaient à cœur de faire battre concrètement le slogan FCE « Seules nous sommes invisibles, ensembles nous sommes invincibles ». Alors que les femmes représentaient seulement 27 % des créations d’entreprise en 2016, les femmes et hommes de la soirée ont défendu une vision économique d’avenir, qui ne doit pas se passer du prisme féminin. Un regard complémentaire, que FCE s’emploie à imposer au quotidien, notamment en accompagnant la prise de mandats des femmes. 1er réseau entreprenariat féminin depuis 1945, FCE n’accompagne pas la création d’entreprise, mais se positionne en développeur d’économie, prônant la mixité comme source de développement économique.

Pourquoi avoir devenir une FCE Allier ?

Après une vie dans le commerce, et comme agent polyvalent dans la concession Poids Lourds familiale, Séverine Cicéro (cf photo) a pris la direction de la carrosserie CRTP en 99, en apprenant au quotidien ce métier complexe de chef d’entreprise. En 2015 elle monte une deuxième entreprise, APPL, toujours à Creuzier-Le-Neuf, en vente de pièces détachées tous véhicules toutes marques. « Nous connaissons tous la notion de solitude du chef d’entreprise, et d’autant plus celle de la femme chef d’entreprise, entre nos heures de travail, nos heures de maman et de gestionnaire de nos maisons !

FCE Allier nous permet de se sentir moins seule avec nos doubles casquettes souvent incomprises de la gente masculine, et de passer un moment convivial, une bouffée d’air dans notre quotidien. Le dynamisme de FCE Allier vient de la convivialité et sympathie que nous éprouvons les unes pour les autres, en se sentant comprise, soutenue et appréciée. Venant de milieux différents, je crois que nous avons toutes quelque chose à apprendre ou à apporter ! »

Après avoir œuvré plus de 25 ans dans le domaine de la publicité, et de la communication évènementielle en France et à l’international, Nadia Mester fonde en 2014 Mester Immobilier, avec pour objectif de pratiquer «  l’immobilier autrement », pour mieux vendre la destination Vichy, mais aussi développer et consolider un véritable partenariat avec ses clients vendeurs ou acquéreurs. Spécialiste des produits hauts de gamme, de prestige et de charme, elle prône un métier de contact et de mise en relation pour offrir un meilleur confort de vie. « Il y a beaucoup de réseaux nationaux et internationaux, mais FCE c’est bien plus qu’un réseau. C’est non seulement une communauté de femmes qui partagent, échangent et se soutiennent, un vivier de compétences, mais aussi une porte ouverte vers un avenir « inter générationnel », qui ne cesse de s’enrichir par les expériences variées et les âges des dirigeantes. Avec FCE, je me sens l’âme d’une conquérante ! »

Une riche soirée d’échanges

Cette soirée de lancement a donc mis en lumière des femmes et hommes, convaincus que la complémentarité des forces et sensibilités est synonyme de montée en compétences et compétitivité. Les deux maîtres de cérémonie ont notamment donné la parole à Annie Corne, première adjointe de la ville de Cusset et Isabelle Fijalkowski, marraine de la délégation et ancienne grande championne de basket aujourd’hui cadre sportive pour l’Auvergne.

Toutes deux ont rappelé le nécessaire travail d’équipe que doivent opérer les femmes pour imposer leurs voix et visions, dans un combat qui ne pourra se gagner qu’avec et en confiance avec les hommes. Première, avec son équipe, à avoir été championne d’Europe en 2001, première joueuse française WNBA, Isabelle Fijalkowski sait ce que veut dire être une pionnière.  « Créer une équipe ce n’est pas forcément aligner les meilleurs joueurs, mais mettre en avant des complémentarités. C’est un long processus, dans lequel l’échec a une part à jouer et où l’égo est à mettre de côté, car il faut jouer ensemble pour déplacer des montagnes et durer dans le temps » a expliqué la joueuse aux 204 sélections nationales, dans un joli parallèle avec l’engagement des FCE. Annie Corne a elle félicité la force et le courage de ces femmes inspiratrices pour celles qui veulent entreprendre, en les invitant à fêter, en 2020, les 75 ans de FCE à Cusset.

FCE porte aussi, dans 70 pays, un combat pour l’équilibre de la représentation des femmes dans les instances dirigeantes et décisionnaires, comme l’a rappelé la présidente FCE France Anne-Sophie Panseri. Hervé Duboscq, président de la CPME Allier et de la délégation Vichy de la CCI Allier, a donc insisté sur la multiplicité des instances de l’Allier (chambres des métiers, tribunaux de commerce, prud’homme mais aussi URSSAF, Pôle Emploi, CAF …) qui écrivent la loi et le quotidien des entreprises. « On a besoin de tout le monde pour faire vivre ces instances où l’on apprend beaucoup, et les femmes doivent s’y engager pour apporter des regards différents » a-t-il conclu avant d’inviter les FCE Allier à devenir membre associé de la CCI Allier. Anne-Sophie Panseri a également évoqué les deux grands axes de travail 2019 : Changer les regards français sur l’échec, étape souvent nécessaire au développement et la mise en avant des femmes artisans.

Conférence sur la Place de la femme dans l’économie

La soirée s’est terminée par une conférence autour d’Annick Verdier, ex DRH de BNP Paribas France, aujourd’hui Maitre de Conférence et formatrice. Sans jamais opposer hommes et femmes, elle a évoqué la place des femmes dans l’économie, démontrant les nombreux freins qui bloquent encore leur entrée dans l’économie et leur progression : vision masculine de l’entreprise, travail caché ou non comptabilisé des femmes « conjoint collaborateur », non orientation des jeunes femmes vers certains métiers, promotion freinée par un hypothétique manque de mobilité…

Elle fut appuyée par l’engagement de la députée Bénédicte Peyrol, venue défendre le droit des femmes de travailler et d’être orientées dans tous les métiers, y compris ceux du numérique et de l’informatique. Annick Verdier a aussi insisté sur les législations « sanctionnantes » qui doivent forcer la main aux entreprises réticentes : « L’obligation légale de 40% de femmes dans les conseils d’administration a été suivie d’effets, alors qu’aujourd’hui, les comités de direction affichent péniblement 15% de femmes.  On se prive de potentiels, de talents et des compétences sont gâchées alors oui parfois l’obligation légale est nécessaire ! ».

Si l’Union fait la force, Annick Verdier a aussi expliqué la réticence des femmes à former des réseaux, de peur d’être taxées d’un péjoratif titre de « féministe ». Des femmes courageuses, mais aussi plus prudentes, voir un peu trop timides parfois, dans leur approche d’investissement et qui veulent être choisies non pas sur des quotas, mais une reconnaissance de leurs seules compétences.

Une soirée souriante et vibrante, qui a permis de mettre en avant des questions de société et des femmes engagées, prêtes à s’investir pour dynamiser leur territoire !

En savoir plus :

Cet article est le fruit d’un partenariat entre le Courrier des Entreprises et Vichy Communauté Développement.
Il est publié dans les Carnets économiques de Vichy Communauté Développement.
Rédaction Bénédicte Rollet, NOTA Bene pour les carnets économiques de Vichy Communauté Développement.
Vous souhaitez recevoir la lettre d’information des carnets économiques :communication@vichy-economie.com

Frederic Coureau

Journaliste - speaker - Modérateur
Influenceur
Consultant stratégie éditoriale, digitale et d'influence / Inbound marketing
Agence MINTAKA : https://www.fredericcoureau.com/

Publicité

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives