Le courrier des entreprises

La Région renouvelle sa participation à des fonds d’investissements pour 45 M€

La vice-présidente à l’économie, Annabel André-Laurent a présenté, mardi à Lyon, deux nouvelles générations de fonds destinés à financer les entreprises : le Fonds régional d’Investissement Auvergne-Rhône-Alpes 2 et Auvergne-Rhône-Alpes Création III.

Spécialisée dans la vente de meubles en kit, l’entreprise haut-savoyarde Moreau SAS veut, grâce au rachat du Portugais TemaHome, accélérer son développement à l’international. Objectif : 30 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici cinq ans. Son dirigeant, Philippe Moreau est venu expliquer l’utilité du Fonds régional d’investissement (FRI) dont il avait déjà bénéficié en 2012 lors du rachat de Symbiosis alors que l’entreprise traversait une période délicate et prend alors le virage du e-commerce.

« Le rôle de la Région est d’accompagner les entreprises en identifiant leurs besoins et qualifier les meilleures solutions d’accompagnement. Le lancement des deux fonds FRI Auvergne-Rhône-Alpes 2 avec Siparex et Auvergne-Rhône-Alpes Création III avec Kreaxi permettent d’agir en complémentarité des offres privées actuelles. » a expliqué Annabel André-Laurent, Vice-présidente déléguée à l’entreprise, à l’emploi, au développement économique, à l’économie de proximité, au commerce, à l’artisanat, et aux professions libérales.

Annabel André-Laurent; Vice-présidente de la région Auvergne-Rhône-Alpes déléguée à l’Économie et aux entreprises.

Dans la continuité du premier fonds FRI ARA 1 doté de 30 M€, qui a accompagné depuis sa création 33 entreprises représentant un effectif global de plus de 2 000 personnes et 352 M€ de chiffre d’affaires, le FRI ARA 2 poursuit sa stratégie d’investissement en faveur du développement, du redéploiement ou la transmission des PME régionales, principalement industrielles. Ce fonds sera doté à terme d’un montant de 45 M€.

Le second fonds, Auvergne Rhône-Alpes Création IIII (ARAC 3) a vocation à accompagner en fonds propres les jeunes entreprises innovantes de la région. Il est d’ores et déjà doté de 28 millions d’euros.
Olivier Benoit, le dirigeant de Ciliatech, en est l’un des bénéficiaires, pour accompagner la mise au point d’une technologie de rupture dans le traitement du glaucome qui touche aujourd’hui 76 millions de personnes dans le monde. Cet ancien ingénieur de l’INSA de Lyon s’est associé à l’un des chirurgiens les plus réputés en ophtalmologie, Philippe Sourdille, pour mettre sur le marché un nouvel implant. En décembre 2017, ils ont obtenu un financement de 300 000 € dans le cadre d’un tour de table de 1,7 M€ . L’entrepreneur a loué « la qualité de la relation de cet actionnariat » et « la simplicité du pacte d’association ».

ARAC 3 prend le relais du fonds RHONE-ALPES CREATION II (RAC II) lancé en 2012, tout en poursuivant la politique d’investissement généraliste des fonds précédents. Depuis son lancement, le fonds RAC II a déployé ses capitaux auprès de 44 jeunes entreprises innovantes de la région, dont environ 30 % dans les Sciences de la Vie, 30 % dans des entreprises du secteur Digital, et 40 % dans les domaines de l’Industrie et des Services.

 

  • Une publication de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Voir le site
  • Voir le site Siparex
    Voir le site Kreaxi

Frederic Coureau

Journaliste
Formateur : Université Clermont-Auvergne, CCi-Formation, Wesford...
Consultant en stratégie digitale, éditoriale et d'influence.

Le Courrier des entreprises vous invite à découvrir : Cowork & Com – Agence de communication digitale et print

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives