Le courrier des entreprises

Free et SFR arrivent sur le réseau fibre auvergnat

Aboutissement d’une négociation engagée depuis plus d’un an, le fournisseur d’accès internet Free vient de signer son arrivée sur le réseau régional Auvergne Très Haut Débit. SFR a également signé cet été son arrivée sur le réseau public auvergnat.

En Auvergne, alors que l’on comptait 66 500 prises raccordables et 6 500 abonnés en 2015, aujourd’hui plus de 113 000 prises de fibre optique ont déjà été livrées (136 000 le seront fin 2018 et au moins 230 000 en 2021).

Environ 30 000 auvergnats sont déjà abonnés à Internet via la fibre. Dans les quatre départements de l’Auvergne l’arrivée de Free et de SFR devraient permettre à de très nombreux auvergnats de s’abonner également très rapidement en ayant le choix de plusieurs opérateurs.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes est la Région qui développe son réseau Très Haut débit le plus rapidement en France : plus de 273 000 locaux sont aujourd’hui raccordables. L’Auvergne est au cœur de cette politique : c’est également la zone publique où l’accès au Très Haut Débit via la fibre optique progresse le plus rapidement. Plus de 56 millions d’euros ont déjà été mobilisés par la Région pour apporter la fibre aux entreprises et aux habitants de l’Allier, du Cantal, de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme. A l’échelle de la Région, environ 220 M€ seront investis entre 2017 et 2021 pour apporter le Très Haut Débit à tout le territoire. C’est
un effort budgétaire sans précédent.

Après un Contrat Partenariat passé entre la Région et l’opérateur téléphonique Orange, l’arrivée d’un deuxième Fournisseur d’Accès Internet (FAI) sur le réseau fibre Auvergne Très haut débit était envisagée dans le courant du 2eme semestre 2019.

Avec une année d’avance l’arrivée de Free va permettre la commercialisation dès cette rentrée d’un deuxième opérateur téléphonique sur le créneau du très haut débit. SFR arrivera également sur le marché prochainement. Ainsi les Auvergnats bénéficieront du choix entre trois fournisseurs d’accès à Internet.

PourLaurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes :« Je crois qu’aujourd’hui, l’accès du plus grand nombre au très haut débit est indispensable pour le développement d’une grande Région comme la nôtre. Pas seulement dans les villes, mais sur tous nos territoires : les zones rurales trop souvent négligées par le passé, sont ma priorité. Jusqu’à ce jour, seul Orange proposait aux Auvergnats une offre d’accès internet sur notre réseau desservant des zones essentiellement rurales. J’ai souhaité, avec les 4 Présidents de Départements auvergnats, accélérer l’arrivée d’autres fournisseurs d’accès, prévue initialement en 2019, afin que cette concurrence stimule le marché et que
les habitants des territoires ruraux bénéficient des mêmes choix que ceux qui vivent dans les grandes villes. Je me réjouis que notre détermination commune porte déjà ses fruits puisque Free et SFR arrivent avec un an d’avance sur le calendrier. Faire d’Auvergne-Rhône-Alpes la première région de France 100% connectée, en priorisant les zones rurales, est notre objectif. Avec les départements et les opérateurs, la dynamique est bien lancée au service des Auvergnats.»

« L’arrivée de Free et de SFR sur le réseau d’initiative publique auvergnat est un excellent nouveau car c’est la concrétisation d’un engagement fort de la Région pour ses habitants et ses entreprises. Depuis deux ans et demi, en Auvergne-Rhône-Alpes, l’accélération du déploiement et de la commercialisation de la fibre optique sont des priorités, tout comme l’amélioration de la couverture en téléphonie mobile. Consciente de l’importance de ces sujets en matière d’attractivité du territoire, la Région a engagé une approche coordonnée avec les collectivités infrarégionales et les opérateurs, en concertation étroite avec l’Etat.» affirme de son coté Juliette JARRY, Vice-présidente déléguée aux Infrastructures, à l’économie et aux usages numériques

Enfin pourMarie-Agnès PETIT, Présidente de la Régie Auvergne Numérique « Auvergne Numérique est une régie régionale qui fédère autour du grand projet de déploiement du très haut débit auvergnat les grandes collectivités que sont la Région et les Départements, qui le cofinancent, avec comme partenaires les agglomérations d’Aurillac, Moulins, Montluçon, du Puy-en-Velay et de Vichy, ainsi que la Métropole de Clermont-Ferrand. L’arrivée de deux nouveaux fournisseurs internet sur le réseau de fibre optique que nous déployons hors des grandes zones urbaines, signe un moment fort de cette dynamique et un rééquilibrage du très haut débit au profit du développement et de l’attractivité de tous nos territoires. » 

Frederic Coureau

Journaliste
conférencier, animateur, speaker
Formateur et consultant en stratégie digitale, éditoriale et d'influence
frederic.coureau@gmail.com

Le Courrier des entreprises vous invite à découvrir : Cowork & Com – Agence de communication digitale et print

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives