Le courrier des entreprises

La sauvegarde du patrimoine des villes d’eaux

Préserver des édifices ou des sites localisés dans les villes d’eaux d’Auvergne, telle est l’ambition de la collaboration entre la Route des Villes d’Eaux du Massif Central et la Fondation du patrimoine, aux côtés de Patrimoine Aurhalpin. Pour parvenir à cet objectif, une convention de partenariat sur le patrimoine thermal et plus largement du patrimoine des villes d’eaux vient d’être conclue entre ces entités. Ce partenariat s’appuie sur une collaboration mettant à profit l’expertise et les compétences respectives de ces dernières, portant une ambition commune, sauvegarder le patrimoine (thermal).

Le patrimoine thermal, un patrimoine précieux

Thermes, anciens palaces, buvettes, kiosques et sources… autant de symboles patrimoniaux qui constituent le patrimoine thermal des villes d’eaux. Une grande partie de ce patrimoine remonte à la seconde moitié du XIXe siècle, période qualifiée d’âge d’or pour les stations thermales. Ce patrimoine est donc plutôt récent par rapport à d’autres formes de patrimoine et a bénéficié de mesures de protection plutôt tardives, voire très partielles, activant la dégradation de certains sites. Par ailleurs, certains sites du patrimoine thermal ont été conçus pour un usage particulier, très souvent tourné vers l’utilisation de l’eau thermale. A la fermeture de certains de ces sites, les sources thermales ont par- fois poursuivi leur cheminement, dégradant encore un peu plus leur état. Enfin, plus que des monuments, certains sites appartenant au patrimoine thermal constituent de vrais témoignages mémoriels de l’activité thermale, notamment dans les villes d’eaux ayant cessé le thermalisme médicalisé.

La Route des Villes d’Eaux du Massif Central

La Route des Villes d’Eaux du Massif Central, créée en 1998, est une association qui regroupe 18 communes thermales localisées sur le territoire du Massif Central. Cette structure s’est fixée pour objectif de valoriser les aspects touristiques des villes d’eaux, en s’appuyant sur leurs spécificités, à savoir le bien-être à l’eau thermale et le patrimoine thermal. La vocation de cette association est de faire évoluer l’image des villes thermales dans l’esprit du grand public en initiant des projets de développement touristique (packaging de l’offre bien-être) et des projets patrimoniaux et culturels innovants (inventaire du patrimoine, exposition, carnet de voyage, créativité culturelle…).

La Fondation du patrimoine

Organisme privé à but non lucratif créé par la loi du 2 juillet 1996, la Fondation du patrimoine a pour mission de contribuer à la sauvegarde et à la valorisation des patrimoines qu’il soit bâti, mobilier ou naturel… L’action poursuivie localement par la Fondation du patrimoine, en collaboration avec les acteurs publics et privés s’inscrit au service du développement local durable, en soutenant la création d’emplois, la formation et l’insertion professionnelle des jeunes, et en favorisant la transmission des savoir-faire traditionnels. Pour son action la Fondation du patrimoine dispose d’instruments incitatifs grâce auxquels les propriétaires privés, les associations et les collectivités peuvent bénéficier d’un soutien financier.

Patrimoine Aurhalpin

Patrimoine Aurhalpin est une fédération régionale des acteurs du patri- moine en Auvergne-Rhône-Alpes, qui œuvre depuis 1983 à la valorisa- tion de tous les patrimoines de notre région. Cette fédération rassemble plus de 300 adhérents et représente un maillage d’acteurs d’environ 30 000 personnes. Elle agit pour la valorisation et la promotion des patri- moines, aux côtés des acteurs engagés pour sa sauvegarde et sa mise en valeur (collectivités, musées, associations, artisans, fondations…) qui sont accompagnés au travers de commissions thématiques.

Un projet collaboratif en plusieurs étapes

La collaboration entre la Route des Villes d’Eaux du Massif Central, la Fondation du patrimoine Auvergne et Patrimoine Aurhalpin est menée en plusieurs étapes. Elle repose avant tout sur un échange avec les élus locaux des villes d’eaux auvergnates. A cet effet, un recensement des projets a été mené, des projets qui concernent du petit patrimoine (sources, buvettes), comme du patrimoine monumental (thermes par exemple), essentiellement dans le domaine thermal mais aussi concernant d’autres types de patrimoines. Une réunion entre tous les partenaires du projet aura lieu le 5 mars 2021, afin de présenter ces projets et d’informer les villes thermales des dispositifs financiers existants. L’étape suivante consistera à sélectionner les projets réalisables et à faciliter leur financement, avant de les lancer, les communiquer auprès du grand public et les soumettre aux professionnels concernés.

De belles perspectives pour la sauvegarde du patrimoine thermal sont donc à venir !

Les acteurs de la sauvegarde du patrimoine des villes d’eaux :

Eric Brut

Directeur Général de la Route des Villes d’Eaux du Massif Central

Jacques Aujoulat

Délégué Régional de la Fondation du Patrimoine Auvergne

Marie-Hélène Château

Présidente de Patrimoine Aurhalpin

 

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives