L'économie positive
de nos territoires
et de vos entreprises

Le courrier des entreprises

Le chômage des dirigeants baisse en Auvergne

L’association GSC (information aux chefs d’entreprise sur les risques liés à la perte l’emploi) et la société Altares ont dévoilé les résultats de la 5e édition de l’Observatoire de l’emploi des entrepreneurs : A l’instar des autres parties de la grande région AuRA, en Auvergne les choses s’améliorent…

Dans l’étude on apprend qu’en 2020, 3 629 chefs d’entreprise ont perdu leur activité professionnelle en région Auvergne-Rhône-Alpes. Et ce, malgré les mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la crise de la Covid-19 qui ont protégé temporairement les dirigeants de la faillite précise l’étude qui ajoute qu’Auvergne-Rhône-Alpes reste la deuxième région la plus impactée par le chômage des entrepreneurs.

Meilleure situation que dans le Rhône et l’Isère

L’ensemble du territoire enregistre une diminution du nombre d’entrepreneurs en situation de perte d’emploi. Les départements du Rhône (956 dirigeants) et de l’Isère (577 dirigeants) représentent à eux seuls près de la moitié des pertes d’emploi de la région.

Le département de la Haute-Loire connait le plus fort recul avec 53 chefs d’entreprise qui ont perdu leur activité professionnelle en 2020 contre 106 en 2019 (-60,4 %) suivi par l’Ardèche (99 ; -51 %) et le Puy-de-Dôme (262 ; -40,6 %).

Dans quatre autres départements la baisse des pertes d’emploi des dirigeants est supérieure à la moyenne régionale : Loire (349 ; -43,8 %), Allier (119 ; -42 %), Haute-Savoie (369 ; -41,5 %), Drôme (233 ; -39,8 %),

Qu’en est-il sur le reste du territoire national ?

En 2020, 33 189 femmes et hommes chefs d’entreprise ont perdu leur activité professionnelle, une diminution de 31,4 % par rapport à l’année 2019. Les mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la crise de la COVID-19 ont protégé temporairement les dirigeants de la faillite. Les chefs d’entreprise expérimentés à la tête de PME sont les premiers à être impactés.

Ce chiffre à la baisse est historique depuis 1987

Les défaillances ont été amorties par les mesures d’aides exceptionnelles accordées par l’Etat pour faire face à la crise sanitaire. Résultat inhabituel : baisse de 38,1% des défaillances d’entreprises en France.

Retrouvez l’étude complète ICI

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives