Le courrier des entreprises

Le guide vert Michelin édition Auvergne en tête des ventes nationales !

Le guide vert Michelin consacré à l’Auvergne ne s’est jamais aussi bien vendu qu’au cours de l’été 2020, signe de l’intérêt des touristes nombreux dans la région. Sans doute un effet de la crise du coronavirus.

Dans les rues de Clermont-Ferrand comme dans l’ensemble du Puy-de-Dôme, le guide vert Michelin consacré à l’Auvergne est un très bon indicateur de la fréquentation touristique. Les touristes plongés en pleine lecture y sont nombreux : « C’est l’heure du déjeuner et on essaye de trouver un petit restaurant dans notre budget, pas trop cher » dit cette visiteuse de la cité de Bibendum.

Au mois de juillet, l’édition Auvergne des guides verts Michelin est arrivée en tête des ventes nationale, du jamais vu. Dans l’une des principales librairies de la ville, les ventes ont explosé. Il y est aussi impossible de trouver le guide du Routard de la région et pour le guide vert il faudra se dépêcher : « Les gens ont préféré des endroits plus grand air, dans la nature pour pouvoir se reposer et passer des vacances sans être les uns sur les autres. Et ils ont délaissé certaines destinations, on s’en rend compte à travers les ventes notamment : la Corse qui était prisée les années précédentes et qui l’est beaucoup moins cette année » indique Loïc Liabœuf, le responsable du rayon tourisme.

les ventes de l’édition auvergnate du guide vert Michelin ont augmenté de 40% !

Dans une autre librairie où le rayon est plus petit, là encore le Routard et le guide vert manquent à l’appel. Cette libraire doit régulièrement réapprovisionner son stock car les ventes de l’édition auvergnate du guide vert Michelin ont augmenté de 40%.

Pour faire face à cette demande exceptionnelle, les éditeurs du guide vert Michelin doivent imprimer de nouveaux exemplaires. Pour Philippe Orain , le Directeur des guides verts Michelin : « C’est très rare de tomber en rupture aussi proche d’une date de nouvelle sortie et surtout après une période de crise comme celle qu’on a vécu où il n’y a pas eu de vente de guides. Cela montre bien qu’il y a un réel engouement du public et des vacanciers pour l’Auvergne ».

La région pourrait bien enregistrer une saison record

Alors que l’Auvergne a fait le plein de touristes au mois de juillet, le mois d’août semble suivre la même tendance. La région pourrait bien enregistrer une saison record.

L’Auvergne a plus d’un atout dans son sac. Le parc naturel régional des volcans d’Auvergne se prête à la randonnée, au VTT, à l’équitation ou à l’alpinisme, alors que lacs volcaniques ou plans d’eau aménagés permettent d’alterner pêche et activités nautiques.

Dans les stations thermales de Vichy ou La Bourboule, on prend soin de votre santé. Du côté du Velay, les châteaux et les édifices religieux, comme la cité épiscopale du Puy-en-Velay, témoignent de l’histoire de la région. Dans le Bourbonnais, vous aimerez vous perdre dans la somptueuse forêt de Tronçais, alors que dans la Châtaigneraie cantalienne, vous arpenterez les ruelles des cités médiévales en respirant les senteurs d’une gastronomie authentique. Partout, l’Auvergne invite à passer à table, avec ses fromages, sa truffade ou son jambon.

Mais avant tout, découvrez Clermont-Ferrand, la capitale régionale construite en pierre de lave, et depuis plus d’un siècle, fief du leader mondial du pneu : Michelin !

Découvrir les volcans du Cantal et du Puy de Dôme, randonner dans des paysages d’estive, admirer les toits en lauze, les basiliques romanes de Brioude ou d’Orcival, et enfin comparer le saint-nectaire, la fourme d’Ambert et le cantal… 10 incontournables de la destination en images, 20 coups de cœur, 7 itinéraires de 4 à 9 jours. 110 promenades et circuits et tous les sites classés par étoiles : ***, ** et *. Découvrez plus de 535 adresses pour tous les budgets ainsi que 73 cartes et plans MICHELIN. Et afin de préparer au mieux votre voyage, utilisez les cartes Michelin n° 326, 330 et 331.

En collaboration avec Cyrille Genet.

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives