Le courrier des entreprises

De la viande de bœuf bien né : Convivial investit à Creuzier-le Vieux

De la viande de bœuf bien né, en provenance d’éleveurs locaux et régionaux sélectionnés, avec des procédés de fabrication alliant qualité et innovation, tels sont les ingrédients qui font le succès de Convivial depuis sa création par Jean Meunier en 1989.

De la viande de bœuf bien né, en provenance d’éleveurs locaux et régionaux sélectionnés, avec des procédés de fabrication alliant qualité et innovation, tels sont les ingrédients qui font le succès de Convivial depuis sa création par Jean Meunier en 1989.

Initialement basé à Gannat, son atelier de découpe vient de rallier le site de Vichy-Rhue où l’entreprise a installé ses activités de conditionnement/surgélation il y a une dizaine d’années. « À notre arrivée sur Creuzier-le-Vieux en 1997 nous avons investi plus de dix millions d’euros, alors même que notre chiffre d’affaires atteignait quatorze millions d’euros. »

Un outil de production irréprochable

L’an dernier, ce sont quatre millions d’euros qui ont été investis pour l’agrandissement de l’usine de 1.100 m2. . Outre le nouvel atelier de découpe, doté d’une chaine de travail aussi ergonomique que performante, les quatre lignes existantes vont pouvoir bénéficier d’améliorations susceptibles d’optimiser leur production, voire même de l’accroitre.

« Dans un marché aussi sensible que le nôtre, nous devons clairement être irréprochables. » De l’approvisionnement en bœuf de race à viande (Charolaise, Limousine, Salers) au conditionnement sous vide des produits, chacune des étapes est dûment contrôlée. L’IFS, norme internationale pour la sécurité des aliments, a été obtenue en septembre 2017. « L’ensemble de nos fournisseurs se trouve concerné par ses exigences, des éleveurs aux fabricants de sacs plastique comme aux produits de nettoyage utilisés sur place. Ses règles viennent garantir au consommateur le respect de nos engagements en matière de sécurité et de qualité, sans oublier notre volonté d’amélioration continue.»

Parce que le respect du consommateur fait partie intégrante de sa philosophie d’entreprise, Convivial a rejoint en janvier dernier la démarche de filière équitable initiée sous la marque « C’est qui le patron ? ».

Des innovations gouteuses

Boucher en Auvergne depuis huit générations, Jean Meunier s’est fixé comme mission de rendre la viande de qualité de sa région accessible au plus grand nombre. Dès son démarrage, l’entreprise s’est placée sous le signe de l’innovation. Convivial s’est ainsi lancée à partir d’une technique de découpe en feuilles ultrafines permettant de garder toute sa tendreté à la viande. C’est ce procédé élaboré avec l’appui de l’Inra de Theix et de l’Adiv de Clermont qui a donné naissance au Parfait de Charolais, devenu le produit-phare de la société. Décliné au travers du « Fondant de Charolais » et « Tendregal », il a établi sa notoriété auprès de la grande distribution comme auprès de la distribution spécialisée en surgelé, pour lesquelles Convivial découpe, conditionne et commercialise ses viandes.

L’entreprise développe depuis 2007 une technologie propre à la cuisson des viandes hachées combinant basse température et pasteurisation. Un segment sur lequel ses ventes progressent.

Viandes effeuillées, viandes hachées crues (biftecks, boulettes), cuites (biftecks) et Bio (près d’1/4 de la production) sont autant de propositions de l’offre Convivial. Elle vient s’enrichir en 2018 d’un « Fondant de Charolais » accompagné de sa sauce (au Bleu d’Auvergne ou aux poivres).

Publiée par Convivial – Boucher en Auvergne sur mercredi 25 janvier 2017

Des savoir-faire régionaux valorisés

Implantée au cœur du grand bassin du Charolais, dans le voisinage immédiat des terres d’élevages les plus emblématiques de France, Convivial se veut l’ambassadrice des ressources et des compétences agroalimentaires spécifiques de sa région.

Ainsi que l’a souligné Jean Meunier lors d’une visite d’élus (Emmanuel Ferrand, Conseiller régional, Claude Riboulet, Président du Conseil départemental, Bernard Coulon, Vice-président en charge du développement économique, Jean-Sébastien Laloy et Annie Corne, Conseillers départementaux, Frédéric Aguilera, Président de Vichy Communauté, Daniel Meunier, adjoint au mairie de Creuzier-le-Vieux) et de représentantes de l’État (Marie-Françoise Lecaillon, Préfète de l’Allier, Sylvaine Astic, Sous-préfète de Vichy), « les entreprises telles que la nôtre ont besoin du soutien financier et moral des pouvoirs publics. »

L’agrandissement et la modernisation du site de production (dont certaines machines développées et brevetées par Convivial) ont été effectués avec l’aide des fonds Feader (gérés par la Région), de Bpifrance (Cf. Prêt Ambition), du Département (Cf. Aide à l’Immobilier d’Entreprise cofinancée par Vichy Communauté). « Ma seule volonté de chef d’entreprise n’aurait pas suffi pour pouvoir engager ces travaux. »

Avec un chiffre d’affaires de 19 millions d’euros en 2017 et un atelier de découpe qui permet le désossage et le parage manuel de 55 à 60 tonnes de carcasses chaque semaine par les bouchers de Convivial (contre 40 tonnes auparavant à Gannat),  Jean Meunier espère poursuivre sa progression. Cinq salariés ont été embauchés ces derniers mois pour renforcer l’effectif d’une soixantaine de personnes. Une vingtaine de prestataires de services travaillent également dans l’usine, qui possède aujourd’hui la capacité d’accroitre sa production en fonction de l’évolution de la demande sur son marché.

Appréciée par les amateurs de viande bovine et soutenue par les acteurs économiques régionaux, la signature « Convivial boucher en Auvergne » s’est dotée des moyens lui permettant d’être reconnue au-delà de ses terres d’origine. 

convivial

En savoir plus : 

 

Cet article est le fruit d’un partenariat entre le Courrier des Entreprises et Vichy Communauté Développement.

 

Frederic Coureau

Journaliste
Formateur : Université Clermont-Auvergne, CCi-Formation, Wesford...
Consultant en stratégie digitale, éditoriale et d'influence.

Le Courrier des entreprises vous invite à découvrir : Cowork & Com – Agence de communication digitale et print

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives