Le courrier des entreprises

INAIRTECH : L’essentiel est invisible pour les yeux

Derrière les drones ‘loisirs’ que chacun connait se cache aujourd’hui un marché professionnel, civil et même militaire qui devrait passer d’environ 1,4 milliard de dollars à près de 5,6 milliards de dollars en 2020. Un marché en croissance sur lequel la société Clermontoise INAIRTECH entend bien surfer…

Denis Corgiat a créé Inairtech. Avec une expérience de plus de 10 ans comme pilote et pilote instructeur dans le secteur audiovisuel, le fondateur d’INAIRTECH fait partie des 200 premiers pilotes déclarés en France.

La diversité des missions qui lui ont été confié (archéologie, architecture, agriculture et foresterie), lui a permis d’enrichir ses compétences techniques.

Denis Corgiat s’est entouré d’une équipe d’experts pour développer son entreprise : Jean-Paul Brun, a rejoint le fondateur d’INAIRTECH pour apporter son savoir scientifique en matière d’analyse et de traitement des données. Michel Vianes, 23 ans de carrière militaire dans les corps d’élite, pilote et pilote instructeur et Marie Rosnet assistante de direction, complètent l’équipe.

Pour Denis Corgiat « Le drone est un formidable véhicule qui permet d’embarquer différents capteurs pour recueillir de l’information. Capteurs pour détecter les fuites thermiques des bâtiments, pour le suivi et l’optimisation des cultures, pour réaliser des inspections et expertises, en complément d’une utilisation pour la communication et les médias. »

Par la combinaison de capteurs et de conditions de mesure maîtrisées, le drone se transforme en laboratoire volant.

« Le plus d’INAIRTECH, c’est la maîtrise complète de la chaîne depuis l’acquisition aérienne, au traitement et à la mise en forme des données. Nous ne nous contentons de restituer des fichiers bruts, tous nos livrables sont exploitables immédiatement par nos clients. Nous sommes des artisans du numérique.  INAIRTECH est aussi centre de formation au télépilotage de drones et aux logiciels de traitement d’informations. En parallèle, nous continuons de proposer nos services dans la production de vidéo et photo… »

« Nous embarquons dans nos drones le système de télédétection par laser ou lidar, acronyme de l’expression en langue anglaise « light détection and ranging … »

« C’est l’industrie automobile, avec l’apparition des véhicules autonomes qui a permis le développement rapide du LIDAR. Les champs d’application sont toujours plus nombreux : géosciences, urbanisme, agriculture et forêt, inspections et aussi pour l’archéologie… ».

INAIRTECH participe à des découvertes archéologiques exceptionnelles

Dans ce domaine, les prospections sont gênées par le couvert forestier et la végétation au sol. Les solutions proposées par INAIRTECH à partir du scanner laser LIDAR permettent de s’affranchir de ces contraintes et de faciliter la cartographie des vestiges.

Ainsi, INAIRTECH participe aux découvertes archéologiques exceptionnelles mises à jour depuis 2014 sur le plateau de Gergovie par l’équipe d’archéologues du Pr. Peter Jud.

Un autre exemple, en décembre 2015, Denis CORGIAT répond à l’invitation de la Compagnie d’Experts Judiciaires près la Cour d’Appel de RIOM pour co-animer une conférence avec le directeur scientifique d’EIFFAGE et architecte du Pont de Millau.

De cette rencontre né l’idée d’un système gyrostabilisé qui permet d’utiliser différents capteurs avec un seul drone… Complété par un logiciel de traitement spécifique dont INAIRTECH est distributeur exclusif en France, et d’une chaîne de traitement unique, la jeune start-up permet d’envisager des réponses précises aux besoins de l’industrie et de la recherche avec de l’innovation dans le secteur de la sylviculture et de l’exploitation forestière.

L’intelligence artificielle embarquée dans les drones d’Inairtech

« Aujourd’hui, nous passons à une étape supérieure dans le traitement des données avec l’intégration de l’intelligence artificielle dans nos algorithmes.

Le LIDAR permet d’éliminer la végétation pour voir exactement ce qui se trouve dessous « Nous travaillons avec la prestigieuse Ecole Polytechnique sur des outils de reconnaissance de formes, permettant d’identifier automatiquement des objets, des véhicules, ou des essences forestières… »

Les applications possibles s’étendent à toute activités qui nécessitent de disposer de géo-informations aériennes. Aujourd’hui, notre technologie nous permet d’envisager des partenariats afin d’imaginer, et développer, des applications industrielles et scientifiques pour demain. »

 

En savoir plus :

 

 

 

Frederic Coureau

Journaliste - speaker - Modérateur
Influenceur
Consultant stratégie éditoriale, digitale et d'influence / Inbound marketing
https://www.fredericcoureau.com/

abonnez vous à la newsletter

Publicité

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives