L'économie positive
de nos territoires
et de vos entreprises

Le courrier des entreprises

La patrouille de France dans le ciel clermontois

Le Campus aéronautique Auvergne-Rhône-Alpes a accueilli mercredi les as de la patrouille de France pour une rencontre avec les étudiants, avec à la clef un spectacle aérien par les huit Alfajet de la formation d’élite. L’occasion pour Séverine Durieux de présenter les formations du Lycée Professionnel Roger Claustres.

En ce qui concerne l’aéronautique, le lycée Claustres prépare des jeunes au CAP Aéronautique option structure, le bac Pro aéronautique avec trois options (Avionique, Systèmes et Structure), une mention complémentaire de technicien en chaudronnerie Aéronautique et Spatiale, des mentions complémentaires en Aéronautique et un BTS Aéronautique. 750 jeunes sont formés chaque année en Auvergne sur le Campus pour la filière aéronautique

Le Lycée Claustres a aussi les branches automobile, industrie, ébénisterie et prothésiste dentaire.

Les étudiants ont vibré devant les « top Gun » français

Grâce à une convention entre le Campus aéronautique Auvergne-Rhône-Alpes et l’Armée de l’air de de l’espace, signée en 2019, les intérêts convergent entre l’Armée de l’air et de l’espace et le Campus Aéronautique.

L’histoire des avions de la Patrouille de France est intimement liée à Clermont-Ferrand. C’est sur le sol auvergnat que sont maintenus en condition opérationnelle ces avions depuis près de 60 ans. D’abord les Fouga Magister en 1962, puis désormais les Alphajet depuis 1983 viennent périodiquement à l’AIA de Clermont-Ferrand pour se refaire une jeunesse.

L’Armée de l’air et de l’espace vise le recrutement de près de 3 000 jeunes en 2021.

 

 

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives