Le courrier des entreprises

Clermont-Fd : Réseaux sociaux, développez (enfin) vos ventes !

Depuis près de 15 ans, les petits déjeuners de la création, créés par Gilles Flichy et Frédéric Coureau dans le cadre des animations organisées par la pépinière digitale Clermontoise ‘Pascalis’, accompagnent les porteurs de projets et les jeunes créateurs dans leurs démarches de réflexion, de développement et de management de leur entreprise en leur proposant un espace de rencontres informelles où jeunes créateurs, experts et entrepreneurs plus expérimentés échangent en toute liberté autour d’un thème central au cœur des préoccupations du moment.


Les petits déjeuners de la création sont aujourd’hui principalement portés par la CCI du Puy-de-Dôme en partenariat étroit avec l’ESC Clermont, l’Ordre des Experts Comptables, la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes et naturellement Gilles Flichy et Frédéric Coureau qui animent ces tables rondes depuis leur création.

En 15 ans, ces rencontres ont accueilli plus de 3000 participants et 300 intervenants.

Plus de 150 participants !

Il fallait bien le grand amphi ‘Jean-Philippe Genova’ de l’ESC Clermont pour recevoir les 150 inscrits au dernier petit déjeuner de la création organisé sur le thème : Réseaux sociaux, développez (enfin) vos ventes !

Autour de la table :

  • Jean-Baptiste GALLIÉ  (Groupe ESC-Clermont)
    Professeur de Marketing dans le Groupe ESC-Clermont, Jean-Baptiste Gallié coordonne les enseignements liés au digital. Il est responsable de la spécialisation de Master « Marketing Digital & Communication » ainsi que de la formation Continue Certifiante du même nom. En lien permanent avec les acteurs du digital, il veille à mêler constamment les derniers apports théoriques avec les pratiques professionnelles les plus innovantes. Il sera ravi d’échanger avec vous lors de cette table ronde.
Jean-Baptiste GALLIÉ
  • Charles MARGINIER – Oh My Quiz / Ancien ‘Firerank’
    Charles Marginier, diplômé en 2011 de l’école d’ingénieurs en informatique SUPINFO Clermont-Ferrand, est un entrepreneur Auvergnat, fondateur et dirigeant de la startup Oh My Quiz (application mobile de jeu télévisé déporté sur smartphone).
    Ex fondateur et dirigeant du média social aux 12 millions d’abonnés Firerank, il a également dirigé l’agence de communication digitale Dixia.
    Son parcours l’a amené à se spécialiser dans la stratégie digitale et plus particulièrement dans l’acquisition d’audience de masse. Au cours des 6 dernières années, ses sites et différents médias ont vu transiter des dizaines de millions de personnes.
    Aujourd’hui, Charles Marginier se positionne comme un expert de l’attention sur internet. Issu de la culture du Growth Hacking, sa vision entrepreneuriale s’est construite en essayant de toujours tirer parti du meilleur de ce que propose internet (réseaux sociaux, moteurs de recherche…).
  • Guillaume VORILHON – Woom
    Fan de fourme d’Ambert (sa ville natale), graphiste amateur à ses heures, passionné de théâtre et backpacker accro à l’Amérique Latine, Guillaume vit au Pérou sa première aventure entrepreneuriale en co-fondant une plateforme de micro-crédit, qui a fêté ses 10 ans en 2017.
    Diplômé de l’ESSEC et salarié MICHELIN pendant 5 ans, il a développé une expérience transverse dans les métiers du commerce et du marketing, successivement en tant que responsable commercial, responsable marketing opérationnel France, Business Analyst et Pricer France.
    En décembre 2014, il finit parmi les ½-finalistes du programme Innovation Works MICHELIN (intra-preneurs). Il remporte avec son équipe le ‘‘StartUp Week-End 2015’’ à Clermont-Ferrand avec le projet Koachup, visant à faciliter l’insertion professionnelle en connectant étudiants et coachs métiers, issus de l’entreprise.
    En septembre 2015, il prend un congés d’un an pour créer WOOM (woom.fr) avec son frère Gaspard (dénicheur de loisirs) et s’installe à Epicentre Factory.
    Lancé en Septembre 2017 avec l’accompagnement du BIVOUAC, Woom couvrira 9 villes en France début mars et compte près de 500 prestataires. Fort du statut d’agent de voyage (Atout France), Woom crée en janvier 2018 TeamFactory (teamfactory.woom.fr) afin d’organiser des Teambuildings et Strategic Workshops pour les entreprises.
  • Clément FLICHY – Gentille Alouette
    Passionné depuis toujours par l’entrepreneuriat et business développeur dans l’âme, Clément Flichy créé en 2016 l’Atelier Gentille Alouette en association avec son frère Quentin, styliste-modéliste, et Florian May, gestionnaire avisé. Fort de leur complémentarité, ils décident un an plus tard de lancer Vaubecour, la première enseigne spécialisée dans la confection de costumes et chemises sur mesure à Clermont-Ferrand. Un pari fou réussi puisque c’est près de 1000 noeuds papillon qui sortent de leur atelier chaque mois et un carnet de commandes de réalisations sur mesure qui ne désemplit pas.
  • Willy TRUSSARDI et Mathieu RODRIGUES – Porteurs de projet autour de la nutrition et du sport, et influenceurs Instagram
    Willy est ingénieur agronome spécialisé en nutrition du sport (AgroParisTech) et Mathieu est diplômé de l’École Supérieure de Commerce de Clermont-Ferrand. Après leurs études, Willy a rejoint l’équipe de football US ‘‘GATORS’’ et Mathieu une grande entreprise en Australie en tant que Manager. Motivés par une passion commune, ces derniers ont unis leurs compétences pour créer un projet alliant Fitness et nutrition. Fort de la notoriété de Willy qui a su partager ses connaissances en nutrition à travers les réseaux sociaux et notamment sur Instagram, où il possède aujourd’hui une communauté de plus de 100 000 personnes, le projet croît de jour en jour.
Willy TRUSSARDI et Mathieu RODRIGUES
  • Marine SANCHEZ – Païma
    Diplômée d’un Master en Management de l’École Supérieure de Commerce de Clermont-Ferrand, Marine a créé Païma, une marque de cosmétiques naturels vendue en ligne. Quand le projet n’en était qu’aux prémices, Marine, et sa meilleure amie Pauline, ont créé une communauté (réseaux sociaux et blog) basée sur la beauté et le bien être au naturel : Les Juliettes.
    Le but ? Être directement en relation avec la future cible de Païma, et pouvoir ainsi « co-créér » la marque à l’aide de cette communauté.
    L’avantage ? La confiance et la confidence était de la partie. A partir de là, elles ont affiné leur idée, leur projet, et créé Païma. Aujourd’hui encore, après deux ans, la communication de Païma est accès essentiellement sur les réseaux sociaux, sur lesquels la marque se fait connaître par de nouveaux clients, mais pas seulement !

Revivre le Petit-déjeuner de la création en vidéo :

 

Le Courrier des entreprises vous invite à découvrir : Cowork & Com – Agence de communication digitale et print

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives