Le courrier des entreprises

Clermont-Fd : Premier aéroport qui passe au bio !

Une bonne nouvelle pour les défenseurs de la planète : Depuis le 19 avril, VINCI Airports (VINCI Concessions) met à disposition des usagers de l’aéroport de Clermont-Ferrand Auvergne des biocarburants durables, avec pour premier client Michelin Air Services.

Une première en France

Sur les pistes d’Aulnat (Puy-de-Dôme) de l’aéroport de Clermont-Ferrand, les avions peuvent désormais être approvisionnés en biocarburants depuis ce lundi 19 avril 2021, annonce Vinci Airports qui exploite la structure.

En 2011 la profession se réjouissait de ce que la recherche pour l’identification et le développement de carburants écologiques rencontre un franc succès grâce aux nouvelles options mises à l’essai dans le domaine de l’aéronautique. Avec notamment le projet ALFABIRD (Alternative Fuels and Biofuels for Aircraft Development) financé par l’UE, qui œuvre au développement de carburants alternatifs pour les avions, visant à favoriser une croissance durable dans le domaine de l’aviation civile.

L’avènement des biocarburants et des combustibles alternatifs dans le domaine de l’aéronautique pose un défi car les contraintes opérationnelles, tels que le vol dans des conditions très froides, sont très importantes.

De la friteuse au réservoir, quand les huiles de restaurant deviennent du carburant

D’abord pour vos frites, ensuite pour votre transport, le biocarburant provient des cuisines de restaurateurs, cantines et cuisines centrales pour 30% et 70% de l’industrie agroalimentaire à travers la France. Valoriser une tonne d’huile usagée permet d’obtenir 1 200 litres de biocarburant.

1 litre d’huile valorisée en biocarburant permet d’éviter l’émission de 3 kg de CO2, soit une réduction de 92 % par rapport à l’utilisation du diesel.

Un spécialiste témoigne : « La vente, ce n’est pas le problème… Tout le monde demande des matières premières. Aujourd’hui, avec la prise de conscience de la nécessité de réduire les émissions de Co2, l’intérêt pour les biocarburants est fort. Et l’avenir, c’est l’aérien… à l’image du Biojet, le carburant écologique lancé par BP ou l’HVO, le gazole paraffinique de synthèse mis au point par Total, qui, l’un comme l’autre affirme réduire de moitié l’empreinte carbone de leur carburant »

Pour le fun, atterrissage à Clermont-Fd vue du cockpit virtuel

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives