Le courrier des entreprises

Impacts sociétaux, environnementaux, climatologiques… le défi d’un tourisme bienveillant en Auvergne-Rhône-Alpes !

3 massifs alpins et un parc des volcans, 9 parcs naturels régionaux, 1ere région gastronomique de France, 1er domaine skiable au monde, 5 sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco, le tourisme en région Auvergne-Rhône-Alpes représente 8 % du PIB régional, 160 000 emplois, 20 Md€ de chiffre d’affaires de consommation. Rencontre avec Lionel Flasseur, Directeur Général d’Auvergne-Rhône-Alpes-Tourisme.

Lionel Flasseur débute sa carrière professionnelle dans l’agroalimentaire. Au lendemain du 11 septembre 2001, il rejoint lastminute.com. Alors que le secteur du tourisme subit une crise majeure il contribue au développement d’un site qui devient le leader européen de la vente de voyages en ligne.

En 2004 il devient Directeur du marketing et de la politique commerciale de l’Aéroport Lyon-Saint Exupéry puis retourne au monde du Web pour prendre la direction générale de Thalasseo, au sein du site voyage-prive.com, 1er site de ventes privées de voyages, un concept unique en France lancé en 2006. En septembre 2011, il prend la responsabilité du programme ONLY LYON avec pour mission de développer l’impact international de la métropole lyonnaise.

Fort de ce parcours exceptionnel, il prend en 2017, la direction d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme.

Et la touche « Lionel Flasseur » ne tarde pas à se fait sentir…

Le cap est donné par Nicolas Daragon Président d’Auvergne Alpes tourisme « Notre ambition est de placer la Région dans le top 5 des destinations européennes d’ici 5 ans. Nous souhaitons le faire au travers le développement d’un tourisme bienveillant prenant en compte les nouveaux enjeux société et environnementaux et non plus seulement économiques. »

Ce cap «politique», Lionel Flasseur le traduit dans un plan stratégique ambitieux particulièrement innovant. Dès fin 2018, Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme lance une réflexion pour un tourisme bienveillant visant à être conscient et responsable de ses impacts sociétaux, environnementaux, climatologiques et économiques.

Après une année d’échanges, en interne et également avec des personnalités extérieures, le socle est posé et présenté à l’occasion des Rencontres Partenariales « Meet & Match 2019 ».

« Face aux défis contemporains et la quête de sens qui caractérisent cette dernière décennie, nous sommes amenés à nous questionner et à prendre la pleine conscience et l’entière responsabilité personnelle et collective de nos actions et de leurs impacts environnementaux, économiques et sociétaux » affirme Lionel Flasseur.

« Il nous faut assurer un développement touristique dans l’équilibre et le développement harmonieux de nos territoires et ce ceux qui y vivent. Nous sommes persuadés qu’une vision partagée du tourisme qui va au-delà du développement économique et de la seule croissance, engendrera une chaîne de valeurs jusqu’à présent inexplorée, rendant certains indicateurs obsolètes et en faisant émerger de nouveaux. »

« Par bienveillance, nous entendons un tourisme qui s’adresse à tous, ancré dans l’histoire et l’avenir de chaque territoire, profitable durablement et équitablement pour chacun de ses habitants et de ses acteurs Par bienveillance, nous entendons aussi notre capacité à ralentir, à prendre le temps nécessaire pour mieux recevoir, écouter, partager et se nourrir de nos cultures respectives.
Enfin, par  bienveillance enfin, nous entendons notre capacité à construire des relations équitables et respectueuses du vivant, du rythme des saisons, des hommes et des femmes et de la diversité des écosystèmes. »

« Nous souhaitons fédérer toutes les parties prenantes, en particulier le voyageur, dans la mise en place des moyens qui permettront de créer et d’accélérer des initiatives porteuses de notre vision. Nous croyons en la puissance du collectif qu’il soit local ou global, et en notre capacité d’agir dans nos périmètres d’influence.

Nous sommes conscients que cette démarche va nous amener à faire des choix audacieux. Nous sommes prêts à nous engager dans cette voie pionnière pour imaginer, créer et faire vivre des modèles de croissance de tourisme plus raisonnés. Le tourisme bienveillant nous invite à infléchir, ensemble, l’économie d’aujourd’hui pour créer une société plus juste et plus durable que nous souhaitons léguer aux générations futures. »

Les 5 leviers d’intervention d’Auvergne-Rhône-Alpes tourisme en faveur du tourisme bienveillant

Un fonds de dotation

Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme lance une stratégie de mécénat et crée un fonds de dotation autour d’enjeux d’intérêt général tels que l’aide au départ de publics socialement éloignés du tourisme, la sensibilisation à l’environnement, l’accessibilité aux publics handicapés, le financement d’études scientifiques… Il s’agit d’un outil pour soutenir les initiatives d’intérêt général (adossée à des dispositions fiscales spécifiques) et d’un outil fédérateur des entreprises du tourisme pour porter leur politique RSE.

« C’est une grande première en France car le tourisme n’est théoriquement pas éligible au mécénat. Nous allons aider à l’émergence de projets spécifiques à nos différents territoires et qui sont eux éligibles à ce type de dispositif. Nous les mettrons en lumière et le soutiendrons ensuite à travers cette plate-forme. Par exemple, l’étude menée par le Docteur Frédérique Saldmann lancée en collaboration avec Atout France afin de vérifier si l’environnement montagneux avait un impact positif sur la santé humaine est un procédé qui peut être accompagné par des mécènes. »

Le digital learning

« Au travers de cette plateforme nous voulons permettre au plus grand nombre de se former, quand il veut, où il veut et à son rythme, tel est l’objectif du digital learning. Au service de l’évolution des compétences, du maintien des emplois dans les économies locales, déploiement des solutions de formation à distance par Trajectoires Tourisme, la mission formation dédiée aux acteurs du tourisme d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme. »

Une plateforme pour l’emploi

7.5% de la population salariée en Auvergne-Rhône-Alpes travaille dans le tourisme et que les perspectives de recrutement à venir attestent également du dynamisme de ce secteur d’activité. Ainsi avec 170 577 emplois salariés touristiques, la région est la deuxième région française en nombres d’emplois touristiques.

« Nous avons lancé une plateforme pour valoriser l’emploi dans le tourisme, secteur qui connait un fort développement, une mutation des métiers mais aussi des pénuries de ressources dans certaines activités. Nous nous sommes associés à Job Tourisme qui propose une plateforme d’emploi spécialisée dans le tourisme, l’hôtellerie et les loisirs, notamment pour mettre en valeur et apporter la connaissance des territoires. »

Enfin, parmi les initiatives originales mises en œuvre, Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme souhaite transformer les 600 000 followers de la Région sur les réseaux sociaux en acheteur potentiels de produits touristiques du territoire. « Nous souhaitons arriver à packager des offres exclusives qui seront directement disponibles à la réservation sur les réseaux sociaux. Exemple, un package clé en main Vulcania ou une visite musée de la Chartreuse. »

Une offre qui sera naturellement proposée aux habitants de la région « Auvergne Rhône-Alpes est équivalent à un pays comme l’Irlande, au sein de laquelle les habitants sont les premiers visiteurs (27%) »

En savoir plus :

Frederic Coureau

Journaliste - speaker - Modérateur
Influenceur
Consultant stratégie éditoriale, digitale et d'influence / Inbound marketing
Agence MINTAKA : https://www.fredericcoureau.com/

Publicité

Archives

S’abonner à la lettre d’information quotidienne

Archives