Le courrier des entreprises

J’ai testé pour vous BNI, un réseau d’affaires impactant.

Depuis 2004 en France, le réseau des groupes BNI se développe aussi en Auvergne, avec des méthodes de mises en relation impliquantes qui permettent d’étendre son carnet d’adresse et booster son business. Bouche-à-oreille qualifié, recommandation d’affaires… quand les petits ruisseaux font de grandes rivières… visite guidée.

Business Network International a été créé en Californie en 1985 par Ivan Misner sur l’idée de la recommandation mutuelle. Il rassemble des dirigeants d’entreprise, des professions libérales, des TPE et PME qui souhaitent développer leurs affaires. BNI regroupe plus de 275.000 Membres répartis dans plus de 10.000 Groupes à travers le monde !!

Les réunions sont hebdomadaires, souvent dès potron minet pour avoir les idées fraîches, chaque membre se doit d’y participer ou de s’y faire représenter. Les groupes sont constitués de 25 à 80 membres, avec un seul professionnel par secteur pour éviter les conflits d’intérêt… et de concurrence.

Une ambiance conviviale et bienveillante

Autour d’un petit déjeuner bien matinal, les conversations sont « friendly » avant de commencer l’ordre du jour précisément minuté : ici on se veut efficace, pas de risque de déborder sur la journée de travail.

En Auvergne les groupes ont été bien développés grâce à la pêche communicative de Virginie Perrot, qui aujourd’hui se concentre sur sa société évènementielle Exponen’ciel

Ce ne sont pas moins de 20 groupes qui peuvent vous accueillir : 12 sur le Puy-de-Dôme, 5 dans l’Allier, 2 dans le Cantal et un au Puy-en-Velay. Vous pouvez retrouver l’ensemble des groupes et leurs coordonnées en cliquant sur la carte ICI 

Quelques témoignages :

Jacques : « Le groupe BNI a été très important pour le développement de mon CA, en plus c’est très sympa, j’en ai même profité dans ma vie privée : en plein confinement mon chauffe-eau est tombé en panne, grâce à mes contacts BNI j’ai eu un échange standard dans la journée… et c’était un dimanche ! en fait on peut faire des recommandations 24h/24… il y a tellement d’entreprises qu’on peut aussi profiter des contacts des autres groupes »

Gaetan : « depuis quelques temps j’ai grimpé les échelons jusqu’à devenir Directeur consultant BNI, aujourd’hui j’accompagne 4 groupes, et des groupes en devenir. Personnellement question business dans l’année j’ai été à l’origine de plus de 185 k€ pour les autres membres et j’ai gagné 288 k€ pour ma boite grâce aux recommandations. C’est aussi un réseau pour trouver des partenaires, des associés … »

Charlotte : « le BNI, outre du business pour ma boite de com, m’a apporté des rencontres amicales et pro. J’avais hérité d’une société d’abris métalliques pour les voitures et les camping-cars mais en sommeil depuis quelques années. J’ai trouvé au BNI un associé pour relancer l’entreprise et lui donner un deuxième souffle »

Ça vous tente ? Foncez !

 

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives