L'économie positive
de nos territoires
et de vos entreprises

Le courrier des entreprises

@grilocal03 « Au pré de la ferme », l’Allier met le couvert !

À l’occasion de la semaine nationale Agrilocal « Au pré de la ferme », le conseil départemental de l’Allier avait organisé fin mars la 3e rencontre professionnelle @grilocal03 entre fournisseurs et acheteurs de la restauration collective, à la salle polyvalente de Bessay-sur-Allier. Le but de l’opération était de favoriser le circuit court en restauration collective.

L’opération « Au pré de la ferme », c’est quoi ?

La rencontre organisée entre fournisseurs et acheteurs de la restauration collective leur permet de mieux se connaitre pour répondre aux attentes et besoins de chacun : mettre en avant les produits proposés sur la plateforme @grilocal03, connaitre les attentes des acheteurs, comprendre leurs contraintes liées au budget, au stockage, aux règles d’hygiène ou encore au respect de la loi Egalim…

La visite de la ferme quant à elle, permet aux acheteurs de mieux comprendre les contraintes du producteur et de découvrir d’où viennent les produits qu’ils achètent.

En bref c’est pour mettre à l’honneur les producteurs et artisans des territoires, créer du lien de proximité, sensibiliser et échanger sur les enjeux du manger local, faciliter l’accès à une alimentation de qualité et de proximité.

Un Département s’est engagé dans le « bien manger » au travers de l’assiette durable et des circuits courts.

2 millions de repas sont préparés chaque année dans les 33 restaurants scolaires autonomes de la collectivité, grâce au savoir-faire des 150 cuisiniers et des agents polyvalents au service des collèges. Offrir un service de restauration de qualité constitue une priorité pour le Département, qui a une double responsabilité : garantir la sécurité sanitaire des aliments et offrir un cadre agréable aux élèves lors de la pause déjeuner.

Acheteurs, les établissements sont incités à privilégier des produits issus de l’agriculture biologique, frais et non transformés, fournis par des producteurs locaux dans le respect des règles des marchés publics. Une exigence de qualité et de proximité que le Département a facilité avec la création de la plateforme @grilocal03.

Un engagement volontariste pour lutter contre le gaspillage alimentaire

En 2017 le Département a décidé d’établir un plan d’action sur 5 ans en faveur de la lutte contre le gaspillage alimentaire dans les collèges « Tous mobilisés contre le gaspillage alimentaire ».

Les établissements ont pu profiter de ces économies pour acheter des produits de qualité supérieure pour atteindre les objectifs fixés par la loi Egalim. Celle-ci impose à la restauration collective l’intégration de 50 % de produits de qualité et durable dont 20 % de produits bio à l’horizon 2022.

Lors de la première phase de ce projet, avec 21 établissements, la réduction du gaspillage alimentaire observée a été en moyenne de 33 %. (passage de 87 g/plateau à 59 g/ plateau). Cela représente 30 tonnes/an de produits non gaspillés et une économie réalisée de 95 000 €/an.

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives