Le courrier des entreprises

Export : Plan de soutien aux entreprises exportatrices

L’Etat vient d’annoncer un plan de soutien exceptionnel aux entreprises françaises exportatrices en réponse au ralentissement économique lié à l’épidémie de Covid-19.

Rassurer les exportateurs français. Tel est le message porté par Pedro Novo, directeur exécutif de l’Export de Bpifrance. « Il est évident que nous devons plus que jamais lutter contre la fermeture de la mondialisation et la tentation du protectionnisme en France car il y a dans la mondialisation des vecteurs positifs de croissance, de perspectives, et de développement pour nos entreprises et pour les emplois en France » a-t-il expliqué lors d’une interview accordée mardi 31 mars à BFM Business.

Ce message de soutien pour les PME et ETI, moteurs essentiels de la croissance, s’accompagne de la présentation des nouvelles mesures prises mardi 31 mars 2020, par l’Etat et Bpifrance. Une initiative qui s’ajoute désormais au plan d’urgence déjà mis en place par le Gouvernement en soutien aux entreprises françaises.


L’octroi des garanties de l’Etat à travers Bpifrance Assurance Export pour les cautions et les préfinancements de projets export sera renforcé afin de sécuriser la trésorerie des entreprises exportatrices. Les quotités garanties seront ainsi relevées à 90 % pour toutes les PME et ETI. La durée de validité des accords de garanties des préfinancements export sera prorogée, pour atteindre six mois.Les assurances prospection en cours d’exécution seront prolongées d’un an, permettant une extension de la période de prospection couverte (dans la limite de 4 ans).
Une capacité de 2 Md€ sera apportée à l’assurance-crédit export de court terme grâce à l’élargissement du dispositif de réassurance publique Cap Francexport. Ce dispositif couvrira l’ensemble des pays du globe.
L’accompagnement et l’information par les opérateurs de la Team France Export (Bpifrance, Business France et les Chambres de commerce et d’industrie) seront renforcés, en lien avec les régions et le réseau des conseillers du commerce extérieur, en complémentarité avec les acteurs privés de l’accompagnement. Une veille spécifique sur chaque zone géographique intéressant les entreprises est mise en place. Business France adapte également son offre existante afin de proposer des solutions aux entreprises face à l’impossibilité de déplacement à l’étranger.

Un travail psychologique de confiance

A travers ce plan massif de réassurance sur le marché de l’assurance-crédit internationale, dont le plafond est doublé à 2 milliards d’euros, Pedro Novo espère inciter les assureurs crédit à poursuivre leur prise de risques dans un contexte où « invariablement les incidents de paiements devraient se manifester ».
Une initiative qui s’ajoute au maintien des outils de soutien financier à l’export pour aider les entreprises à conserver ou rapidement reconquérir leurs marchés à l’international :
L’Assurance Prospection, qui appuie les PME et ETI pour explorer des opportunités sur de nouveaux marchés ;
Les FASEP, subvention d’études préalables aux projets d’infrastructures et de démonstrateurs de technologies innovantes ;
L’Assurance-crédit opérée par Bpifrance ;
Les prêts du Trésor pour les projets d’Etat à Etat dans les pays émergents et en développement, notamment pour répondre aux besoins sanitaires des pays touchés par le coronavirus en positionnant l’offre industrielle française en la matière.
Des mesures qui doivent être complétées d’un « travail psychologique de confiance » auprès des TPE, PME et ETI, dans les territoires et en régions afin qu’elles ne reculent pas sur leurs positions concernant leurs perspectives d’international. « La Team France Export, accompagnée de Business France, de la chambre de Commerce et des régions, et les directions régionales de Bpifrance, ont un travail crucial à effectuer auprès des chefs d’entreprise, explique également Pedro Novo, pour retravailler les plans stratégiques, et remettre les mots ; international, mondialisation, croissance, et confiance au cœur de leurs activités ».

L’export vers l’Arabie Saoudite

Bpifrance et le ministère des finances du Royaume d’Arabie Saoudite signent un protocole d’accord pour apporter un soutien en matière d’assurance export au financement de projets impliquant des entreprises françaises en Arabie Saoudite.
En savoir plus

Bpifrance complète les mesures de soutien aux entreprises françaises exportatrices affectées par l’épidémie, en lançant un dispositif de réassurance publique des risques d’assurance-crédit court terme, Cap Francexport.

En savoir plus

Suivi de la mise en oeuvre des actions du gouvernement en faveur des exportations et des entreprises exportatrices françaises.
En savoir plus

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives