Le courrier des entreprises

Cent petites communes auvergnates vont bénéficier du programme d’aide « Petites villes de demain »

Revitaliser les centres-villes des petites communes est un des enjeux majeurs des maires sur tout le territoire afin de sauver les emplois et les services aux administrés. Le Ministère de la cohésion des territoires a donc lancé ce vaste programme d’aide et d’accompagnement pour les communes de moins de 20 000 habitants. Une centaine de communes de notre belle Auvergne est concernée pour ainsi « révéler le potentiel des petites villes pour des territoires de cohésion au cœur de la relance »

15 communes de l’Allier comme Bourbon-l’Archambault ou Lapalisse, 26 du Cantal dont Massiac et Chaudes-Aigues, 27 dans la Haute-Loire comme Brioude et Monistrol-sur-Loire, et enfin 32 petites communes Puydomoises par exemple Maringues ou Volvic sont intégrées dans le programme « Petites villes de demain »

Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales précise « Si les petites centralités font face à de nombreuses difficultés, elles sont également le lieu d’innovations et ont démontré durant la crise sanitaire de la COVID-19 leur attractivité, leur capacité à inventer des modalités de vie et à créer de la valeur. Grâce à ce programme cousu-main pour ces villes et les territoires ruraux qui les environnent, Petites villes de demain s’inscrit dans la droite ligne du plan de relance, en concrétisant la « nouvelle donne territoriale » et ses deux piliers : la transition écologique et la résilience »

Une enveloppe de 3 milliards d’euros est réservée pour ce programme d’ampleur inégalée concernant un millier de communes sur l’hexagone et la Réunion

Téléchargez ici la liste complète

Retrouvez plus de détails en cliquant sur le logo

 

mm

Pierre-Edouard Laigo

pierre-edouard.laigo@lecourrierdesentreprises.fr
port. 06 59 056 026

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives