Le courrier des entreprises

Le Réseau ESAT en Auvergne, un acteur essentiel de la solidarité et de la RSE

Le Duoday qui s’est déroulé hier 19 novembre pendant la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées qui s’achève dimanche est l’occasion de rencontrer Emmanuel Verrière, le Président du Réseau ESAT en Auvergne et de faire un tour d’horizon du travail adapté sur nos territoires.

« Cette opération Duoday a été l’occasion de renforcer l’inclusion des personnes RQTH dans le monde de l’entreprise. Nous sommes très satisfaits car, malgré les restrictions liées à la Covid, ce sont une bonne trentaine de mises en situation qui ont pu être réalisées. En temps normal nous aurions largement pu doubler ce chiffre »

Qu’est-ce que le Duoday ?

Le 19 novembre 2020, partout en France, l’opération DuoDay a permis la formation de duos entre des personnes en situation de handicap et des professionnels volontaires dans de nombreuses entreprises, collectivités ou associations.

L’intérêt pour le salarié est de découvrir un métier, un employeur, amorcer un parcours d’insertion, vivre une expérience nouvelle. L’objectif de l’entreprise est de découvrir les atouts et qualités professionnelles de travailleurs handicapés, affirmer les valeurs sociales de son entreprise et sensibiliser ses équipes.

1 jour = 1 rencontre pour 1 partage d’expériences.

A l’initiative d’une association agenaise, ALGEEI et sous l’égide de Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées, le Duoday a tout naturellement été assuré par le Réseau ESAT en Auvergne.

« Le Réseau ESAT en Auvergne fédère 41 ESAT sur les 4 départements et propose un très large éventail de services et d’activités dans une quinzaine de secteurs allant de l’agro-alimentaire à la plasturgie en passant par la logistique. »

Découvrez le Réseau ESAT en Auvergne

« La réforme de l’OETH (obligation d’emploi des travailleurs handicapés. Ndlr) a permis de clarifier les responsabilités des entreprises, mais aussi des collectivités, y compris de moins de 20 salariés pour développer une politique d’emploi inclusive mais surtout de simplifier les déclarations. Aujourd’hui cette politique propre à chaque entreprise s’inscrit dans la gouvernance de son projet RSE (responsabilité sociétale des entreprises. Ndlr) »

« Nous sommes là… et nous avons aussi besoin de la solidarité »

« Depuis cette crise sanitaire chaque ESAT a perdu en moyenne 10 clients, ce qui représente environ 25% de chiffre d’affaire en moins. Notre santé dépend également de la santé de nos clients. Nous sommes confiants car nous sentons une vague de fond dans le changement du regard sur le handicap»

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives