L'économie positive
de nos territoires
et de vos entreprises

Le courrier des entreprises

Clermont-Ferrand, le voyage… un carnet

Depuis plus de vingt ans, Clermont-Ferrand devient, le temps d’un grand week-end, l’épicentre international du carnet de voyage. A mi-chemin entre tourisme et édition, le voyage se narre dans des pages remplies d’émotions et de couleurs. Du 18 au 20 novembre le Polydome de la place du 1er mai de Clermont-Ferrand foisonnera de carnettistes de tous les horizons dans un élan de partages organisés par l’association Il Faut Aller Voir.

Partir, rester, mais toujours voyager

Dans les traces de Joseph Kessel qui confiait « Le monde est extraordinaire, regarde comme c’est beau », le carnettiste partage son journal de bord intime rédigé au fil de l’eau dans lequel il raconte ses émotions, ses rencontres, ses anecdotes. Découvertes prévues ou imprévues, pour se remémorer l’aventure, il arbore un charme un peu rétro, déconnecté du digital. La tendance du « roadtrip » plus personnel, hors des sentiers battus, plus éthique, plus émotionnel, se confirme de plus en plus avec le temps. Le tourisme de masse laisse une place plus importante à la découverte immersive des cultures du monde.

Selon Pascale Argod, spécialiste du carnet de voyage, « le carnet de voyage est le récit visuel et littéraire d’une exploration, qui oscille entre l’art graphique, le journalisme, les sciences humaines et la poésie. Il représente un art singulier et hybride, témoin subjectif de notre histoire et de notre époque »

Le carnet, ce n’est pas cliché, et c’est à dessein

Ne nous y trompons pas : le marché de l’édition des carnets de voyages est en plein essor : il grignote peu à peu celui des grands livres de photos touristiques. Il y a quelques années la maison d’édition Quelle Histoire spécialisée dans l’édition de livres et d’activités jeunesse, s’était associée à Michelin afin de proposer des guides de voyage, ou plutôt des carnets de voyage… aux enfants ! À travers le projet « Les Petits Explorateurs », la start-up souhaitait faire découvrir l’histoire aux enfants, grâce aux péripéties de petits personnages représentant des figures historiques des régions visitées.

Le Carnet de Voyage, un témoin culturel

L’engouement pour cette 22ème édition du Rendez-Vous International du Carnet de Voyages reflète aussi l’élan de la Capitale Arverne dans sa candidature à celle de la culture européenne.

En savoir plus

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives