Le courrier des entreprises

Créé par un passionné de Jaguar XJ-S xj-s, AG ENGINE met un fauve dans votre moteur !

Plus besoin d’être un collectionneur en quête d’une rénovation ou de pièces détachées pour faire bénéficier votre véhicule des soins d’AG Engine. Ses ateliers accueillent aussi aujourd’hui les citadines comme les utilitaires à l’occasion d’une simple vidange.

« Lorsque j’ai créé mon entreprise en 2013, j’envisageais de la dédier uniquement à mon modèle fétiche, la Jaguar coupé XJ-S. » Arnaud Giraudet a très vite réalisé qu’il existait un véritable marché pour cette belle anglaise au moteur V12 made in Coventry, mais aussi pour ses sœurs de la famille Jaguar ayant des pièces communes. « Le bouche à oreille entre collectionneurs a rapidement fonctionné et les demandes ont commencé à affluer du monde entier. »

Des pièces rares

Ancien directeur logistique dans le transport international, Arnaud Giraudet connaît bien la marche à suivre pour l’import-export de pièces détachées très recherchées. « Je garde tel un trophée ma première XJ-S achetée quasiment à l’état d’épave que j’ai mis trois ans à retaper. Fort de mon expérience, j’ai démarré avec deux Jaguar que j’ai revendues. »

Alors que recyclage et vintage sont désormais des mots qui vont très bien ensemble, AG Engine connaît un développement durable. « Nous disposons de plus de 150 Jaguar entières qui constituent une formidable banque de pièces détachées.
J’ai aussi des moteurs de V12, V6 et V8 en réserve. » C’est toute la gamme Jaguar des années 1960 à 1990 qui se trouve soigneusement garée sur place.

« Des garagistes s’approvisionnent régulièrement à Abrest, mais aussi des propriétaires qui s’adressent directement à nous, pour un phare, un pare-choc chromé, voire même pour un simple conseil ! » Lorsque l’on sait que la moindre pièce de Jaguar coûte plus d’une centaine d’euros et que la plupart de ces modèles ne sont plus fabriqués, les amateurs viennent de loin pour pouvoir faire rouler leur véhicule et perdurer la marque. »

«Les ateliers Ares et ODS (Cf. L’émission Vintage Mecanic sur RMC) s’approvisionnent chez nous pour leurs pièces de Jaguar. Jean-Charles Galli, Président du club Belles Mécaniques en Bourbonnais (BMB) et organisateur du Vichy Classic et Vichy Elegance, sait lui aussi qu’il peut compter sur nous pour exposer. » L’entreprise a aussi été mandatée lors du dernier Tour Auto Optic 2000 pour l’assistance des véhicules anglais, lors de son passage dans la cité thermale. AG Engine a par ailleurs fait l’objet de reportages dans les magazines spécialisés (LVA La Vie de l’Auto, Rétroviseur, Auto Rétro) et fournit des véhicules pour le cinéma. De quoi booster sa notoriété… »

Une rénovation qui explose     

Si les premières années d’AG Engine ont été portées par la vente de pièces détachées représentant alors 80 % de son activité, la rénovation partielle ou totale de véhicules gagne du terrain. « Nous sous-traitons la carrosserie et la sellerie avec des professionnels haut de gamme comme la carrosserie Eugène Tôlerie (Creuzier-le-Vieux) ou le sellier Alex Main (Le Vernet), eux aussi installés sur l’agglomération. Notre implantation en centre France s’avère un atout stratégique et logistique. Nos expéditions sont facilitées par cette situation privilégiée à la croisée du réseau autoroutier européen. En outre, l’Auvergne attire certains de nos clients étrangers qui viennent (de Suisse, d’Angleterre, de Slovaquie, de Belgique, d’Autriche, ou encore d’Espagne) visiter la région avec leur camping-car et leur remorque. Ils nous déposent la voiture sur un plateau et partent faire du tourisme. »

Quant aux autres véhicules, c’est Arnaud Giraudet qui va les chercher et les livrer à domicile, ou qui supervise leur expédition depuis l’Afrique, les Antilles, le Qatar, Singapour, etc. « Des Jaguar XJ-S bien sûr, dont je me suis procuré les guides d’atelier d’origine devenus quasi introuvables, mais aussi divers modèles de collection qui nous sont confiés en nombre croissant. » Camaro, Mustang et autres Triumph font partie des visiteuses de marque des ateliers d’AG Engine. La moitié du chiffre d’affaires de l’entreprise provient aujourd’hui des soins apportés à ces véhicules sortant du commun.

Une gamme de services qui s’étoffe

Avec l’arrivée d’Océane dans l’équipe, l’entretien des voitures, 4X4 et utilitaires du quotidien est dorénavant proposé sur place. « Nous voulons diversifier notre clientèle en accordant à chacun la même considération. »

Et pour ceux qui souhaitent rouler dans un véhicule d’exception à l’occasion d’un mariage ou de tout autre événement, des locations sont possibles. « Nous avons même un van à la location marqué aux couleurs de l’entreprise pour le transport des chevaux. »

Face au succès rencontré par son logo, AG Engine vient de lancer sa propre ligne de vêtements, disponible sur commande uniquement. « Nous recherchons des locaux supplémentaires pour développer nos différentes activités. »

Depuis son premier modèle réduit, Arnaud Giraudet voit sa vie en Jaguar. Un rêve d’enfant devenu réalité et qui veut continuer à grandir.

En savoir plus :

Cet article est le fruit d’un partenariat entre le Courrier des Entreprises et Vichy Communauté Développement.

  • Il est rédigé par Véronique Durupt – VD redac / Carnets économiques de Vichy Communauté Développement
  • Vous souhaitez recevoir la lettre d’information des carnets économiques : communication@vichy-economie.com

Frederic Coureau

Rédacteur en chef
Speaker - Modérateur
Conseil en stratégie éditoriale et d'influence - Inbound marketing
https://www.fredericcoureau.com/

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives